Liste des seigneurs, comtes et ducs de Gramont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Liste des ducs de Gramont)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gramont, Grammont et Familles de Gramont.
Situation de la seigneurie de Gramont dans le duché de Vasconie.

Liste des seigneurs, comtes, et ducs de Gramont. Quelques prélats de cette même famille sont également cités.

Le duché de Gramont comprenait les paroisses françaises de Guiche, Bardos, Urt, Sames, Came, Saint-Pé-de-Léren (qui formaient, avec Briscous, l'ancien comté de Guiche) et Léren, et les paroisses navarraises de Bergouey, Viellenave sur Bidouze et Escos. Comme la famille de Gramont, il tire son nom du Pays d'Agramont.

Les Gramont, "princes souverains de Bidache" (autoproclamés), ont été capitaines puis gouverneurs de Bayonne de 1472 à 1789[1]. Dans cette ville, ils résidèrent dès le XVe siècle au Château-Neuf, puis au Château-Vieux à partir de la fin du XVIe siècle[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin du XIIe siècle, les Gramont, seigneurs navarrais font partie des douze ricos hombres (« hommes riches »), et à ce titre participent à l’élection des rois de Navarre[1].

Seigneurs de Gramont[modifier | modifier le code]

(de père en fils sauf indiction contraire)

  • Bergon Garcia, premier seigneur de Gramont, de Bergouey, de Garris (1040), seigneur de Brion et de Brassaley, fils de Garcia Arnaud vicomte de Dax (990-1065) et d'Auria, et petit-fils d'Arnaud Ier de Dax (955-1021) ;
  • Garcia Bergon ;
  • Bergon II ;
  • Vivian Ier, † vers -1160 ;
  • Raymond Brun Ier (-1175) ;
  • Brun, x Agnès ;
  • Vivian II (-1215) ;
  • Raymond Brun II (fils de Brun, seigneur de Bidache et frère de Vivian II) (-1237), également seigneur de Bidache ;
  • Arnaud Guillaume Ier (fils ou frère du précédent ?) (-1252) ;
  • Arnaud Guillaume II. Il accompagne Thibaut V de Champagne, roi de Navarre, lors de la huitième croisade[1] en 1270 ;
  • Arnaud Guillaume III (v.1240-1290) ;
  • Raymond Brun III (v.1270-1303), x Raymonde de Bardos ;
  • XXXX-1362 : Arnaud Guillaume IV de Gramont, (v. 1285/1300-1362), x Miramonde d'Aspremont d'Orthe, seigneur de Gramont, Bergoney, Bidache, Bardos ;
  • 1362-XXXX : Arnaud Raymond Ier de Gramont, (v. 1320/1330-v. 1384), x Marie de Béarn de Gabaston (fille d'Arnaud-Guillaume de Béarn de Lescun, bâtard de Gaston VII, et de Marie de Gabaston), seigneur de Gramont ; (frère d'Auger de Gramont : postérité) ;
  • Arnaud Raymond II de Gramont (v 1345- v 1398), x Agnès de Came ; (frère de Bernard/Berdot de Gramont (v.1355-1415), seigneur de Haux, x Graciane d'Olhaïby ; père de Gracien (vers 1400-1469), sire de Haux et d'Olhaïby en Soule ; père de Roger de Gramont de Haux ci-dessous) ;
  • Jean Ier de Gramont (v 1375-1429), x Marie de Montaut de Mussidan, fille de Raimond II de Castillon-Montaut-Mussidan et de Marguerite d'Albret, fille de Bérard Ier d'Albret de Verteuil et petite-fille d'Amanieu VII ;
  • François Ier de Gramont (v.1400-1462) : marié à Isabeau de Montferrand fille de Bertrand III, d'où entre autres filles : Isabeau, dame de Gramont, qui épouse Bernard de Béarn, fils naturel de Jean Ier de Foix-Béarn ; d'où Léonore de Béarn de Gramont, † 1509, femme de Roger de Gramont de Haux ci-dessus et ci-après ;
  • XXXX-1519 : Roger de Gramont, (1444-1519), seigneur de Gramont par son mariage avec Léonore de Béarn ci-dessus, baron de Haux, sénéchal de Guyenne, maire héréditaire de Bayonne. Il est conseiller et chambellan de Louis XI en 1472, puis de Charles VIII en 1483[1]. Il est ambassadeur de Louis XII à Rome en 1502. Il devient gouverneur de Bayonne et de ses châteaux le 26 février 1487[1]. Il meurt de la peste en 1519[1] ;
  • François (II) de Gramont, † prédécédé en 1505, x 1494 Catherine d'Andoins, fille de Jean d'Andoins x Jeanne-Catherine fille de Mathieu de Foix-Comminges ; (ses frères sont les prélats Charles, † 1544, archevêque de Bordeaux ; et Gabriel de Gramont, cardinal, archevêque de Bordeaux puis de Toulouse)
  • Jean II de Gramont (1499-1528), seigneur de Gramont, maire et capitaine de Bayonne depuis le 18 mars 1523[1], x 1526 Françoise de Polignac, fille du vicomte Guillaume-Armand II. Le 15 septembre 1523, lieutenant de la compagnie du maréchal de Lautrec, il secourt Bayonne assiégée par les forces de Charles Quint, sous le commandement du prince d’Orange[1]. Il meurt durant les Guerres d'Italie, sans postérité ;
  • 1534-1563 : Antoine Ier de Gramont d'Aure (1526-1576), seigneur de Gramont par sa mère Claire, fils de Menaud d'Aure (1485-1534 ; vicomte d'Aster et de Larboust), x 1525 Claire de Gramont, † 1534, fille de François (II) et sœur héritière de Jean II de Gramont. (Antoine prend le nom de famille de sa mère).

