Le Bikini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Bikini
Description de cette image, également commentée ci-après
Extérieur du Bikini
Type Salle de concert
Lieu Ramonville-Saint-Agne
Coordonnées 43° 32′ 53″ nord, 1° 29′ 08″ est
Architecte JOYES et GRIMA
Inauguration 2007
Nb. de salles 1
Capacité de 400 à 1 500
Direction Hervé Sansonetto
Site web lebikini.com

Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Le Bikini
Géolocalisation sur la carte : Toulouse
(Voir situation sur carte : Toulouse)
Le Bikini

Le Bikini est une salle de concert de rock et de musiques actuelles créée le et qui était située initialement à Toulouse (au 54 chemin des Étroits) jusqu'à sa destruction le lors de l'explosion de l'usine AZF, située à quelques centaines de mètres[1],[2].

Liée avec la station de radio FMR, elle en a accueilli le studio de 1995 à 2001.

En 2007, six ans après la destruction de ses locaux, la salle de concert a repris du service à Ramonville-Saint-Agne, au bord du canal du Midi[3],[4].

La reconstruction a été financée à hauteur de 30 % par la région Midi-Pyrénées. Le nouveau Bikini répond aux exigences d'accueil et de confort moderne. L'extérieur est équipé d'une piscine comme dans l'ancien lieu.

Pour continuer l'aventure qui compte déjà en 2013 plus de 5 000 groupes, le Bikini reprend le rythme avec près de 200 concerts par an pour 150 000 spectateurs.

Locaux[modifier | modifier le code]

Terrasse et piscine du Bikini

La salle de spectacle (conçue par les architectes GGR[5] & Didier Joye[6]) a une capacité modulable de 400 à 1 500 places sur deux niveaux avec une salle de 1 859 m2 et une scène de 288 m2[7].

Le Bikini est dirigé depuis 1983 par Hervé Sansonetto.

Artistes et soirées notables au Bikini[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fabrice Valery, « Toulouse : l'ancien "Bikini" est à vendre », sur francetvinfo.fr, France 3 Occitanie, (consulté le 9 octobre 2020).
  2. Benjamin Rives, « Toulouse: Ça y est! L’ancien Bikini, salle de concert culte, a trouvé un acheteur », 20 minutes,‎ (lire en ligne, consulté le 9 octobre 2020).
  3. « Le Figaro - Culture », sur Le Figaro.fr (consulté le 29 juin 2020).
  4. Sébastien Marti, « Toulouse. Au Bikini, le rock ressuscité », La Dépêche,‎ (lire en ligne, consulté le 29 juin 2020).
  5. « GGR Architectes », sur ggrarchitectes.com (consulté le 27 juin 2020)
  6. http://www.toulouse-tourisme.com/offre/fiche/loisirs/le-bikini/LOIMID031V5014MU
  7. }https://www.lemoniteur.fr/article/toulouse-un-bikini-neuf-pour-septembre-2007.485454

Liens externes[modifier | modifier le code]