Semis (agriculture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Semis.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le semis est une opération culturale qui consiste à ensemencer un champ, c'est-à-dire à mettre en terre les graines ou semences. Le semis peut se faire à la main ou de manière mécanisée à l'aide de semoirs. Il est la base de toutes les cultures car il est le début de vie de toutes les plantes.

En agriculture, les semis sont généralement effectués après un labour suivi de différentes opérations culturales (par exemple des apports d'engrais, de fumiers etc.). D'autres techniques simplifiées sont possibles telles que le semis direct et le semis direct sous couvert qui consiste à implanter la culture en semis direct alors que le couvert d'interculture n'est pas encore détruit.

Préparation du semis[modifier | modifier le code]

En général, le semis se fait sous serre ou du moins à l'abri de toutes sources de froideur et d'intempéries. Il est également nécessaire de maintenir pendant toute la durée de la germination et jusqu'à ce que la plante soit suffisamment résistante pour que l'on puisse la repiquer* à l'extérieur, en pleine terre, une humidité et une température constante (cette température est différente selon les espèces choisies). Ainsi la graine germe plus rapidement et la plante pousse. Bien sûr, tout les semis demandent une graine.

*Le repiquage : c'est le fait de transplanter une plante d'un endroit à un autre.

Protocole[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]