Comtes de Gramont[modifier | modifier le code]

Ducs de Gramont[modifier | modifier le code]

  1. 1643-1644 : Antoine II de Gramont (1572-1644 ; voir ci-dessus), Vice-roi de Navarre, premier duc de Gramont (duc à brevet et pair par lettres patentes de Louis XIV du 31 décembre 1643 ; puis nouvelle érection en duché-pairie par lettres patentes de novembre 1648, enregistrées le 15 décembre 1663) ;
  2. 1644-1678 : Antoine III de Gramont-Toulonjon (1604-1678), comte puis (1648), duc de Gramont, "prince de Bidache", comte de Guiche, de Toulonjon, de Louvigny, vicomte d'Aster, baron d'Andoins et d'Hagetmau, seigneur de Lesparre (par achat aux d'Epernon, 1672), pair de France en 1648, maréchal de France en 1641 ; x 1634 Françoise-Marguerite du Plessis-Chivré (petite-cousine de Richelieu) ; (son demi-frère est Philibert de Gramont, 1621-1707) ;
  3. 1678-1695 : Antoine IV Charles de Gramont (1641-1720), duc de Gramont, "prince de Bidache", comte de Guiche, de Louvigny, vicomte d'Aster, baron d'Andouins et d'Hagetmau, seigneur de Lesparre, pair de France, vice-roi de Navarre, x 1669 Marie-Charlotte fille du maréchal Jacques de Castelnau ; (sa sœur Charlotte-Catherine, 1639-1678, x 1660 Louis prince de Monaco ; son frère aîné est Armand de Gramont, 1637-† prédécédé en 1673, comte de Guiche, x Marguerite, 1643-1726, fille de Maximilien-François de Béthune et petite-fille de Maximilien II de Béthune, ducs de Sully) ;
  4. 1695-1713 : Antoine V de Gramont (1671-1725), comte de Guiche, puis duc de Gramont (dit de Guiche) (donation de son père), maréchal de France en 1724 ; x 1687 Marie-Christine, 1672-1748, fille du maréchal-duc Anne-Jules de Noailles ;
  5. 1713-1741 : Antoine VI Louis-Armand de Gramont (1688-1741), duc de Gramont (donation de son père), pair de France ; x 1710 Louise-Françoise, 1691-1642, fille de Louis-François d'Aumont duc d'Humières (fils de Louis-Marie-Victor duc d'Aumont de Rochebaron et de sa 2° épouse Françoise-Angélique fille du maréchal de La Mothe-Houdancourt) : parents de Marie-Louise de Gramont (1723-1756), x son cousin germain Antoine VII ci-dessous ;
  6. 1741-1745 : Louis de Gramont, (1689-1745) (frère du précédent). Il devient lieutenant général de Bayonne et gouverneur particulier des ville, châteaux et citadelle de cette même ville le 31 mai 1741[1]. Tué à la bataille de Fontenoy le 11 mai 1745, ses funérailles, sur ordre de Louis XV, furent celles d’un maréchal de France[réf. nécessaire] ; x Geneviève, 1696-1756, fille du maréchal-duc Charles-Armand de Gontau-Biron et de Marie-Antonine Bautru de Nogent
