Eggman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ivo Robotnik
Origine Mobius
Sexe Masculin
Espèce Humain
Pouvoirs spéciaux Q.I de 300
Famille Gerald Robotnik (grand-père, décédé)
Maria Robotnik (cousine, décédée)
Eggman Nega (descendant)

Créé par Naoto Ōshima
Voix Version anglaise :

Version japonaise :

Version française :

  • Marc Bretonnière
Séries Sonic the Hedgehog
Première apparition Sonic the Hedgehog

Docteur Ivo Robotnik est l'ennemi de Sonic dans la série de jeux vidéo Sonic the Hedgehog. Son designeur est Naoto Ōshima. Il est un des vilains scientifiques et l'un des antagonistes les plus célèbres de l'histoire des jeux vidéo, aux côtés de Bowser de la série Mario et Ganon de la série The Legend of Zelda.

Présentation[modifier | modifier le code]

Apparence[modifier | modifier le code]

Il est obèse, avec un corps en forme d'œuf (d'où son surnom, Eggman signifiant littéralement l'homme-œuf) et arbore une grosse moustache imposante. Il est parfois dessiné avec de longs bras et pieds filiformes et parfois avec des membres plus courts. Il a tendance à utiliser exclusivement les combinaisons de couleur rouge et noir et est souvent dépeint avec des lunettes pince-nez teintées. Dans d'autres descriptions ses yeux sont noirs avec des pupilles rouges, mais ses lunettes lui donnent une apparence de scientifique.

Personnalité[modifier | modifier le code]

C'est un savant fou avec un QI de 300 et un comportement enfantin et ridicule.

Il essaye de conquérir le monde en asservissant la population grâce à la robotisation pour servir ses caprices. Sonic et ses amis sont ainsi toujours chargés de l'arrêter.

Dans certains jeux, il déclare vouloir créer Eggmanland, un parc d'attraction pour son ego surdimensionné, en utilisant les êtres vivants de la planète comme esclaves.

Il se montre souvent égoïste, cruel et sans pitié, n'hésitant pas à mettre des innocents en danger ou à les réduire en esclavage pour ses projets. Dans les bande-dessinées, il est encore plus maléfique et cruel, polluant volontairement la planète et prenant un grand plaisir à la torture physique et mentale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines d'Eggman sont inconnus dans les jeux vidéos ; on sait juste que c'est un brillant scientifique qui veut conquérir le monde et asservir tous les êtres vivants.

D'après la bande-dessinée américaine non officielle de Sonic 1, et des comics Fleetway, le docteur Eggman s'appelait au début Ovi Kintobor, et avait un bon cœur. Il trouva un jour Sonic, égaré, et l'hébergea ; c'est d'ailleurs lui qui rendit Sonic bleu. Kintobor travaillait sur une machine qui avait pour but de faire passer le maléfice d'un objet dans un autre grâce à la Chao Emerald grise. Mais un jour, il fit exploser sa machine en remplaçant l'émeraude par un œuf pourri, Kintobor a alors fusionné avec. L'explosion le rendit fou, et l'œuf eut pour effet de le grossir énormément. C'est ainsi qu'il devint Ivo Robotnik (qui est en fait Ovi Kintobor à l'envers). Ce Robotnik est souvent plus cruel que l'Eggman des jeux vidéos, notamment en tentant ouvertement de tuer et d'y prendre du plaisir.

Il a construit de nombreux vaisseaux volants comme le Egg Carrier et une station spatiale appelée Death Egg. Il a aussi construit un grand nombre de robots, un certain nombre ressemblant soit à Sonic, soit à lui-même... Dans la plupart des jeux vidéo, le vilain principal est le boss final battu par le joueur. Eggman, au contraire, apparaît comme le boss du jeu vidéo de chaque niveau dans la plupart des jeux Sonic, dans une Egg Mobil différente à chaque fois. Une jeune fille apparaissant comme fantôme dans Sonic Adventure 2 et dans Shadow the Hedgehog, Maria Robotnik, fait partie de sa famille. Elle est la petite-fille du professeur Gerald, donc la cousine d'Eggman. Il n'est jamais fait mention des parents de Robotnik, dans aucun des jeux. Ce personnage emblématique est roux.

Dans Sonic X, les origines d'Eggman sont toujours inconnues mais on découvre que sa famille avait établit une relation entre la Terre et le monde de Sonic.

