Adams Pearmain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le jardinage ou l’horticulture
Cet article est une ébauche concernant le jardinage ou l’horticulture.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Adams Pearmain est le nom d'un cultivar de pommier domestique.

Nom botanique : Malus domestica Borkh 'Adams pearmain'.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Adam's Pearmain, Norfolk Pippin, Norfolk Russet, Matchless, Hanging Pearmain.

Origine[modifier | modifier le code]

Elle serait née en 1826, en Angleterre.

Le pomologue allemand Dittrich, qui la décrivit en 1841, nous apprend que l'obtenteur, sir Robert Adams, l'appela d'abord Norfolk Pippin ; mais, plus tard, ce nom disparut sous celui du personnage auquel on doit un aussi précieux pommier.

Description[modifier | modifier le code]

Arbre[modifier | modifier le code]

Doué d'une vigueur convenable, il prospère bien en plein vent mais les formes buisson ou cordon lui seront toujours plus avantageuses.


Fruit[modifier | modifier le code]

Forme du fruit.

Grosseur[modifier | modifier le code]

Les fruits sont de grosseur moyenne mais parfois volumineuse[1].

Forme[modifier | modifier le code]

Adams Pearmain est un fruit de forme conique-obtuse[1].

Pédoncule[modifier | modifier le code]

Il est assez fin et assez grêle. Il est implanté dans un large évasement de profondeur variable[1].

Œil[modifier | modifier le code]

L'œil est moyen et mi-clos, à cavité prononcée, de formation fort régulière et généralement plissée[1].

Peau[modifier | modifier le code]

Elle est jaune verdâtre, quelque peu rugueuse du côté de l'ombre ; amplement lavée et striée de carmin terne du côté exposé au soleil, semée de très grands et nombreux points bruns sur le jaune, blanc-gris sur le rouge. Les pommes sont marbrées de roux-grisâtre (russeting) autour du pédoncule[1].

Chair[modifier | modifier le code]

Elle est jaunâtre, fine, croquante[1].

Eau[modifier | modifier le code]

Pomme très sucrée, acidulée possédant un parfum exquis rappelant celui de la violette[1].

Maturité[modifier | modifier le code]

Elle est consommable de novembre à mars[1].

Les fruits de cette variété sont non seulement classés parmi les meilleurs à couteau, mais encore fort estimés pour donner au cidre de la délicatesse et de la transparence.

Pollinisation[modifier | modifier le code]

Cette variété est diploïde.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) The Fruits and Fruit Trees of America, Winter appels ; 14e édition, 1855, p. 128, description 131 ; Andrew Jackson Downing.
  • (fr) Dictionnaire de pomologie , tome 3, 1873, p. 52, description 1 ; André Leroy.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h Dictionnaire de pomologie d'André Leroy, lire en ligne.
  2. Home Orchard Society: Apple Bloom Periods
  3. S. Matsumoto, K. Kitahara, Y. Furusawa, J. Soejima, H. Fukui, H. Komatsu, S-Allele Genotype of apple cultivars and selections.