Ozenay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ozenay
Image illustrative de l'article Ozenay
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Mâcon
Canton Tournus
Intercommunalité Communauté de communes Mâconnais-Tournugeois
Maire
Mandat
Jean-Claude Meunier
2014-2020
Code postal 71700
Code commune 71338
Démographie
Population
municipale
237 hab. (2014)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 32′ 42″ nord, 4° 51′ 14″ est
Altitude Min. 224 m – Max. 399 m
Superficie 13,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire

Voir sur la carte administrative de Saône-et-Loire
City locator 14.svg
Ozenay

Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire

Voir sur la carte topographique de Saône-et-Loire
City locator 14.svg
Ozenay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ozenay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ozenay

Ozenay est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune d'Ozenay se compose du bourg et de sept hameaux. Gratay est le plus important. Viennent ensuite Corcelles et Chavy, Messey, la Montagnone – où ont été construites la mairie et l'école au milieu du XIXe siècle –, Outry et le Moulin-le-Coq.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Mancey Tournus Rose des vents
Royer N Plottes
O    Ozenay    E
S
Martailly-lès-Brancion Grevilly Chardonnay

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 en cours Jean-Claude Meunier DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 237 habitants, en augmentation de 10,23 % par rapport à 2009 (Saône-et-Loire : 0,19 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
836 877 924 902 905 927 961 935 969
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
901 885 942 905 929 807 648 567 502
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
469 521 519 442 401 359 377 352 316
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
310 302 277 266 244 224 218 223 237
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Les trois principaux monuments du patrimoine architectural d'Ozenay sont :

La « Table des huit hameaux » (stèle de pierre) a été inaugurée en l'an 2000 par tous les habitants de la commune d'Ozenay pour marquer l'entrée dans le nouveau millénaire.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le célèbre pionnier de l'aviation Gabriel Voisin, également constructeur d'automobiles, né le 5 février 1880 à Belleville, a vécu la fin de sa vie dans le moulin d'Ozenay jusqu'à sa mort le 25 décembre 1973, à l’âge de 93 ans. Gabriel Voisin repose au cimetière du Villars, près de Tournus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :