Chanceaux-sur-Choisille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chanceaux (homonymie) et Choisille (homonymie).
Chanceaux-sur-Choisille
La chapelle du château de la Porcherie.
La chapelle du château de la Porcherie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Indre-et-Loire
Arrondissement Tours
Canton Vouvray
Intercommunalité Tours Métropole Val de Loire
Maire
Mandat
Patrick Deletang
2014-2020
Code postal 37390
Code commune 37054
Démographie
Gentilé Cancelliens
Population
municipale
3 493 hab. (2014 en diminution de 2,95 % par rapport à 2009)
Densité 189 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 28′ 00″ nord, 0° 42′ 00″ est
Altitude Min. 62 m
Max. 121 m
Superficie 18,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire

Voir sur la carte administrative d'Indre-et-Loire
City locator 14.svg
Chanceaux-sur-Choisille

Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire

Voir sur la carte topographique d'Indre-et-Loire
City locator 14.svg
Chanceaux-sur-Choisille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chanceaux-sur-Choisille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chanceaux-sur-Choisille
Liens
Site web chanceauxsurchoisille.fr

Chanceaux-sur-Choisille est une commune française située dans le département d'Indre-et-Loire, en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Chanceaux-sur-Choisille s’appelait anciennement Villa Cancellis.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Bernard Gaudino DVD  
mars 2008 en cours Patrick Delétang DVD puis LR Chef d'entreprise
Conseiller départemental depuis 2015

Finances locales[modifier | modifier le code]

Endettement[modifier | modifier le code]

Évolution de l'endettement (en milliers d’€)[1] :

Fiscalité[modifier | modifier le code]

L'imposition des ménages et des entreprises à Chanceaux-sur-Choisille en 2010[2]
Taxe Taux appliqué (part communale)
Taxe d'habitation (TH) 15,76 %
Taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) 20,80 %
Taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB) 46,16 %

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2014, la commune comptait 3 493 habitants[Note 1], en diminution de 2,95 % par rapport à 2009 (Indre-et-Loire : +2,63 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
523 419 597 604 617 694 712 676 694
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
716 745 732 658 649 777 724 715 708
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
658 644 614 615 604 606 660 599 662
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
726 701 959 1 801 2 601 2 821 3 479 3 573 3 539
2014 - - - - - - - -
3 493 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le prieuré de Chanceaux-sur-Choisille fut construit au Moyen Âge, celui-ci comportait l'église, la cour et tous les bâtiments annexes ainsi qu'un puits.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • La comédienne Ève Lavallière loua la propriété de La Choisille alors connue sous le nom de La Porcherie, quelque temps pour s'y reposer ; c'est là qu'elle fit la connaissance de l'abbé Chasteignier curé de Chanceaux qui la convertit en son église le 19 juillet 1917. Ensuite, elle se défait de ses biens matériels, puis s'établit définitivement dans sa maison de Thuillières (Vosges) où elle meurt le 11 juillet 1929.
  • Le cirque Pinder s'est longtemps posé à Chanceaux-sur-Choisille pour passer l'hiver, à l'époque où le cirque était tenu par Charles Spiessert (1928-1971). C'est pourquoi le cirque, même à l'époque où il évoluait sous l'enseigne de cirque Jean Richard[7], a toujours débuté sa tournée à Tours[8].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. [2]
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  7. « On dresse bien les éléphants : le cirque Jean Richard vient de débuter sa tournée annuelle à Tours », Jean-Pierre Thiollet, Le Quotidien de Paris, 10 février 1981
  8. Biographie sur le cirque PINDER. http://passiondetrain.over-blog.com/article-26159582.html