Surfer Blood

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Surfer Blood
Description de cette image, également commentée ci-après
Surfer Blood en 2013.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock indépendant, surf rock, rock alternatif
Années actives Depuis 2009
Labels Joyful Noise Recordings, Kanine, Warner Bros. Records, Fierce Panda
Site officiel www.surferblood.com
Composition du groupe
Membres John Paul Pitts
Thomas Fekete
Kevin Williams
Tyler Schwarz
Anciens membres Kevin Williams
Thomas Fekete (mort)
Brian Black
Marcos Marchesani

Surfer Blood est un groupe de rock alternatif américain, originaire de West Palm Beach, en Floride. Formé en 2009, il est à l'origine composé de quatre membres, John Paul Pitts (chant, guitare), Thomas Fekete (quitare, chœur), Kevin Williams (basse, chœur), et Tyler Schwarz (batterie).

Biographie[modifier | modifier le code]

John Paul Pitts and Tyler Schwarz, les deux membres fondateurs du groupe, ont commencé à jouer ensemble à Orlando, en Floride[1]. Ils ont rencontré Thomas Fekete lors d'une soirée organisée à l'issue d'un Ultra Music Festival à Miami. Le groupe s'est formé à la suite de cet événement avec pour objectif de sortir un album et de lancer une tournée le plus rapidement possible[1]. Le groupe s'appelait originellement Jabroni Sandwich[1]. Le nom Surfer Blood est proposé par Tyler Schwarz, en référence à son expérience de surfeur quand il était au lycée[2].

Le 25 octobre 2011, Surfer Blood publie l'EP Tarot Classics chez Kanine Records. Le premier single, Miranda, débute au classement de Pitchfork le 30 août 2011 et I'm Not Ready est nommée chanson du jour par NPR le 8 décembre 2011[3],[4].Les artistes qui contribueront aux remixes de l'EP sont Totally Sincere (Connor Hanwick de the Drums et Peggy Wang de The Pains of Being Pure at Heart), Speculator, School de Seven Bells et Allen Blickle. Le groupe ouvre pour les Pixies pendant leur tournée Doolittle Lost Cities Tour en 2011.

Le 9 janvier 2012, ils participent au Late Night with Jimmy Fallon où ils jouent le single Miranda, extrait de Tarot Classics. Ils entrent en studio en février 2012 avec le producteur Phil Ek (Fleet Foxes, Built to Spill) pour enregistrer leur deuxième album qui sera publié chez Warner Bros. Records[5]. En mai 2012, le groupe confirme sur Twitter sa délocalisation en Californie le 12 mai 2012 pour enregistrer son album avec le producteur de renom Gil Norton[6].

En octobre 2015, le groupe annonce le retrait de leur bassiste Kevin Williams. Lindsey Mills, une amie du lycée, le remplace. Atteint d'une forme rare de cancer, le guitariste Thomas Fekete quitte le groupe en 2015. Le 31 mai 2016, la femme de Fekete, Jessica, annonce son décès.[7]. Snowdonia, le quatrième album de Surfer Blood, paraît le 3 février 2017.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Tarot Classics (25 octobre)[11]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Swim (réédité en 2010)
  • 2009 : Slow Jabroni
  • 2010 : Take It Easy
  • 2010 : Floating Vibes
  • 2011 : Miranda
  • 2013 : Demon Dance
  • 2015 : The Grand Inquisitor[12]
  • 2015 : I Can't Explain[13]
  • 2016 : Women of Your Life (Sleeping Bag)
  • 2016 : Evil Cat[14]
  • 2016 : Six Flags in F or G

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Rising: Surfer Blood | News », Pitchfork, (consulté le 15 juin 2013)
  2. « Surfer Blood Interview: SXSW 2010 », Spinner, (consulté le 15 juin 2013)
  3. (en) « Surfer Blood: "Miranda" | Tracks », Pitchfork, (consulté le 15 juin 2013)
  4. (en) Will Butler, « Surfer Blood: All The Right Spots », NPR (consulté le 15 juin 2013).
  5. (en) « Surfer Blood Stays Out Late on Jimmy Fallon | The Daily Rind », Dailyrindblog.com, (consulté le 15 juin 2013)
  6. (en) « Surfer Blood start work on new album with Pixies producer », The Line Of Best Fit, (consulté le 15 juin 2013)
  7. https://www.theguardian.com/music/2016/may/31/surfer-blood-guitarist-thomas-fekete-dies-at-age-27
  8. « Astro Coast - Surfer Blood : Awards », AllMusic, (consulté le 15 juin 2013)
  9. a et b « Surfer Blood - Chart history (Billboard 200) », Billboard (consulté le 25 juin 2013)
  10. « Surfer Blood Announces New Album Pythons, Tour Dates :: Music :: News :: Paste », Pastemagazine.com, (consulté le 15 juin 2013)
  11. Jay Belin, « A Quickie With Surfer Blood's Thomas Fekete », NBC New York, (consulté le 15 juin 2013).
  12. (en) « Surfer Blood // Grand Inquisitor », Joyfulnoiserecordings.com (consulté le 15 février 2015)
  13. (en) « Surfer Blood // I Can't Explain / Death And The Maiden », Joyfulnoiserecordings.com (consulté le 15 mai 2015)
  14. (en) « Surfer Blood / Lil Bub Split // Evil Cat / Bub the Builder », Joyfulnoiserecordings.com (consulté le 13 mai 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]