Souillé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Souillé
Souillé
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement Le Mans
Intercommunalité Communauté de communes Maine Cœur de Sarthe
Maire
Mandat
Catherine Chaligné
2020-2026
Code postal 72380
Code commune 72338
Démographie
Gentilé Souilléen
Population
municipale
716 hab. (2018 en augmentation de 6,07 % par rapport à 2013)
Densité 157 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 07′ 09″ nord, 0° 10′ 57″ est
Altitude Min. 49 m
Max. 87 m
Superficie 4,57 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Le Mans
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Bonnétable
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
Voir sur la carte administrative des Pays de la Loire
City locator 14.svg
Souillé
Géolocalisation sur la carte : Sarthe
Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Souillé
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Souillé
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Souillé
Liens
Site web www.souille72.fr

Souillé est une commune de France, située dans le département de la Sarthe dans la région Pays de la Loire, peuplée de 716 habitants[1] (les Souilléens).

Souillé adhère à la communauté de communes Maine Cœur de Sarthe créée au .

La commune fait partie de la province historique du Maine[2], et se situe dans le Haut-Maine (Maine roux).

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans le département de la Sarthe.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Souillé est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[3],[4],[5].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction du Mans, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 144 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[6],[7].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (94,6 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (100,1 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (63,7 %), prairies (19,8 %), zones agricoles hétérogènes (11,1 %), zones urbanisées (5,5 %)[8].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[9].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès la Préhistoire, la présence d'activité de forge est attestée (Les Landes). L'installation du village d'origine date du Ve siècle, sous le vocable de Saint Martin. Un atelier monétaire est implanté à l'époque mérovingienne. Le pouvoir féodal est exercé par le châtelain de la Guierche, dont le château se situait au bord de la Sarthe, près du passage à gué.

Au XIe siècle, Herbert de La Guierche fait don de l'église et du village ancien aux religieux bénédictins de l'abbaye Saint-Martin de Sées, dans l'Orne.

Au XVe siècle le domaine est affermé. L'étendue des terres cultivables augmente après la vente des landes royales achevées vers 1571.L'activité de Souillé demeure essentiellement agricole jusqu'à la fin du XXe siècle. Souillé fut l'une des principales communes productrices de chanvre dans le canton de Ballon. À ce titre, on compte encore aujourd'hui neuf fours à chanvre dont cinq restaurés ces dernières années.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1898   M. Chéreau    
1925 1950 Ernest Hervé -  
1959   M. Bodereau    
1971 1987 René Champroux    
1987 mars 2008 Guy Papin PS -
mai 2011[10] Michel Fourreaux SE -
[11] juillet 2020 Michel Lebreton   Retraité de l'Éducation nationale
juillet 2020[12] En cours Catherine Chaligné SE Formatrice CFA
Les données manquantes sont à compléter.

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune de Souillé possède une école primaire, l'école Jean-Philippe-Chabot, rue des Ponts, composée de trois classes. Avec l'école Robert-Doisneau de La Guierche, les deux écoles forment un regroupement pédagogique intercommunal (RPI).

Un SIVOS (syndicat intercommunal à vocation scolaire) mutualise les moyens des deux communes pour assurer :

  • l'accueil et l'encadrement des enfants hors temps scolaire ;
  • la gestion, l'entretien et la sécurité des bâtiments, des équipements et la gestion du personnel.

Le collège du secteur est le collège Jean-Rostand situé à Sainte-Jamme-sur-Sarthe. Les collégiens poursuivent généralement leurs études dans les lycées du Mans.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[13]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[14].

En 2018, la commune comptait 716 habitants[Note 3], en augmentation de 6,07 % par rapport à 2013 (Sarthe : −0,54 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
368378383381390374383394345
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
326326305322320300328326290
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
322280302249244231221203229
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
227210276274308365463643665
2018 - - - - - - - -
716--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[15] puis Insee à partir de 2006[16].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin.
  • Chapelle Sainte-Anne, bâtie au XIXe siècle[17].
  • Nombreux fours à chanvre sur la commune.
  • La plage de Souillé qui offre un panorama agréable sur la Sarthe et le moulin à eau restauré.
  • Le pont Eiffel.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

  • Procession du 15-Août à la chapelle Sainte-Anne.
  • Des circuits de randonnées pédestres, VTT, voire cavalières sont proposées.
  • La pratique du canoé-kayak est possible au départ de la plage de Souillé.
  • La fête de la pêche au mois de juin qui permet l'initiation des enfants du village.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018.
  2. Claude-Marin Saugrain, Dictionnaire universel de la France ancienne et moderne et de la Nouvelle France, vol. 1, , p. 175
  3. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  5. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  6. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Le Mans », sur insee.fr (consulté le ).
  7. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  8. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  9. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  10. « Ouest-france.fr - La moitié du conseil municipal de Souillé a démissionné » (consulté le ).
  11. « Ouest-france.fr - Élection à l'unanimité du maire et de ses adjoints - Souillé » (consulté le ).
  12. « Souillé. Catherine Chaligné, première magistrate de la commune », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le ).
  13. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  14. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  15. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  16. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  17. https://www.patrimoine-religieux.fr/eglises_edifices/72-Sarthe/72338-Souille/117550-ChapelleSainte-Anne

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :