Ricky Mavuba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ricky Mavuba
Image illustrative de l’article Ricky Mavuba
Biographie
Nom Ricky Mavuba
Nationalité Drapeau du Zaïre Zaïre
Naissance
Lieu Kinshasa
Décès (à 47 ans)
Lieu France
Poste Milieu de terrain
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
Flag of the Democratic Republic of the Congo.svg AS Vita Club
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
Flag of the Democratic Republic of the Congo.svg République démocratique du Congo
1 Matchs de championnat uniquement.

Ricky Mavuba Mafuila Ku Mbundu, appelé Ricky Mavuba, est un ancien footballeur international zaïrois (actuelle République démocratique du Congo) né le et mort en 1997. Il est le père de Rio Mavuba.

Biographie[modifier | modifier le code]

A l'age de 15-17 ans, Ricky Mavuba joue en division jeune au Stade communal de sa commune Matete (aujourd'hui Stade Jean Kembo).

En 1968, a l'age de 19 ans, il fait ses debut dans Vita Club en Premiere Division de la Ville de Kinshasa, comme milieu offensif dans un systeme 4-2-4. Au milieu du terrain, Mavuba retrouve Kibonge Gento, la grande vedette de Kinshasa, et Diantela, un international presqu'en fin de carriere.

Un specialiste des tirs au but et un virtuose de la contre-offensive, Ricky Mavuba s'illustre par ses dribbles en finesse, ses passes brossées et ses corners qui finissent parfois dans les filets adverses. Ce qui finira par lui valoir le surnom de Ndoki ya Ndombe (Sorcier Noir) par les fans du Club Vert et Noir.

En 1970, quand Kibonge fait sa mue comme meneur de jeu numero 10 et Diantela se relegue au second plan, Ricky Mavuba et Maufranc Mambwene commencent alors a s'imposer au milieu du terrain de V Club.

En Mai 1971, Mavuba et V Club jouent pour la premiere fois la Ligue Africaine des Champions contre le Canon de Yaounde (2-0, 1-3). Son equipe perd aux tirs au but a Yaounde. En Decembre 1971 a Kananga, Mavuba et Vita Club reviennent a la charge et gagnent le Championnat National du Congo a Kananga contre les locaux de Rennaissance Tshipepele (2-0).

Vita Club, qui ne retrouve la ligue africaine des clubs qu'en 1973, gagne en Finale le 16 Decembre 1973 a Kinshasa contre les Ghaneens de Kotoko (2-4, 3-0). Au Stade du 20 Mai (aujourd'hui Tata Raphael), la defense Ghaneenne de Kotoko, qui tient bon en 1ere mi-temps (0-0), s'ecroule en 2eme periode sous une offensive a outrance conduite par Kibonge Gento (meneur de jeu) Ricky Mavuba, Kondi Technicien et Lobilo Boba Docta (un libero de grande classe). Score final 3-0, buts de Mayanga, Jean Kembo et Mayanga.

En 1973, il fait aussi ses debuts en Equipe Nationale, les Leopards, qui se qualifiera pour la CAN d'Egypte 74 et la Coupe du Monde de football (1974) en AlIemagne comme seul representant du continent Africain. Une equipe entierement composée de joueurs amateurs.

Il a donc tout naturellement participé à la coupe du monde 1974 avec le Zaïre et a été sacré champion d'Afrique des Nations en Egypte (CAN 1974). On peut voir sur Youtube sa passe brossée en chandelle au buteur Ndaye Mulamba pour le 3eme but des Leopards du Zaire contre les Egyptiens en demi-finale (Egypt 2-3 Zaire/1974).

Mavuba était un grand spécialiste des corners directs, semi-paraboliques. En demi-finale (Octobre 1975) contre DCMP Imana et en bien d'autres occasions, ses corners en semi-parabole vont directement dans les filets adverses. Il meritait bien son surnom de «  sorcier », parce que, dans les grands matchs, il avait toujours un mouchoir blanc dans sa poche, qu'il sortait avant de tirer un corner et apres un de ses buts d'anthologie.[réf. nécessaire]

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]