  7. 1745-1801 : Antoine VII de Gramont[4], (1722-1801), comte de Lescun, puis de Lesparre, puis duc de Lesparre (1739 : voir les ducs de Lesparre ci-dessous), duc de Gramont, Pair de France. Sa 1° épouse est sa cousine Marie-Louise ci-dessus, d'où Louis-Antoine-Armand, deuxième duc de Lesparre, 1746-† 1790/1795, x 1763 Philippine-Louise, 1745-1791, fille du duc Louis de Noailles (petit-fils d'Anne-Jules ci-dessus) ; sa 2° épouse, Béatrix de Choiseul-Beaupré-Stainville, duchesse de Gramont, née en 1730, est la sœur de Choiseul, ministre de Louis XV[1]. Elle meurt en 1794 à 63 ans, guillotinée. Il se remarie en la prison de Fontainebleau le 8 fructidor An II, peu après la chute de Robespierre, avec 3° sa codétenue Marie-Henriette du Merle, (1783-1812) ; (son frère cadet est Antoine-Adrien-Charles vicomte d'Aster, 1726-1762, ci-après) ;
  8. 1801-1836 : Antoine VIII Louis-Marie de Gramont (1755-1836), duc de Guiche (1780), neveu du précédent, fils d'Antoine-Adrien-Charles vicomte d'Aster ci-dessus, 1726-1762, frère puîné d'Antoine VII, et de Marie-Louise-Sophie de Faoucq dame de Rupalley ; membre de la Chambre des pairs (1814) ; x 1780 Aglaé, 1768-1803, fille de Jules duc de Polignac ;
  9. 1836-1855 : Antoine IX Héraclius-Agénor de Gramont (1789-1855), x 1818 Anna/Ida Grimod d'Orsay, 1802-1882, fille de Jean-François-Louis Grimod d'Orsay et d'Éléonore de Würtemberg-Montbéliard baronne de Franquemont (fille naturelle du duc Charles II Eugène, prince de Montbéliard), et sœur d'Alfred d'Orsay ;
  10. 1855-1880 : Antoine X Alfred-Agénor de Gramont (1819-1880), diplomate et homme d'État, ministre des Affaires étrangères de Napoléon III en mai 1870, x 1848 Emma-Mary Mac Kinnon, 1811-1891 ; (frère d'Auguste de Gramont troisième duc de Lesparre, 1820-1877 : d'où postérité féminine) ;
  11. 1880-1925 : Antoine XI Alfred-Agénor de Gramont (1851-1925), x 2° 1878 Marguerite, 1855-1905, fille de Mayer-Carl de Rothschild ; (frère d'Alfred de Gramont, 1856-1915 ; et d'Armand de Gramont, 1854-1931, 4e duc de Lesparre, x 1879 Hélène-Louise-Eugénie fille d'Adrien Duchesne de Gillevoisin de Conegliano, 1858-1917, arrière-petite-fille du maréchal de Moncey, d'où postérité : Antoine, 1889-1971, et la suite des Gramont de Moncey de Conegliano, ducs de Lesparre)
  12. 1925-1962 : Antoine XII Agénor-Armand de Gramont (1879-1962), x 1904 Elaine, 1882-1958, fille d'Henry Greffulhe et d'Élisabeth de Riquet de Caraman-Chimay ; (sa demi-sœur, fille de x 1° 1874 Isabelle, 1852-1875, fille de Marc-René de Beauvau-Craon, est Élisabeth de Gramont) ;
  13. 1962-1995 : Antoine XIII Agénor-Henri-Armand de Gramont (1907-1995), x 1949 Odile Sublet d'Heudicourt de Lenoncourt, 1914-1994 ;
  14. 1995-2014 : Antoine XIV Armand-Odélric-Marie-Henri de Gramont (1951-2014), x 2003 Catherine Forget, née en 1956 ;
  15. 2014-…. : Antoine XV de Gramont (né en 2008).

