Knuckles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Knuckles the Echidna
Logo du jeu Sonic and Knuckles.
Logo du jeu Sonic and Knuckles.

Origine Angel Island
Sexe Masculin
Espèce Échidné anthropomorphique
Pouvoirs spéciaux Donner des coups de poing
Creuser
Casser
Escalader des murs
Planer
(la plupart venant de ses gants à pointes)
Faire des ondes de choc (dans Sonic 2, le film)
Entourage Sonic
Amy Rose
Tails
Chris
Rouge
Tikal
Shadow
Ennemi de Dr. Eggman,
Shadow

Créé par Takashi Thomas Yuda
Yuji Naka
Voix Voix japonaise:

Voix anglaise :

Voix française:

  • Philippe Bozo (1998)
  • Sébastien Desjours (2003-aujourd'hui)
  • Frantz Confiac (Sonic 2, le film, 2022)
Séries Sonic the Hedgehog
Première apparition Sonic the Hedgehog 3

Knuckles the Echidna (ナックルズ・ザ・エキドゥナ, Nakkuruzu za Ekidona?) est un personnage de jeu vidéo de la série Sonic the Hedgehog. C'est un échidné rouge de 16 ans doté de dreadlocks. Knuckles est le gardien de l'île flottante d'Angel Island et de l'émeraude mère (Master Emerald). Il possède des gants à pointes, ce qui lui permet de détruire certaines choses comme des piliers de pierre, mais aussi de grimper dans les murs. Il est ami et aussi rival de Sonic dans certains jeux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il apparaît la première fois en 1994 pour la sortie de Sonic the Hedgehog 3 sur Mega Drive[1]. Il rejoint l'antagoniste principal de la série, le Docteur Robotnik, après avoir été amené à penser que Sonic tente de voler la « Master Emerald », il combat Sonic à plusieurs moments du jeu[2]. Dans Sonic and Knuckles, le personnage de Knuckles devient jouable, il est dans l'intrigue, le gardien des émeraudes du Chaos qui se trouvent sur l'Île Flottante[3]. Le personnage a marqué les esprits des joueurs lors de son apparition dans le troisième épisode, marquant ainsi son apparition en tant que personnage jouable dans Sonic & Knuckles. Il est également jouable dans Sonic the Hedgehog 2 et 3 à l'aide du port-cartouche via la technologie Lock-on[3]. Knuckles possède ses propres mouvements, il peut notamment voler et s'agripper sur les murs[4]. Une intrigue semblable fait suite avec l'épisode Sonic the Hedgehog: Triple Trouble[5].

En 1995, il est mis en avant avec le titre Knuckles' Chaotix, un jeu de plates-formes paru sur 32X où Knuckles est le gardien d'un parc d'attractions situé sur une île. Knuckles fait équipe avec un deuxième personnage, car le jeu propose un gameplay avec deux personnages attachés ensemble[6],[7]. Le Docteur Robotnik brise l'émeraude mère, libérant ainsi Chaos qui apparaît devant Knuckles, les pièces sont dispersées, et Chaos s'enfuit dans Sonic Adventure[8]. Pour restaurer l'émeraude, Knuckles doit retrouver les pièces à travers différents niveaux expansifs[9],[c 1].

C'est à partir de Sonic Adventure que Knuckles s'allie pour de bon à Sonic et ses amis, et il fera désormais parti du groupe des "gentils" dans tous les opus suivants, que ce soit dans les jeux principaux, ou les spins-off (comme Sonic and Sega All Stars Racing ou les Mario et Sonic aux Jeux olympiques).

Design[modifier | modifier le code]

Le personnage de Knuckles est créé et conçu par Takashi Yuda. Son premier design s'apparente à un dinosaure, inspiré directement du film Jurassic Park, sorti en 1993[10]. Yuda dessine ensuite des dreadlocks pour Knuckles afin de que le personnage plaise aux joueurs américains[10].

Lors du développement, l'équipe de la Sonic Team propose le rouge et le vert comme couleur principale pour le personnage, tandis que le producteur et réalisateur de Sonic and Knuckles, Yuji Naka, se positionne sur du violet[11]. L'équipe de développement mène des recherches sur les jeunes joueurs américains et le rouge se révèle être la couleur la plus populaire[11].