Dans la série d'Archie Comics, le docteur Robotnik original s'appelait Julian Kintobor et avait réussi à conquérir Mobius, mais les combattants de la liberté (le groupe de Sonic) parvinrent à détruire son empire et il finit par être tué par sa propre arme. Ce Robotnik n'a jamais été appelé Eggman, ce n'est pas non plus un humain mais un Overlander, les humains de Mobius qui ont mutés à cause d'une attaque alienne ; Julian était méprisé par son peuple et sa famille, il aida les Mobiens durant la guerre contre les Overlanders, puis les trahis. On a connu son remplaçant, un Robotnik d'un univers parallèle, appelé Ivo Robotnik, Robotnik Mk II, Robo-Robotnik ou encore Eggman. Bien qu'il s'appelle officiellement Robotnik, il est parfois appelé Eggman, son armée s'appelle d'ailleurs Dark Egg Légion et à sa base émblématique Death Egg. Après la Super Genesis Wave il prend définitivement le nom d'Eggman et dirige sa nouvelle Egg Army et ses généraux sont les Egg Bosses. Comme dans la série de Fleetway, ces 2 Robotnik sont extrêmement cruels, notament le second.

Dans la série Sonic Boom (les jeux, le dessin animé et la BD), les origines d'Eggman sont toujours inconnus et il tente simplement de prendre le contrôle d'une île. Le dessin animé évoque vaguement le fait qu'il est méchant par passion et profession, son père l'avait même inscrit à l'école des savants du mal.

Dans la série d'IDW Publication, l'histoire se passe après Sonic Force et Eggman est le même que dans les jeux vidéos.

Créations et alliés[modifier | modifier le code]

Egg robot[modifier | modifier le code]

Les robots à l'apparence du docteur Robotnik se sont développés partout dans la série, apparaissant d'abord dans Sonic and Knuckles avec les simples mais nombreux Egg-Bots. Par la suite, apparaissent d'autres inventions : la série E-100, incluant notamment E-101 Beta, E-102 Gamma, E-103 Delta, E-104 epsilon, E-105 Zeta, E-121 Phi, E-123 Oméga. Robotnik force Gamma à combattre son frère Beta, qui était théoriquement supérieur. L'observation du combat de Beta permit à Robotnik d'analyser ses créations et de constater que Gamma était supérieur à Beta. Ce dernier est condamné à servir de pièces de rechange. Après une rencontre avec Amy Rose et sa découverte accidentelle d'un Beta démonté et refait, Gamma libère les animaux emprisonnés dans les robots et n'obéit plus à Robotnik.

Death Egg[modifier | modifier le code]

Le Death Egg est une station spatiale de combat créée et construite par le Dr Robotnik dans Sonic the Hedgehog 2. Elle possède deux immenses canons à ultrasons qui vont servir à sa conquête de la Terre. De forme ronde, elle rappelle celle de l'ARK, qui a été fermée 50 ans plus tôt. Sonic visite la première fois cette station à la fin du jeu, lorsque Eggman prend la fuite en navette spatiale alors que sa flotte est attaquée par ce dernier. Sonic y affronte une version prototype de Metal Sonic (Silver Sonic) et le Death Egg Robot. L'explosion de ce dernier par Sonic créé d'importants dégâts dans la station qui retombe sur la Terre et qui s'écrase en catastrophe sur Angel Island de Sonic the Hedgehog 3. Le Dr Robotnik convainc le gardien de l'île, Knuckles, que Sonic est le voleur des Chaos Emeralds (qui sont originaires de l'île). Knuckles vole les Chaos Emeralds de Sonic au début du jeu et l'affrontera à divers moments, ce qui permet à Robotnik de réparer la station. Sonic arrivera finalement à temps sur la base de lancement (Lauch Base, 6e zone du jeu) et montera à bord juste avant son décollage. Son affrontement avec Robotnik causera des dommages aux réacteurs et la base retombera sur le volcan Lava Reef de l'île. Vers la fin du jeu Sonic and Knuckles, Knuckles comprend qu'il a été dupé et se lie à Sonic pour stopper les desseins du Docteur Robotnik. Il est hélas trop tard, la station est opérationnelle et tire des ondes sur le Palais Hidden Palace de Angel Island, réveillant par la même occasion le volcan. À la fin du jeu, les dommages causés au Death Egg sont considérables, si bien que Robotnik l'abandonne et fuit Super Sonic. Le Death Egg est aujourd'hui toujours en orbite autour de la Terre puisqu'il y fait une courte apparition dans Sonic Battle. Elle apparait aussi dans le DLC Metal Sonic sur Sonic and Sega All-Stars Racing et dans le jeu (et non dans un DLC présent uniquement sur PS3) Sonic and All-Stars Racing Transformed.