Titre de duc de Guiche[modifier | modifier le code]

  1. Antoine VIII Louis-Marie de Gramont (1755-1836), neveu du 7e duc de Gramont. Il reçut le brevet de duc de Guiche le 16 avril 1780 et succéda à son oncle, décédé sans postérité en 1801, sous les nom et titre de duc de Gramont. Ensuite, le titre de duc de Guiche est porté par l'aîné de la famille de Gramont et héritier présomptif du titre de duc de Gramont.

Autres membres de la famille[modifier | modifier le code]

Ducs de Lesparre[modifier | modifier le code]

  1. Antoine de Gramont (1722-1801), comte de Lescun, puis de Lesparre puis 1er duc de Lesparre (1739), 7e duc de Gramont
  2. Louis-Antoine de Gramont (1746-1790), son fils, comte de Guiche, 2e duc de Lesparre.
  3. Auguste de Gramont (1820-1877), 3e duc de Lesparre, fils cadet du 9e duc de Gramont.
  4. Armand de Gramont (1854-1931), 4e duc de Lesparre, fils cadet du 10e duc de Gramont.
  5. Antoine de Gramont-Lesparre (1889-1971), son fils, 5e duc de Lesparre. En 1913, il fut autorisé par décret à ajouté à son nom celui de Moncey de Conegliano[5].
  6. Arnaud de Gramont (1928-1982), son fils, 6e duc de Lesparre.
  7. Aimery de Gramont (1953-), son fils, 7e duc de Lesparre.
  8. Armand de Gramont (1977-), son fils.

Ecclésiastiques[modifier | modifier le code]

Ligne de succession[modifier | modifier le code]

Première maison de Gramont

Roger de Gramont (?-1519), "seigneur de Gramont"
X Éléonore de Béarn (?-1509), "dame de Gramont"
│
└─> François II (?-1505)
│   X Catherine d'Andoins
│   │
│   └─> Jean II (?-1528), seigneur de Gramont
│   │   non marié
│   │
│   └─> Claire (?-1560), dame de Gramont
│      X Menaud d'Aure (?-1534)
│      │
│      └─> Antoine Ier (voir ci-dessous)
│
└─> Gabriel (1486-1534), cardinal en 1530
│
└─> Charles (?-1544), archevêque de Bordeaux en 1530

Seconde maison de Gramont

Antoine Ier (1526-1576), "souverain de Bidache"
X Hélène de Clermont de Traves
│
└─> Philibert I (1552-1580), "souverain de Bidache"
     X Diane d'Andoins
      │
      └─> Antoine II (1572-1644), "souverain de Bidache", 1ª duc de Gramont
         X Louise de Roquelaure
         │
         └─> Antoine III (1604-1678), "souverain de Bidache", 2º duc de Gramont
             X Françoise du Plessis-Chivré
             │
             └─> Armand (1637-1673), comte de Guiche
             │  X Marguerite Louise de Béthune
             │
             └─> Antoine IV (1641-1720), "souverain de Bidache", 3º duc de Gramont
                X Marie Charlotte de Castelnau
                │
                └─> Antoine V (1672-1725), "souverain de Bidache", 4º duc de Gramont
                   X Marie Christine de Noailles
                   │
                   └─> Antoine VI (1688-1741), "souverain de Bidache", 5º duc de Gramont
                   │  X Louise-Françoise d'Aumont de Crevant d'Humières
                   │  │
                   │  └─> Louise Marie Victoire (1723-1756), héritière de la Maison de Gramont
                   │     X Antoine VII (1722-1801), son cousin germain (voir ci-dessous)
                   │
                   └─> Louis I (1689-1745), "souverain de Bidache", 6º duc de Gramont
                      X Geneviève de Gontaut-Biron
                      │
                      └─> Antoine VII (1722-1801), "souverain de Bidache", 7º duc de Gramont
                      │  X (1) Louise Marie Victoire (1723-1756), héritière (voir ci-dessus)
                      │  X (2) Béatrix de Choiseul-Stainville
                      │  X (3) Marie-Henriette du Merle (1783,1812)
                      │  │
                      │  └─1> Louis Antoine Armand (1746-1790), comte de Guiche
                      │      X Philippine Louise Catherine de Noailles
                      │
                      └─> Antoine Adrien Charles (1726-1762), comte de Gramont
                          X Marie Louise Sophie de Faoucq
                          │
                          └─> Antoine VIII (1755-1836), 8º duc de Gramont
                             X Aglaé de Polignac
                             │
                             └─> Antoine IX (1789-1855), 9º duc de Gramont
                                X Ida d'Orsay
                                │
                                └─> Antoine X (1819-1880), 10º duc de Gramont
                                   X Emma McKinnon
                                   │
                                   └─> Antoine XI (1851-1925), 11º duc de Gramont
                                      X (1) Isabelle de Beauvau-Craon
                                      X (2) Marguerite de Rothschild
                                      X (3) Maria Ruspoli
                                      │
                                      └─2> Antoine XII (1879-1962), 12º duc de Gramont
                                          X Elaine Greffulhe
                                          │
                                          └─> Antoine XIII (1907-1995), 13º duc de Gramont
                                             X Odile de Lenoncourt
                                             │
                                             └─> Antoine XIV (1951-2014), 14º duc de Gramont
                                               X Catherine Forget
                                               │
                                               └─> Antoine XV (2008), 15º duc de Gramont

