Patte de loup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pommes de la variété patte de loup.

Patte de loup aussi appelée « de loup », « Pocre de loup » (1835 Millet Description des fleurs et des fruits du Maine et Loire)[1] est le nom d'une variété de pomme jadis cultivée dans l'arrondissement de Beaupréau [2] dont elle serait originaire [1].

Elle devrait son nom à la marque ressemblant à une cicatrice qui apparait parfois tout autour du fruit, comme si un loup l'avait griffé. Patte ou pocre (main) [3]de loup désignent également et sans raison évidente dans l'ouest de la France une renoncule âcre [4],[5], la berce sphondyle [6] ou le lycopode en massue [7].

« Je ne saurais préciser l'âge de cette variété. Ce fut elle, peut-être, qu'en 1670 le moine Claude Saint-Étienne [8] appelait déjà pomme de Loup, sans la caractériser? Quoi qu’il en soit, je n’ai rencontré le nom pomme de Loup, que chez cet auteur et son copiste allemand, Henri Hessen, qui en 1690 publia le Jardin d’agrément, ou Gartenlust [9] (p.277) » écrit André Leroy.[1]. La romancière Valérie Valeix affirme sans référence (2017) que c'était la pomme préférée d'Anne de Bretagne.[10] (1477-1514).

La variété est proche de fenouillet gris. Le congrès pomologique français a décrit et recommandé ce fruit[11] pour sa « bonne qualité, sa longue conservation, son transport facile, la solidité de son attache à l'arbre, et la grande fertilité de ce dernier ».

Description[modifier | modifier le code]

La patte de loup est une pomme de grosseur moyenne, de forme sphérique, sensiblement comprimée aux pôles et souvent ayant un côté plus développé que de l'autre. Le pédoncule est court et gros, planté dans un vaste et profond bassin. Œil grand ou moyen, ouvert ou mi-clos, à cavité unie et prononcée.

La peau est rugueuse, brun fauve, nuancée de vert, légèrement squameuse et fortement ponctuée de gris. La chair quelque peu jaunâtre ou verdâtre est fine, compacte et ferme.

Elle est sucrée, délicatement acidulée et parfumée avec un léger goût anisé.

Culture[modifier | modifier le code]

L'arbre au port érigé est vigoureux et fertile. Les yeux sont gros, coniques arrondis, très cotonneux, partiellement collés sur le bois. Les feuilles moyennes, ovales, vert terne en dessus, blanc grisâtre en dessous, rarement acuminées, profondément crénelées. Le pétiole de moyenne longueur, gros, non cannelé. Stipules courtes, mais généralement assez larges. Elle se cultive sous toute forme et toute espèce de sujet, il fait des arbres irréprochables peu sensibles aux parasites et en particulier à la tavelure du pommier[12].

La pomme étant bien attachée à l'arbre, on peut le cultiver dans des zones ventées.

La floraison de l'arbre va de mi-saison à tardive, il est pollinisé par Golden delicious ou Reinette d'Orléans. La maturité est tardive : de janvier à mars.[13] en fin d'automne en climat chaud.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c André Leroy, Dictionnaire de pomologie: Pommes, Dans les principales libraires agricoles et horticoles, (lire en ligne)
  2. Société nationale d'agriculture, sciences et arts d'Angers, Mémoires, (lire en ligne)
  3. Lazăr Șăineanu, Les sources indigènes de l'étymologie française, E. de Boccard, (lire en ligne)
  4. « Bouton d'or ou Renoncule âcre ou Bassinet d'or ou Clair-bassin ou Patte de loup ou Pied de corbin - Ranunculus acris », sur www.afleurdepau.com (consulté le 3 novembre 2019)
  5. « Ranunculus (Rolland, Flore populaire) — PlantUse Français », sur uses.plantnet-project.org (consulté le 3 novembre 2019)
  6. booksofdante40, « La berce commune (Heracleum sphondylium) », sur [Books of] Dante, (consulté le 3 novembre 2019)
  7. « Lycopode (Cazin 1868) — PlantUse Français », sur uses.plantnet-project.org (consulté le 3 novembre 2019)
  8. Claude Saint-Etienne, Nouvelle instruction pour connaître les bons fruits, p. 213
  9. (de) Heinrich Hessens, ... Neue Garten-Lust: das ist: gründliche Vorstellung, wie ein Lust- Küchen- und Baum-Garten unter unserm teutschen Climate füglich anzurichten, allerhand sowohl fremde als einheimische Blumen, Kräuter, Gewächse und Bäume darinnen zu erziehen und zu warten, auch die denenselben zustossende Schäden zu curiren seyn ; alles aus selbsteigener Erfahrung zusammen getragen ... mit sehr nützlichen Anmerckungen, und zweyen Anhängen ... wie auch mit dem gantzen vierten Theile, als Beschreibung eines Artzney-Gartens, ingleichen anietzo bey dieser letzten Auflage mit einem neuen Anhange eines besondern und kurtzgefaßten Garten-Memorials ... versehen, Weidmann, (lire en ligne)
  10. Valérie Valeix, La fumée du diable: Enquête alsacienne, Editions du Palémon, (ISBN 9782372602877, lire en ligne)
  11. 1867, t. IV n°39
  12. Culture et valorisation de variétés anciennes de pommes et poires.
  13. O. Thomas, Guide pratique de l'amateur de fruits: Description et culture de plus de 5000 variétés de fruits classées par séries de mérite composant les collections pomologiques de l'établissement horticole des Frères Simon-Louis à Plantières-lès-Metz (Lorraine annexée). Suivi d'une table générale alphabétique de tous les synonymes connus français et étrangers, appartenant à chaque variété, Imp. E. Réau, (lire en ligne)