Personnalité[modifier | modifier le code]

Étant le dernier survivant de sa tribu, il a pratiquement passé toute sa vie à une seule mission : protéger la Master Emerald sur Angel Island, ce qui fait de lui un solitaire pur & dur. À cause de son devoir de gardien, il ne peut quitter l'île sous aucun prétexte (sauf si le Dr Robotnik la lui vole). Malgré ses talents de chasseur de trésor & en arts martiaux, il se laisse facilement duper par le savant, qui profite de sa naïveté. Cependant, bien qu'il soit un anti-héros, il combat toujours aux côtés de Sonic & de ses camarades. Par ailleurs, il n'hésite pas à faire équipe avec le hérisson si nécessaire, surtout s'il ne peut battre un adversaire seul. Rêvant d'un mode de vie plus libre comme Sonic, il considère le hérisson comme son rival.

Il est très souvent embêté par Rouge, une chauve-souris de 17 ans voleuse de bijoux, qui semble avoir un faible pour lui, même si elle passe son temps à tenter de dérober la Master Emerald.

Apparitions[modifier | modifier le code]

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Il apparaît également dans divers médias, comme la série animée Sonic le Rebelle[12], une production franco-américaine diffusée courant 1999 où il tient un rôle secondaire. En revanche, il y tient un rôle principal dans la série animée Sonic X, ou encore la série Sonic Boom.

Enfin il apparait en tant qu'antagoniste au départ dans le film en live-action Sonic 2 où il est interprété par Idris Elba.

Bugs[modifier | modifier le code]

Dans le jeu Sonic Boom : L'Ascension de Lyric sur Wii U, il est souvent choisi par les joueurs, car un bug dans ses animations lorsque le menu pause est affiché répétitivement permet de s'envoler avec des sauts infinis[13]. Cela permit même à des speedrunners de terminer le jeu en une heure[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Sonic 3 », Consoles +, no 28,‎ , p. 12-13.
  2. « Sonic & Knuckles », Mega Force, no 33,‎ , p. 76-79.
  3. a et b « Sonic & Knuckles », Mega Force, no 31,‎ , p. 12-15.
  4. « Sonic & Knuckles », Consoles +, no 35,‎ , p. 60-60.
  5. (en) « Sonic The Hedgehog Triple Trouble », GamePro, no 64,‎ , p. 206.
  6. « Knuckles Chaotix », Mega Force, no 39,‎ , p. 16.
  7. « Chaotix... Et Sonic dans tout ça ? », Player One, no 53,‎ , p. 26.
  8. « Sonic Adventure », Dreamcast, le magazine officiel, no 1,‎ , p. 62-63.
  9. « Sonic Adventure », Consoles +, no 93,‎ , p. 130-131.
  10. a et b (ja) « 1994 ソニック・ザ・ヘッジホッグ3 », Sega Magazine, no 8,‎ , p. 14.
  11. a et b (ja) « 誰もが驚いたロックオンシステム », Sega Magazine, no 8,‎ , p. 15.
  12. Benjamin Benoit, Générations Sonic : L'élégance d'un hérisson bleu, Third éditions, , 301 p. (ISBN 978-2-37784-061-8 et 2-37784-061-2).
  13. (en) « Sonic Boom: Rise of Lyric (Wii U) - Infinite Height Exploit (Sequence Breaks Are Doable) », sur Youtube,
  14. (en) « Infinite Jump Glitch Makes Sonic Boom Beatable Within an Hour », sur Gamespot, (consulté le )

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Adaptation de Sonic Adventure Dreamcast.
  2. a et b Knuckles apparaît en trophée et en arrière-plan dans le stage Zone Green Hill.
  3. Knuckles apparaît en arrière-plan dans le stage Zone Green Hill.

Citations du jeu[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sonic Team. Sonic Adventure (Dreamcast). Sega : « Knuckles : It's up to me to find the missing pieces of the Master Emerald. »