Sonic R

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sonic R
Éditeur Sega
Développeur Traveller's Tales
Sonic Team
Concepteur Yuji Naka
Tetsuo Shinyu
Takashi Iizuka
Musique Richard Jacques

Date de sortie Saturn
AN
EUR
JPN
Windows
AN
EUR
JPN
Genre Course
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme Saturn, Windows
Média CD-Rom
Contrôle Manette ou clavier

Évaluation ESRB : KA ?

Sonic R est un jeu vidéo de course sorti en 1997 sur Saturn et PC. Il est l'un des premiers jeux de la série Sonic à utiliser la 3D. Ce jeu a été créé pour concurrencer la série Mario Kart à une époque ou la rivalité entre Mario de Nintendo et Sonic de Sega était rude. La musique du jeu a été composée pour l'occasion par Richard Jacques.

Le jeu est intégré à la compilation Sonic Gems Collection sortie sur PlayStation 2 et GameCube.

Histoire[modifier | modifier le code]

Alors que Sonic prend ses vacances, Tails lui parle d'un championnat dont le prix du vainqueur sont les Chaos Emeralds. Sonic refuse, s'estimant trop rapide pour ses concurrents. Tails lui explique que Robotnik y participe, et Sonic s'inscrit alors dans la foulée. Knuckles, son rival décide d'y participer aussi. Par amour pour Sonic, Amy participe également. Tails s'inscrit aussi.

Personnages[modifier | modifier le code]

Sonic R propose plusieurs personnages de l'univers de Sonic, mais aussi deux nouveaux personnages.

Personnages jouables 
Personnages à débloquer 
  • Dr. Eggman : Terminez premier dans toutes les courses du mode "Grand Prix".
  • Metal Sonic : il faut trouver les 5 médaillons Sonic et terminer dans les 3 premiers à Resort Island.
  • Tails Doll : il faut trouver les 5 médaillons Sonic tout en terminant dans les 3 premiers à Radical City.
  • Eggrobo : il faut trouver les 5 médaillons Sonic et terminer dans les 3 premiers dans Regal Ruin.
  • Metal Knuckles : il faut trouver les 5 médaillons Sonic et terminer dans les 3 premiers à Reactive Factory.
  • Super Sonic : il faut avoir trouver les 7 Chaos Emeralds.

Capacités[modifier | modifier le code]

  • Sonic : Il est très rapide et cela peut donner de grand dérapages, il a par contre la possibilité de faire un double saut.
  • Tails : Il a une vitesse moyenne mais peut accélérer grâce à ses queues, qu'il peut aussi utiliser pour voler temporairement.
  • Knuckles : Il est équilibré. Sa vitesse est normale et il peut planer, il descend plus doucement que Tails.
  • Amy : Sa voiture est plutôt lente mais elle peut accélérer pendant un court moment. Elle peut aussi glisser sur l'eau, ce qui augmente la vitesse. Elle a le meilleur contrôle du jeu.
  • Dr. Eggman : Son vaisseau n'est pas très rapide mais lui permet de passer au-dessus de l'eau et de lancer des missiles.
  • Metal Sonic : Il est plus rapide que Sonic, son unique saut est plus efficace que celui de Sonic et ses propulseurs lui permettent de voyager sur l'eau un court moment. C'est le personnage sautant le plus haut.
  • Tails Doll : Il est plus ou moins lent mais sa lévitation lui permet de passer sans problème au-dessus de l'eau et de voler plus longtemps que Tails. Il a le pire contrôle du jeu et est le personnage sautant le moins haut.
  • Metal Knuckles : Il est très rapide (Sa vitesse est presque égale à celle de Super Sonic), peut planer et, avec ses propulseurs, peut voyager au-dessus de l'eau un court moment. Il possède la meilleure accélération du jeu, surpassant même celle de Super Sonic.
  • Eggrobo : Un peu lent mais peut voyager au-dessus de l'eau un court moment et lancer des missiles.
  • Super Sonic : Il peut faire tout ce qu'il fait en tant que Sonic, ainsi que planer pour pouvoir voyager dans l'eau, c'est le plus rapide. Il a la 2e meilleure accélération du jeu, la meilleure étant celle de Metal Knuckles.

Circuits[modifier | modifier le code]

Sonic R propose 5 circuits entièrement en 3D, chacun possédant une ou deux émeraudes du chaos et cinq jetons Sonic (à l'exception du dernier).

Circuit de base
  • Resort Island (Ile du Repos)
  • Radical City
  • Regal Ruin
  • Reactive Factory
Circuit à débloquer
  • Radiant Emerald

Développement[modifier | modifier le code]

Alors que Sonic X-treme est en chantier, Sega fait appel à Traveller's Tales pour développer un jeu de course dans l'univers de Sonic. Sachant qu'un moteur 3D pour un jeu de formule 1 était en plein développement, il a été décidé de garder ce dernier pour développer Sonic R (d'abord appelé Sonic TT pour Tourist Trophy)[1]. Afin de coller avec l'univers de Sonic (qui apparaissait habituellement dans les jeux de plate-forme), le développement s'est orienté vers des cartes comprenant moult passages secrets[2].

L'équipe de développement a tenu à ce que le jeu ait une cadence de 30 images par seconde. Sonic R utilise aussi 12 niveaux de transparence, afin de simuler l'apparition progressive des décors[3]

Une version sur Tiger Electronics a aussi vu le jour en 1998[4].

Musique[modifier | modifier le code]

La bande originale de Sonic R a été composée par Richard Jacques, qui avait déjà participé à la soundtrack de Sonic 3D: Flickies' Island dans sa version Saturn. La première chanson à avoir été composée, Super Sonic Racing a été utilisée pour la présentation du jeu, lors de l'E3 1997. L'interprète de cette première musique est TJ Davis, une chanteuse Britannique. Suite à l'écoute de cette musique,Yuji Naka a demandé à ce que TJ Davis donne sa voix pour les autres pistes constituant la bande originale[5],[6].

Un CD comprenant la bande originale a été commercialisé le 21 janvier 1998[7]

Critique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Retro Gamer n°139 », Retro Gamer,‎ ? (ISSN 1742-3155)
  2. L'histoire de Sonic the Hedgehog, Pix'n Love, , 302 p. (ISBN 9782918272335), p. 62-63
  3. L'histoire de Sonic the Hedgehog, Pix'n Love, , 302 p. (ISBN 9782918272335), p. 196-197
  4. (en) « Sonic R (LCD game) », Sonic Retro,‎ (lire en ligne)
  5. Pétronille, Marc. et Audureau, William., L'histoire de Sonic the Hedgehog, Pix'n love éd, dl 2012 (ISBN 9782918272335, OCLC 795499190, lire en ligne), p. 64-65
  6. (en) « Sonic R – A Soundtrack Story », Sonic R – A Soundtrack Story,‎ ? (lire en ligne)
  7. « Richard Jacques - Sonic R », sur Discogs (consulté le 28 juillet 2017)
  8. Shametblame, « Test Sonic R sur Saturn », Jeuxvideo.com,‎ (lire en ligne)
  9. (en) Ryan Mac Donald, « Sonic R Review », sur GameSpot, (consulté le 28 juillet 2017)
  10. « Sonic R - Sega Saturn - Review », (consulté le 28 juillet 2017)
  11. (en) « Sega Saturn Magazine p50 », Sega Saturn Magazine,‎ (lire en ligne)