Farges-lès-Mâcon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Farges-lès-Mâcon
Farges-lès-Mâcon
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Arrondissement de Mâcon
Canton Canton de Tournus
Intercommunalité Communauté de communes Mâconnais - Tournugeois
Maire
Mandat
Henri Perrusset
2014-2020
Code postal 71700
Code commune 71195
Démographie
Gentilé Fargeats
Population
municipale
216 hab. (2016 en augmentation de 0,93 % par rapport à 2011)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 30′ 46″ nord, 4° 54′ 01″ est
Altitude Min. 168 m
Max. 322 m
Superficie 5,73 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire

Voir sur la carte administrative de Saône-et-Loire
City locator 14.svg
Farges-lès-Mâcon

Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire

Voir sur la carte topographique de Saône-et-Loire
City locator 14.svg
Farges-lès-Mâcon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Farges-lès-Mâcon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Farges-lès-Mâcon

Farges-lès-Mâcon est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Farges-lès-Mâcon fait partie du Mâconnais. Tournus est à 7 km et Mâcon à 26 km.

L'orientation et les terrains argilo-calcaire de Farges-lès-Mâcon favorable au cépage chardonnay[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Plottes Le Villars Rose des vents
N Sermoyer
(Ain)
O    Farges-lès-Mâcon    E
S
Uchizy Arbigny
(Ain)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Farges : du mot latin Făbrĭca, avec métathèse, « atelier d'artisan », à l'origine de notre « fabrique », a principalement désigné une forge.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un peu avant la dernière guerre, la paroisse de Farges-lès-Mâcon fut rattachée à celle de Lugny pour le culte (suite à la création de la communauté pastorale de Lugny, fondée à l'initiative de monseigneur Joseph Robert). Farges-lès-Mâcon dépend de nos jours de la paroisse de Tournus.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Gérard Faivre    
mars 2008 en cours Henri Perrusset    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2016, la commune comptait 216 habitants[Note 1], en augmentation de 0,93 % par rapport à 2011 (Saône-et-Loire : -0,18 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
208314312332352420489450390
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
408419445434448422406350324
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
304293275240211224218197197
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
215218197190170170168207216
2016 - - - - - - - -
216--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Barthélémy édifiée au milieu du XIe siècle, jadis propriété du chapitre cathédral de Mâcon, remarquable par le vaisseau central de sa nef qui est soutenu, comme à l'abbatiale Saint-Philibert de Tournus, par des piliers de forme cylindriques, ses bas-côtés s'appuyant également sur des demi-piliers.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :