Saint-Gervais-en-Belin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Gervais.

Saint-Gervais-en-Belin
Saint-Gervais-en-Belin
La gare Laigné - Saint-Gervais.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement Le Mans
Canton Écommoy
Intercommunalité Communauté de communes de l'Orée de Bercé Bélinois
Maire
Mandat
Bruno Lecomte
2014-2020
Code postal 72220
Code commune 72287
Démographie
Gentilé Gervaisien
Population
municipale
2 111 hab. (2015 en augmentation de 3,03 % par rapport à 2010)
Densité 222 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 52′ 37″ nord, 0° 12′ 59″ est
Altitude Min. 40 m
Max. 64 m
Superficie 9,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de la Sarthe
City locator 14.svg
Saint-Gervais-en-Belin

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Saint-Gervais-en-Belin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Gervais-en-Belin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Gervais-en-Belin
Liens
Site web www.saintgervaisenbelin.mairie72.fr

Saint-Gervais-en-Belin est une commune française, située dans le département de la Sarthe au sein de la région Pays de la Loire, peuplée de 2 111 habitants[Note 1] (les Gervaisiens).

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Gervais-en-Belin est situé en limite ouest du Bélinois, à environ :

Communes limitrophes de Saint-Gervais-en-Belin[1]
Moncé-en-Belin Moncé-en-Belin Moncé-en-Belin,
Laigné-en-Belin
Moncé-en-Belin,
Yvré-le-Pôlin
Saint-Gervais-en-Belin[1] Laigné-en-Belin
Yvré-le-Pôlin Saint-Ouen-en-Belin Laigné-en-Belin

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme est attesté sous la forme ecclesia Sancti Gervasii de Belino en 1070-1076. Selon Albert Dauzat et Charles Rostaing, la paroisse est dédiée à saint Gervais[2], martyr du Ier siècle, plutôt qu'à Gervais du Mans, diacre martyr de l'église du Mans.

Belin : nom qui désignait au Moyen Âge un mouton, un bélier[3], mais qui était aussi un nom de personne[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce village semble fort ancien, puisque des vestiges des époques gauloises et gallo-romaines y furent retrouvés. Le nom de Saint-Gervais-en-Belin apparaît pour la première fois dans l'histoire en 752.

Au Moyen Âge, la vie du village est intimement mêlée à l'histoire des seigneurs de Belin. Le domaine et le château du Plessis étaient la possession depuis la fin du XIVe siècle, de la famille d'Averton, seigneurs de Belin, qui y résida après avoir abandonné l'ancien château fort féodal de Belin.

À la Révolution, lors des états généraux de 1789, les habitants de Saint-Gervais établirent « un cahier de plaintes, doléances et remontrances ». Ce cahier, commun à Saint-Gervais et Moncé-en-Belin, fut rédigé par Michel-Martin Belaire. La vie s'écoula sans événement marquant au XIXe siècle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1991 2004 Roland Deret    
avril 2004 en cours Bruno Lecomte[5] PS Éducateur protection judiciaire de la jeunesse, conseiller général du canton d'Écommoy (2008 → 2015)
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de dix-neuf membres dont le maire et cinq adjoints[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8].

En 2015, la commune comptait 2 111 habitants[Note 2], en augmentation de 3,03 % par rapport à 2010 (Sarthe : +0,87 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
509508526582655650681649648
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
668702729733681633662646668
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
674677680637604585538567682
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
7537469391 3631 6551 7641 8211 9672 117
2015 - - - - - - - -
2 111--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Saint-Gervais-en-Belin est doté d'une boulangerie-pâtisserie, d'une boucherie-charcuterie, d'un supermarché, d'un bar-tabac-bureau de presse, d'une pharmacie, d'un bureau de poste, d'un garage et d'une banque.

Les habitants disposent des services d'un coiffeur et d'une esthéticienne.

Des agriculteurs et des artisans exercent sur le territoire.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le patrimoine de Saint-Gervais-en-Belin est constitué de différents monuments. Il est désormais mis en valeur par une association de défense du patrimoine la Clef de voûte créée au mois d'octobre 2006.

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Gervais-et-Saint-Protais située au centre du village, sur la place du Mail.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Depuis 1969, un échange franco-allemand est organisé entre les communes de Laigné-Saint-Gervais et Stuhr (Allemagne). Cet échange concerne surtout les deux clubs de football, le Cercle olympique Laigné-Saint-Gervais (COLSG) et le TSV Heiligenrode.

La Société musicale du Bélinois (harmonie locale) participe également à plusieurs échanges : depuis 1975, avec Sthur, depuis 1995 avec Gignac (Hérault), avec Faches-Thumesnil (Nord) depuis 2006. Depuis 2011, la SMB est devenue OHB : Orchestre harmonique du Bélinois.

Manifestations[modifier | modifier le code]

  • Comice agricole 1996, 2008 et 2018.
  • Festival de la terre 2009 avec concours de labour régional.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  • Altitudes, superficie : répertoire géographique des communes[11].
  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  2. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  3. Étymologie bélier (belin) sur le site CNRTL [1].
  4. Marie-Thérèse Morlet - Les Noms de personne sur le territoire de l'ancienne Gaule Tome 3: Les Noms de personne contenus dans les noms de lieux, Pages 99 et 104.
  5. Réélection 2014 : « De nouveaux maires et adjoints élus dès ce vendredi soir », Le Maine libre, (consulté le 29 mars 2014).
  6. « Saint-Gervais-en-Belin (72220) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 21 mai 2014)
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  11. Site de l'IGN.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :