Red Delicious

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Red delicious)
Pomme "Red Delicious"
Une variante de la "Red delicious", la "Red chief"

Red Delicious, appelée rouge délicieuse au Québec, est un cultivar de pommier domestique.

Description[modifier | modifier le code]

La peau de la pomme est rouge, elle présente des rayures rouge foncé et cinq pointes dans la partie inférieure. Elle est de gros calibre. Sa pulpe est moyennement croquante et assez juteuse. Elle présente des saveurs douces, sucrées, faiblement acidulées. La chair de cette pomme est de couleur crème à nervures vert pâle[1].

La Red Delicious arrive en tête des dernières comparaisons en termes de teneur en antioxydants. Les analyses scientifiques au Canada et aux États-Unis distinguent la peau de la chair et montrent qu'un antioxydant comme la quercétine (C15H10O7) est présent principalement dans la peau. Il est donc préférable de croquer la pomme sans l'éplucher, ce qui nécessite qu'elle ne contienne pas trop de produits chimiques phytosanitaires[2]. La quantité d'antioxydants (pulpe+peau) est estimée à 4,275 µmol TE/100 g[3]. Certains amateurs de pommes considèrent souvent cette variété comme sans intérêt. Ils critiquent sa saveur trop douce et relativement peu raffinée, par rapport à d'autres variétés.

Origine[modifier | modifier le code]

La Red Delicious est originaire des États-Unis. Comme de nombreux anciens cultivars de fruit, Red Delicious est issu d'un semis chanceux de la Yellow Bellflower. La légende dit qu'un semis particulièrement robuste fut trouvé par un certain Jesse Hiatt en 1868, un agriculteur vivant près de Peru (Iowa), aux États-Unis. Hiatt tenta d'éliminer cette plante, mais elle repoussait à chaque année, jusqu'à ce qu'il la laisse finalement pousser pour qu'elle donne ses fruits, qu'il exposa au concours de Louisiana dans le Missouri, où il gagna le premier prix. Toutes les pommes Red Delicious seraient des descendantes de cet arbre spécifique. La Red Delicious s'appelait initialement simplement la Delicious mais quand la Golden Delicious fut découverte en 1914, on lui ajouta l'adjectif Red.

Parenté[modifier | modifier le code]

Cette variété est depuis plus d'un siècle l'une des cinq variétés les plus utilisées par les horticulteurs pour créer de nouvelles variétés. En effet, 64%, des 439 variétés commerciales étudiées par Noiton et Alspach[4] en 1996 utilisent depuis plus d'un siècle seulement cinq géniteurs: (Mc Intosh (101 cultivars), Golden delicious (87 cultivars), Jonathan (74 cultivars), Red Delicious (56 cultivars) ou Cox's Orange Pippin (59 cultivars), respectivement quatre américaines et une anglaise) ou leur descendance[5].

Descendants:

Il existe de très nombreux mutants de la Red Delicious, parmi lesquels la Crimson, la Early Red One, la Jeromine[6], la Idaho, la Redchief, la Superchief[7], la Starking et la Starkrimson.

Pollinisation[modifier | modifier le code]

Variété diploïde de groupe de floraison D. Cette pomme est de génotype diploïde S9S19[8]. Elle a comme pollinisateur incompatible la Melrose et comme pollinisateurs compatibles et semi-compatibles Ecolette, Rajka, Discovery, Topaz, Bohemia Gold, Calville blanc d'hiver, Esopus Spitzenburg, Golden delicious, Reinette dorée, Grenadier, James Grieve, Pinova, Winter banana.

Susceptibilité aux maladies[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Le cultivar est de type spur, ce qui facilite la taille par un non spécialiste. La faible susceptibilité aux maladies rend ce cultivar particulièrement intéressant car les traitements phytosanitaires n'y sont pas systématiques. Elle est donc adaptée aux jardins familiaux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]