The Dandy Warhols

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Dandy Warhols
Description de cette image, également commentée ci-après
Les Dandy Warhols, en concert au Kentish Town Forum en 2012.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif[1],[2], rock psychédélique, power pop, neo-psychedelia[3],[4], garage rock[5], synthpop[6],[7], shoegazing
Années actives Depuis 1993
Labels Beat the World, Capitol Records, Tim/Kerr, Dine Alone Records
Site officiel www.dandywarhols.com
Composition du groupe
Membres Courtney Taylor-Taylor
Peter Holmström
Zia McCabe
Brent DeBoer
Anciens membres Eric Hedford

The Dandy Warhols est un groupe de pop psychédélique américain, originaire de Portland, dans l'Oregon. Le nom du groupe est un jeu de mots sur le nom de l'artiste américain Andy Warhol, figure centrale du pop art.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1994–2002)[modifier | modifier le code]

The Dandy Warhols est formé en 1994 par Courtney Taylor-Taylor et Peter Holmström[8]. Fortement influencé par The Velvet Underground, le groupe commence à jouer de la pop psychédélique, et il reçoit un soutien essentiel en Europe après la sortie de l'album …The Dandy Warhols Come Down. Quand Hedford quitte le groupe en 1999, il est remplacé par Brent DeBoer, un cousin de Taylor-Taylor. La chanson Every Day Should Be a Holiday, extraite du deuxième album …The Dandy Warhols Come Down, fait partie de la bande originale du film des Frères Farrelly, Mary à tout prix.

Après la sortie de leur troisième album, Thirteen Tales from Urban Bohemia en 2000, le groupe gagne une base de fans grâce aux radios universitaires avant de recevoir la reconnaissance du grand public. En 2002 la chanson Bohemian Like You devient un succès en Angleterre[9], après avoir été utilisée dans une publicité de Vodafone. Cette chanson fait également partie de la bande originale de la série télévisée Buffy contre les vampires, de générique au jeu vidéo 24 Heures du Mans (Infogrames) sur Playstation, ainsi que dans la série d'animation Souris City. En 2013, elle est utilisée comme générique du film Pop Redemption. Les chansons Godless et Nietzsche font partie de la bande originale du film de Peter Howitt Antitrust.

De Dig! à Odditorium or Warlords of Mars (2003–2010)[modifier | modifier le code]

Nick Rhodes de Duran Duran participe en 2003 à l'élaboration de Welcome to the Monkey House au son rock électronique.

En 2004, le groupe enregistre Odditorium or Warlords of Mars dans leur studio de Portland, appelé Odditorium. Il sort en septembre 2005. En 2004, The Dandy Warhols ainsi que The Brian Jonestown Massacre, sont le sujet du documentaire DiG!. Pendant sept ans Ondi Timoner filme les hauts et les bas des deux groupes. Toujours en 2004, la chanson We Used to Be Friends est choisie pour être le générique de la série télévisée Veronica Mars, ainsi que pour être la chanson phare d'un épisode de la saison 1 de Newport Beach et la musique qui clôt l'épisode pilote de Las Vegas.

Le leur nouvel album …Earth to the Dandy Warhols…, qui compte entre autres la collaboration de Mark Knopfler (Dire Straits) et de Mike Campbell (Tom Petty and the Heartbreakers), est disponible en téléchargement sur leur site internet. Il sera par la suite disponible dans les bacs durant l'été 2008. Cet album est distribué par leur propre label Beat the World, créé afin de s'affranchir du dictat artistique imposé par Capitol et en représailles à la non promotion dont avait fait l'objet leur précédent album Odditorium or Warlords of Mars. En novembre 2008, la chanson Bohemian Like You sert de musique pour la publicité de la Citroën C4 Picasso.

En 2010, The Dandy Warhols publient The Capitol Years 1995–2007, un best-of regroupant leur année chez Capitol Records. Il comprend la nouvelle chanson, This Is the Tide qui débute sur la chaine de radio australienne Triple J le 18 juin 2010[10]. Beat the World Records coupe les ponts avec Caroline Records en 2010 et commence à travailler avec The End Records en 2011.

This Machine (2011–2015)[modifier | modifier le code]

The Dandy Warhols jouant au Palmesus en 2011.

Au printemps 2012 le groupe sort l'album This Machine dont le nom s'inspire de l'inscription sur la guitare de Woody Guthrie : This Machine Kills Fascists[11]. L'année suivante, les Dandy Warhols lancent une tournée anniversaire à l'occasion des 13 ans de leur album Thirteen Tales from Urban Bohemia. Le 24 mars 2014, ils sortent l'album live Thirteen Tales from Urban Bohemia: Live at the Wonder enregistré le au Wonder Ballroom de Portland[12].

Distortland (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

En 2016, le groupe annonce la sortie de son nouvel album Distortland, dont la parution est programmée pour le 8 avril 2016[13]. Une tournée mondiale accompagne cette sortie, avec des concerts en France à Paris, Reims, Lille et Rennes[14].

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Enregistrement en public[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Thirteen Tales from Urban Bohemia: Live at the Wonder

Singles et EP[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Stephen Shehori, « A First Look at New Dandy Warhols Video 'Alternative Power to the People' », sur Huffington Post, (consulté le 20 juin 2016).
  2. (en) « The Dandy Warhols | Magic Bag | Live/Concert | Detroit Metro Times », sur Metro Times (consulté le 20 juin 2016)
  3. (en) Alex De Vore, « 15 Minutes and Counting: The Dandy Warhols Maintain the Spirit of '70s-Inspired '90s Rock Sound », sur Santa Fe Reporter, (consulté le 20 juin 2016)
  4. (en) Troy Farah, « The Dandy Warhols: Twenty Years of Urban Bohemia | Phoenix New Times », sur Phoenix New Times, (consulté le 20 juin 2016).
  5. (en) Annie Zaleski, « Screw The Strokes: How The Dandy Warhols Kick-Started the '00s Rock 'n' Roll Revival · Permanent Records · The A.V. Club », sur The A.V. Club, (consulté le 26 novembre 2015).
  6. (en) K. Ross Hoffman, « The Dandy Warhols Are Sound – The Dandy Warhols | Songs, Reviews, Credits | AllMusic », sur AllMusic (consulté le 26 novembre 2015), Sound is notably more stripped-down and spacious, with fewer of the synthesizers and electronic underpinnings that gave several Monkey House tracks their noted (and arguably prescient) new wave/synth pop vibe.
  7. Nathan Brackett et Christian David Hoard, The New Rolling Stone Album Guide, Simon and Schuster, (ISBN 9780743201698, lire en ligne), The premise is pure Taylor-Taylor: He brought in Duran Duran synthesist Nick Rhodes to play on and produce the album, which recreates the robotic feel of '80s synth pop
  8. (en) Greg Prato, « The Dandy Warhols - Music Biography, Credits and Discography: AllMusic », AllMusic (consulté le 28 juillet 2012).
  9. (en) ChartArchive - The Dandy Warhols - Bohemian Like You {2001}, chartarchive.org, consulté le 4 décembre 2012.
  10. (en) Zan Rowe, « Triple J : Mornings with Zan », Australian Broadcasting Company, (consulté le 28 juillet 2012).
  11. Séance de psy chez les Dandy, Nicolas Capart, La Libre Belgique, 30 avril 2012.
  12. (en)Bits & Pieces: Thousands to arts, Jason Vondersmith, Portland Tribune1er avril 2014.
  13. « Un nouvel album pour The Dandy Warhols », Rolling Stone, 1er février 2016.
  14. [1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :