Arrondissement du Mans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arrondissement du Mans
Arrondissement du Mans
Situation de l'arrondissement du Mans dans la région Pays de la Loire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département et
collectivité territoriale
Sarthe
Chef-lieu Le Mans
Code arrondissement 72 3
Démographie
Population 264 124 hab. (2018)
Densité 339 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 00′ nord, 0° 11′ est
Superficie 779,7 km2
Subdivisions
Communes 45

L'arrondissement du Mans est une division administrative française, située dans le département de la Sarthe et la région Pays de la Loire.

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Découpage communal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement du Mans est ainsi de 48 en 2015, 47 en 2016 et 45 en 2019. Au , l'arrondissement groupe les 45 communes suivantes[1] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2018, l'arrondissement comptait 264 124 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2018
211 101238 238244 182248 528255 080259 722262 565265 315264 124
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[2] puis population municipale à partir de 2006[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , l'arrondissement du Mans a été amputé de 11 cantons au profit des deux autres arrondissements du département. Ce redécoupage « rééquilibre les dimensions géographique et démographique de ces arrondissements, consécutivement à l’évolution du département et à la création de structures de coopération intercommunale ; [il] répond ainsi aux besoins de l’aménagement du territoire en prenant en compte la composition des pays, territoires de projet, telle qu’elle apparaît au premier janvier 2006. » (Source : Arrêté préfectoral)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]