Canton d'Écommoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton d'Écommoy
Canton d'Écommoy
Situation du canton d'Écommoy dans le département de Sarthe.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement(s) Le Mans
Bureau centralisateur Écommoy
Conseillers
départementaux
Marie-Pierre Brosset
Samuel Chevallier
2015-2021
Code canton 72 04
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 1801[2],[3]

22 mars 2015[4]

Démographie
Population 28 148 hab. (2016)
Densité 159 hab./km2
Géographie
Superficie 177,20 km2
Subdivisions
Communes 10

Le canton d'Écommoy est une division administrative française située dans le département de la Sarthe et la région Pays de la Loire. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 11 à 10.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour d'Écommoy dans l'arrondissement du Mans. Son altitude varie de 40 m (Moncé-en-Belin) à 177 m (Marigné-Laillé) pour une altitude moyenne de 79 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Par décret du 24 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton d'Écommoy est conservé mais passe de 11 à 10 communes[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1842 Théodore Charles
Marquis de Longueval d'Haraucourt
(1797-1885)
  Propriétaire, maire de Brette puis du Grand-Lucé
1842 1848 Auguste Casimir
Trotté de la Roche
(1794-1860)
  Négociant, président du tribunal de commerce, maire du Mans (1845-1846)
1848 1871 Théodore Charles
Marquis de Longueval d'Haraucourt
  Propriétaire, maire de Brette puis du Grand-Lucé
1871 1871
(démission)[5]
Jacques Jousse-Martinière Républicain Pharmacien, ancien maire d'Écommoy (1848-1849)
1871[6] 1882
(décès)[7]
Henri Boullard Républicain Propriétaire, maire d'Écommoy (1876-1882)
1882[8] 1895 Armand Lamy Républicain Propriétaire, maire d'Écommoy (1884-1892)
1895 1919 François Joubert-Lehoux Républicain Maire d'Écommoy (1894-1929)
1919 1923
(décès) [9]
Noé Estrabaud Rad. Docteur en médecine
1923[10] 1937 Stanislas Bégland Rad. Négociant à Teloché
1937 1940 Éric Estrabaud Rad. Médecin à Écommoy
1943 1945 Maurice Loriot ? Maire d'Écommoy, nommé conseiller départemental en 1943[11]
1945 1951 Jules Brangeon Rad. Conseiller municipal, minotier à Écommoy
1951 1976 Raymond Dronne RPF puis RS
puis DVD puis CD
puis UDF-CDS
Administrateur de la France d'outre-mer en retraite, député (1958-1962 et 1968-1978), maire d'Écommoy (1947-1983)
1976 1982 Jeannine Bonneau PS puis DVG Directrice d'école
1982 2008 François Jacob RPR puis UMP Vétérinaire, maire d'Écommoy (1983-2001)
2008 2015 Bruno Lecomte PS Éducateur protection judiciaire de la jeunesse, maire de Saint-Gervais-en-Belin

Le canton participe à l'élection du député de la troisième circonscription de la Sarthe.

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Marie-Pierre Brosset   DVD Ancienne conseillère municipale d'Écommoy, 11e vice-présidente du conseil départemental
2015 en cours Samuel Chevallier   UDI Chef d'entreprise, maire de Ruaudin

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Jean-Yves Nicot et Natacha Patin (FN, 26,02 %) et Marie-Pierre Brosset et Samuel Chevallier (Union de la Droite, 24,69 %). Le taux de participation est de 48,5 % (10 133 votants sur 20 891 inscrits)[12] contre 49,74 % au niveau départemental[13] et 50,17 % au niveau national[14].

Au second tour, Marie-Pierre Brosset et Samuel Chevallier (Union de la Droite) sont élus avec 63,56 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 51,61 % (5 931 voix pour 10 782 votants et 20 891 inscrits)[15].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton dans l'arrondissement du Mans.

Le canton d'Écommoy comptait 28 444 habitants en 2012 (population municipale) et regroupait onze communes :

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, les communes d'Écommoy, Laigné-en-Belin, Marigné-Laillé, Moncé-en-Belin, Mulsanne, Saint-Biez-en-Belin, Saint-Gervais-en-Belin, Saint-Ouen-en-Belin et Teloché sont à nouveau rattachées au canton d'Écommoy — auquel s'ajoute une commune du canton du Mans-Sud-Est — et les communes de Brette-les-Pins et Saint-Mars-d'Outillé à celui de Changé.

Contrairement à beaucoup d'autres cantons, le canton d'Écommoy n'incluait dans son territoire antérieur à 2015 aucune commune supprimée depuis la création des communes sous la Révolution[16]. Le seul changement notable concernant les territoires communaux est le prélèvement en 1853 d'une partie du territoire de Moncé-en-Belin pour participer à la création de la commune d'Arnage, aujourd'hui dans le canton du Mans-Sud-Ouest.

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le canton compte dix communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Écommoy 72124 CC de l'Orée de Bercé Bélinois 4 648 (2014)
Laigné-en-Belin 72155 CC de l'Orée de Bercé Bélinois 2 421 (2014)
Marigné-Laillé 72187 CC de l'Orée de Bercé Bélinois 1 641 (2014)
Moncé-en-Belin 72200 CC de l'Orée de Bercé Bélinois 3 559 (2014)
Mulsanne 72213 Le Mans Métropole 4 935 (2014)
Ruaudin 72260 Le Mans Métropole 3 405 (2014)
Saint-Biez-en-Belin 72268 CC de l'Orée de Bercé Bélinois 721 (2014)
Saint-Gervais-en-Belin 72287 CC de l'Orée de Bercé Bélinois 2 117 (2014)
Saint-Ouen-en-Belin 72306 CC de l'Orée de Bercé Bélinois 1 304 (2014)
Teloché 72350 CC de l'Orée de Bercé Bélinois 3 027 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population (ancien territoire)  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
14 48614 97419 18421 12423 37624 67326 97428 06528 444
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[17] puis population municipale à partir de 2006[18])
Histogramme de l'évolution démographique


En 2016, le canton comptait 28 148 habitants[Note 1].

Évolution de la population (nouveau territoire)  [ modifier ]
2015 2016
27 95228 148
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[19].)


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 174
  2. [http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=12448 Notice communale d'Écommoy sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 816.
  4. a et b Décret no 2014-234 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Sarthe.
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6200896b/f2.image.r=canton
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62009157/f2.image.r=canton?rk=2403445;2
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62224556/f1.item.r=Canton.zoom
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6222475z/f4.item.r=canton.zoom
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64759082/f6.item.r=canton.zoom
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6475955q/f48.item.r=canton.zoom
  11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9616605j/f4.item.r=canton.zoom
  12. « Résultats du premier tour pour le canton d'Écommoy », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  13. « Résultats du premier tour pour le département de la Sarthe », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  14. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  15. « Résultats du second tour pour le canton d'Écommoy », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  16. EHESS : Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui (fiches des onze communes du canton)
  17. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  18. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  19. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2015 et 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externes[modifier | modifier le code]