The Breeders

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Breeders
Description de cette image, également commentée ci-après

Kim Deal, lors d'un concert des Breeders au Berbati's Pan, à Portland.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif
Années actives 19891995, 19962003, depuis 2008
Labels 4AD, Elektra
Site officiel breedersdigest.net
Composition du groupe
Membres Kim Deal
Kelley Deal
Jose Medeles
Carrie Bradley
Anciens membres Tanya Donelly
Josephine Wiggs
Jim MacPherson
Mando Lopez
Richard Presely
Nate Farley
Britt Walford

The Breeders est un groupe de rock alternatif américain, originaire de Boston. Il est formé en 1988 par Kim Deal, alors bassiste des Pixies, et Tanya Donelly, alors guitariste des Throwing Muses, deux des groupes les plus influents de la scène indépendante bostonienne de la fin des années 1980. Après le ralentissement de l'activité de ces deux groupes, The Breeders devinrent plus importants pour les deux artistes. Le nom des Breeders fait référence à un mot utilisé par les homosexuels américains pour désigner les hétérosexuels.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1989–1994)[modifier | modifier le code]

Kim Deal des Pixies et Tanya Donelly des Throwing Muses, deux groupes de Boston signés sur le label 4AD, sentent leur créativité bridée par la personnalité des leaders de leurs formations respectives, Black Francis et Kristin Hersh[1]. Elles créent The Breeders comme un exutoire (le groupe s'appelait au départ Boston Girl Super-Group). Avec Carrie Bradley et différents batteurs, elles enregistrent une démo qu'elles proposent à 4AD. Leur premier album, Pod, enregistré avec un budget de $11 000[2], par Steve Albini, sort en 1990. L'influence de Kim Deal est évidente, mais on peut sentir la touche personnelle de la bassiste Josephine Wiggs et de Britt Walford, le batteur de Slint (alias Shannon Doughton).

Ce qui n'était au départ qu'un projet parallèle de deux artistes impliquées par ailleurs dans des formations d'envergure, se transforme peu à peu en un vrai groupe qui connaîtra une longue carrière musicale. Sur le quatre titres Safari qui sort 1992, Kim Deal ne fait plus partie des Pixies et a engagé sa sœur jumelle Kelley pour jouer de la guitare au sein des Breeders. Tanya Donelly les quitte pour créer Belly avec Fred Abong, puis se consacrer à son travail en solo. Le batteur Jim MacPherson intègre le groupe à temps pour Last Splash. Cannonball, un des titres de cet album, connait un succès international. Ce morceau sera d'ailleurs samplé par The Prodigy sur le titre Firestarter. Le groupe rempli les salles et assure les premières parties de Nirvana.

Pause (1995–2000)[modifier | modifier le code]

En 1995, Kelley Deal est impliquée dans une affaire de drogue[3]. L'activité du groupe décroit donc, mais il ne se sépare jamais officiellement. Kim forme en parallèle le groupe The Amps avec Jim MacPherson, Nathan Farley et Luis Lerma. Après sa désintoxication, Kelley fonde Kelley Deal 6000, puis forme également Last Hard Men avec Sebastian Bach, le chanteur de Skid Row, Jimmy Chamberlin, l'ex batteur des Smashing Pumpkins, et Jimmy Flemion des Frogs.

Title TK et autre pause (2001–2007)[modifier | modifier le code]

Des rumeurs concernant la reformation avec les membres originels continuent à circuler pendant les années 1990, bien qu'elles ne soient basées que sur la reprise de Collage, enregistrée pour la bande originale du film Mod Squad. Les sœurs Deal recrutent plusieurs musiciens pour une série de concerts en 2001, et retournent en studio avec le guitariste Richard Presley, le bassiste Mando Lopez, et le batteur Jose Medeles pour enregistrer le troisième album studio des Breeders, Title TK, à nouveau avec Steve Albini. En 2004, Warner Music Group annonce son intention de se séparer des Breeders à la suite de la trop faible vente d'albums de Title TK. Warner décide au même moment de se séparer également de plusieurs autres artistes. A cette époque, Kim Deal reprend sa place au sein des Pixies, qu'elle accompagnera jusqu'en 2013.

Nouveaux albums (depuis 2008)[modifier | modifier le code]

Un nouvel album produit par Steve Albini, intitulé Mountain Battles, et contenant treize nouveaux morceaux, sort le . Les deux sœurs Deal y sont cette fois-ci accompagnées de Mando Lopez (basse) et de Jose Medeles (batterie).

Les Breeders continuent à se produire régulièrement sur scène. Ils effectuent notamment une grand tournée internationale en 2013 pour les vingt ans de Last Splash. En septembre 2014, ils jouent une douzaine de dates à travers les Etats-Unis. Et une nouvelle mini tournée, en Europe cette fois-ci, est programmée pour le mois d'octobre 2017, comprenant une étape à Paris le 27. Ils seront également en première partie d'Arcade Fire lors d'un concert à Saint Paul dans le Minnesota le 29.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. C. Larkin, The Encyclopedia of Popular Music, Omnibus Press, (ISBN 978-0-85712-595-8, lire en ligne), p. 2006-IA782.
  2. (en) Spitz, Marc. "Life to the Pixies." Spin. Septembre 2004.
  3. Les Inrocks, The Breeders – La débandade, 1995

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :