Barville (Eure)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barville.

Barville
Barville (Eure)
La mairie.
Blason de Barville
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Bernay
Canton Beuzeville
Intercommunalité Communauté de communes Lieuvin Pays d'Auge
Maire
Mandat
Jean-Luc Hie
2014-2020
Code postal 27230
Code commune 27042
Démographie
Gentilé Barvillais
Population
municipale
64 hab. (2016 en diminution de 8,57 % par rapport à 2011)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 09′ 29″ nord, 0° 28′ 44″ est
Altitude Min. 148 m
Max. 179 m
Superficie 2,71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Barville

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Barville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Barville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Barville

Barville est une commune française située dans le département de l'Eure, en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Barville est une commune de l'ouest du département de l'Eure en région Normandie. Située près de la limite entre le Calvados et l'Eure, elle appartient à la région naturelle du Lieuvin[1].

Communes limitrophes de Barville[2]
Saint-Aubin-de-Scellon
Fontaine-la-Louvet Barville[2] Folleville
Duranville Duranville

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Barevilla en 1195[3].

Bare-villa a pour origine toponymique *barr qui signifie un lieu situé en hauteur ou au sommet.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Barville

Elles peuvent se blasonner ainsi aujourd’hui :

d'azur à trois molettes d'or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Mauricette Prevost-Fecomme    
mars 2014 En cours Jean-Luc Hie MoDem  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2016, la commune comptait 64 habitants[Note 1], en diminution de 8,57 % par rapport à 2011 (Eure : +2,5 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
219229283302287301305284270
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
242248215219200183163158175
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
13310685849271834454
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
455247505961727475
2013 2016 - - - - - - -
6064-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La commune de Barville compte un édifice inscrit au titre des monuments historiques :

Autres lieux :

  • L'église Notre-Dame (XIIe, XVIe et XVIIe) ;
  • L'aérodrome allemand enherbé de la Seconde Guerre mondiale à Barville[10] ;
  • Les tombes de guerre de la Commonwealth War Graves Commission : six aviateurs âgés d'une vingtaine d'années (3 Canadiens et 3 Britanniques) sont enterrés dans un petit cimetière. Leur avion a été abattu par la DCA allemande le 15 octobre 1941 au-dessus du village où les Allemands avaient installé un aérodrome[11] ;
  • Le calvaire du Val-de-Baudrange (1644) ;
  • Une motte féodale [9].

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

L'allée de sapins, site classé depuis 1938.

Site classé[modifier | modifier le code]

Site inscrit[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Lieuvin », sur Atlas des paysages de la Haute-Normandie (consulté le 17 décembre 2016).
  2. « Géoportail (IGN), couche « Communes 2016 » activée »
  3. Jean Adigard des Gautries Fernand Lechanteur, Les noms des communes de Normandie - Supplément aux Annales de Normandie - Année 1962 , Volume 12, page 6.
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. « Manoir », notice no PA00099320, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  9. a et b Les essentiels du 3 décembre 2015 [1].
  10. Les essentiels du 15 mars 2015 [2].
  11. « Circuit de Barville », sur Le relais du vert bois (consulté le 25 janvier 2016).
  12. « L'allée de sapins à Barville » [PDF], sur Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Normandie (consulté le 24 juillet 2017).
  13. Texte de l'arrêté de 1977 : Partie de la commune délimitée comme suit dans le sens des aiguilles d’une montre, conformément au plan annexé au présent arrêté : à partir de l’intersection du C.V. n° 23 avec la limite des communes de Barville-Saint-Aubin-de-Scellon ; le C.V. n° 23, la limite nord des parcelles n° 21, 24, 31, 47 à 49 (section A) ; la limite est de la parcelle n° 49 (section A° ; la limite nord du lieu-dit « Le Village » ; la limite des sections A et ZA ; la limite des sections ZA-B ; la limite est du lieu-dit « Le Village » ; le C.V. n° 23 de Saint-Aubin-de-Scellon à Duranville ; la limite des communes Barville-Duranville ; la limite des communes Barville-Fontaine-la-Louvet ; la limite des communes Barville-Saint Aubin de Scellon jusqu'à son intersection avec le C.V. n° 23 (point de départ).