Jonagold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pommes Jonagold.
Exposition de Jonagold.

Jonagold est le nom d'un cultivar de pommier, Malus pumila 'Jonagold'.

Origine[modifier | modifier le code]

Le fruit a été créé aux États-Unis en 1953 à Geneva, dans l'état de New York, par la station expérimentale d'agriculture et sciences de la vie de l'université de Cornell ((en) : New York State Agricultural Experiment Station of Cornell University's College of Agriculture and Life Sciences). C'est un croisement entre la croustillante Golden Delicious et la Jonathan, rouge-cramoisi[1].

Description[modifier | modifier le code]

C'est une pomme à peau moyennement fine, grosse et parfumée. Sa chair est mi-ferme, très rouge avec des taches vertes proches de la tige. Cette pomme juteuse a un goût sucré et légèrement acidulé, très agréable.

La couleur de la peau peut parfois virer au rouge ou au vert total[1].

La Jonagored, une mutation de Jonagold, a été protégée par un brevet des USA (Patent PP05937)[2], aujourd'hui expiré.

On l'emploie souvent pour un dessert appelé apple crisp : une confection d'avoine, de cassonade, de cannelle, de pommes, et de beurre cuit au four et servi avec de la glace à la vanille.[réf. nécessaire]

En raison de son gros calibre qui la rend difficile à vendre, cette variété n'est pas la préférée des arboriculteurs (2 % de la production française).[réf. nécessaire]

Parenté[modifier | modifier le code]

Sélection de croisements entre Golden Delicious et Jonathan.

Mutants :

  • Rubinstar : coloration plus rouge de l'épiderme.

Descendants :

Pollinisation[modifier | modifier le code]

Cette variété est peu fertilisée par Elstar, Melrose, Topaz, ... qui ont une allèle du S-génotype commune ; incompatible avec Golden Delicious, La Paix, Rewena, Kent et Florina qui ont deux allèles du S-génotype en commun.

Culture[modifier | modifier le code]

De croissance vigoureuse, l'arbre nécessite toutefois des rabattements périodiques sur bourgeons axillaires pour relancer la vigueur de croissance.

Susceptibilités aux maladies[modifier | modifier le code]

  • Tavelure : élevée[3].
  • Mildiou : faible.
  • Rouille : élevée.
  • Feu bactérien : élevée.

Sa susceptibilité aux maladies en fait une pomme pour l'agriculture et non pas pour les petits jardins familiaux où les traitements ne sont pas intensifs et systématiques.

Production[modifier | modifier le code]

La Belgique, où cette variété est cultivée depuis le début des années 1980, est le principal producteur européen de Jonagold[4],[1]. Ce cultivar figure dans le classement des quinze variétés les plus cultivées aux États-Unis[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guide des différentes variétés de pommes[5].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Browning, Frank. (1998). Apples. New York : North Point Press. p. 105.
  2. http://www.patentgenius.com/patent/PP5937.html
  3. Stephen Miller Dr du USDA Fruit Research Lab à Kearneysville (Virginie-Occidentale).
  4. Fruits produits en Région wallonne (APAQ-W)
  5. Lire en ligne.

Sur les autres projets Wikimedia :