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n Olivier Ribeton, Un musée Gramont à Bayonne, Bayonne, coll. « Publication de la Société des Sciences, Lettres et Arts de Bayonne »,
  2. Le Château-Neuf est achevé en 1507 par Roger de Gramont
  3. « Antoine Ier de Gramont », sur Geneanet Pierfit
  4. Agénor, A. A. 1874
  5. Max Reyne, Les 26 maréchaux de Napoléon: "soldats de Révolution," "gloires de l'Empire", 1990.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean de Jaurgain et Raymond Ritter, La maison de Gramont 1040-1967, Les amis du musée pyrénéen, Tarbes (deux tomes)
  • François-Xavier Feller, Biographie universelle, ou, dictionnaire historique des hommes qui se sont fait un nom par leur génie, leurs talents, leurs vertus, leurs erreurs ou leurs crimes, vol. 4, J. Leroux, Jouby, (lire en ligne) ;
  • Abbé d' Ormancey, Illustrations de la noblesse européenne, (lire en ligne) ;
  • Agénor-A.-A., comte de Gramont (pseud. Memor), Histoire et généalogie de la maison de Gramont, vol. 1 in-4, Paris, Schlesinger, , 486 p. (lire en ligne) ;
  • Jean Baptiste Pierre Jullien de Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France : des grands dignitaires de la couronne, des principales familles nobles du royaume et des maisons princières de l'Europe, précédée de la généalogie de la maison de France, vol. 7, L'auteur, (lire en ligne) ;
  • Jean Baptiste Pierre Jullien de Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France: des grands dignitaires de la couronne, des principales familles nobles du royaume et des maisons princières de l'Europe, précédée de la généalogie de la maison de France, vol. 11, L'auteur, (lire en ligne) ;
  • Encyclopédie des gens du monde: répertoire universel des sciences, des lettres et des arts; avec des notices sur les principales familles historiques et sur les personnages célèbres, morts et vivans, vol. 12, Librairie de Treuttel et Würtz,  ;
  • Louis Moréri, Le grand dictionnaire historique : ou le mélange curieux de l'histoire sacrée et profane qui contient en abrégé l'histoire fabuleuse des Dieux et des Héros de l'Antiquité Payenne, les vies et les actions remarquables des Patriarches […], l'établissement et le progrès des Ordres Religieux et Militaires et la vie de leurs Fondateurs, les généalogies […], la description des Empires Royaumes […], l'histoire des conciles généraux et particuliers sous le nom des lieux où ils ont été tenus […], vol. 4, Chez Jean Brandmuller, (lire en ligne) ;

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Pour un article plus général, voir Maison de Gramont.

Liens externes[modifier | modifier le code]