Adams Pearmain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adams Pearmain est le nom d'un cultivar de pommier domestique.

Nom botanique : Malus domestica Borkh 'Adams pearmain'.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Adam's Pearmain, Norfolk Pippin, Norfolk Russet, Matchless, Hanging Pearmain.

Origine[modifier | modifier le code]

Elle serait née en 1826, en Angleterre.

Le pomologue allemand Dittrich, qui la décrivit en 1841, nous apprend que l'obtenteur, sir Robert Adams, l'appela d'abord Norfolk Pippin ; mais, plus tard, ce nom disparut sous celui du personnage auquel on doit un aussi précieux pommier.

Description[modifier | modifier le code]

Arbre[modifier | modifier le code]

Doué d'une vigueur convenable, il prospère bien en plein vent mais les formes buisson ou cordon lui seront toujours plus avantageuses.


Fruit[modifier | modifier le code]

Forme du fruit.

Grosseur[modifier | modifier le code]

Les fruits sont de grosseur moyenne mais parfois volumineuse[1].

Forme[modifier | modifier le code]

Adams Pearmain est un fruit de forme conique-obtuse[1].

Pédoncule[modifier | modifier le code]

Il est assez fin et assez grêle. Il est implanté dans un large évasement de profondeur variable[1].

Œil[modifier | modifier le code]

L'œil est moyen et mi-clos, à cavité prononcée, de formation fort régulière et généralement plissée[1].

Peau[modifier | modifier le code]

Elle est jaune verdâtre, quelque peu rugueuse du côté de l'ombre ; amplement lavée et striée de carmin terne du côté exposé au soleil, semée de très grands et nombreux points bruns sur le jaune, blanc-gris sur le rouge. Les pommes sont marbrées de roux-grisâtre (russeting) autour du pédoncule[1].

Chair[modifier | modifier le code]

Elle est jaunâtre, fine, croquante[1].

Eau[modifier | modifier le code]

Pomme très sucrée, acidulée possédant un parfum exquis rappelant celui de la violette[1].

Maturité[modifier | modifier le code]

Elle est consommable de novembre à mars[1].

Les fruits de cette variété sont non seulement classés parmi les meilleurs à couteau, mais encore fort estimés pour donner au cidre de la délicatesse et de la transparence.

Pollinisation[modifier | modifier le code]

Cette variété est diploïde.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) The Fruits and Fruit Trees of America, Winter appels ; 14e édition, 1855, p. 128, description 131 ; Andrew Jackson Downing.
  • (fr) Dictionnaire de pomologie , tome 3, 1873, p. 52, description 1 ; André Leroy.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h Dictionnaire de pomologie d'André Leroy, lire en ligne.
  2. Home Orchard Society: Apple Bloom Periods
  3. S. Matsumoto, K. Kitahara, Y. Furusawa, J. Soejima, H. Fukui, H. Komatsu, S-Allele Genotype of apple cultivars and selections.