L'Ark[modifier | modifier le code]

L'Ark est une colonie spatiale construite par les Fédérations Unies en orbite autour de la terre et abritant un centre de recherche dirigé par Gérald Robotnik, le grand-père du Dr Eggman. La colonie abrite de nombreux secrets avec notamment les clones de Chaos, une copie du temple des Mystics Ruins au centre de la colonie, les prototypes de l'espèce vivante suprême (Biolizard et Shadow) et un canon surpuissant alimenté grâce à l'énergie des Emeraudes du Chaos : l’Eclipse Cannon. Ce canon était à l'origine créé pour protéger la Terre d'une invasion extraterrestre orchestré par Black Doom qui avait collaboré à la création de Shadow. Un jour, les Fédérations Unis décidèrent de supprimer toute trace des projets top secrets de la colonie et envoya le GUN (Gardes Unis des Nations) pour faire le ménage. Gérald Robotnik ordonna à sa petite fille, Maria Robotnik de fuir avec Shadow mais fut abattu par un soldat. Devenu fou de chagrin, Gérald Robotnik reprogramme la station pour que le canon soit orienté en direction de Mobius et confie à Shadow la mission de venger la mort de Maria avant d'être à son tour abattu. 50 ans plus tard, Shadow, libéré par le Dr Eggman, s'associe avec ce dernier et avec Rouge afin de réunir les Emeraude du chaos et de détruire la Terre grâce à l'Eclipse Canon. Le canon provoquera de nombreux dégâts : la moitié de la Lune est détruite par le Dr Eggman dans Sonic Adventure 2 ainsi que la capitale Central City est rayée de la carte à cause de Shadow dans Shadow the Hedgehog. L'Eclipse Cannon reprendra sa fonction initiale (la défense de la Terre) à la fin de Shadow the Hedgehog en détruisant la Black Comet des Black Arms.

Metal Sonic[modifier | modifier le code]

Robotnik, mis à part les robots qu'il créé à son image, semble aussi essayer de créer le robot ressemblant le plus possible à Sonic pour contrer son rival. Sa première tentative a été appelée le Roller (arma au japon), qui était dans la Spring Yard zone de Sonic the Hedgehog. C'était en quelque sorte un échec, puisqu'ils pouvaient seulement faire le Rolling Spin Attack et le Jumping Spin Attack et pouvaient être détruits par Sonic très facilement.

Mecha Sonic dans Sonic the Hedgehog 2 est une amélioration sur le modèle du Roller, mais est toujours un échec du fait qu'il était l'opposé total de l'original - lent, peu maniable, grand, stupide et ne peut pas courir seulement rouler. Il existe une autre version de Silver Sonic (Mecha Sonic au japon) dans le jeu Sonic the Hedgehog 2 sur Master System. Cette version du robot est bien plus proche de Sonic. Il est aussi le gardien de la 6e Emeraude du Chaos. Il réapparaît dans Sonic Pocket Adventure en tant que boss.

Dans Sonic and Knuckles, le Dr Robotnik créa un autre robot : Mecha Sonic Mark 2. Il est d'apparence plus lisse et plus agressif, mais aussi plus rapide et capable de voler. Ce robot redoutable est même capable d'utiliser le pouvoir de l'émeraude mère pour se transformer en Super Mecha Sonic. Cette version apparaît comme boss à trois reprises dans le jeu. Celui-ci sera le dernier Boss de Knuckles. On peut aussi l'apercevoir en tant qu'easter egg dans Sonic Adventure.

La plus couronnée de succès, et aussi celle qui revient le plus souvent, est jusqu'à présent Metal Sonic. Cependant il subit quand même une défaite face à Sonic dans Sonic CD, mais a continué à harceler le groupe des Chaotix, notamment en se transformant en une version géante de lui-même, mais il a encore une fois été défait. Dans Sonic Heroes, Metal Sonic se fait passer pour Robotnik car il souhaite copier l'ADN des héros mais est finalement encore battu. Il apparaît également les jeux Sonic and sega all stars racing et dans le jeu Sonic and all stars racing transformed.

Le parc d'attractions[modifier | modifier le code]

Dans le jeu Sonic Colours, Eggman crée un parc d'attractions en orbite autour de Mobius afin d'utiliser les pouvoirs aliens des Wisp. Il contient 8 niveaux : Tropical Resort, Sweet Mountain, Starlight Carnival, Planet Wisp, Game Land (multijoueur), Aquarium Park, Asteroid Coaster et Terminal Velocity (plus le niveau bonus Egg shuttle)

L'espace blanc[modifier | modifier le code]

Dans le jeu Sonic Generations, après avoir perdu contre Sonic dans Sonic Colours, Eggman aperçoit une entité capable de distordre l'espace-temps. Il décide de la contrôler pour effacer toutes ses défaites passées contre Sonic en faisant équipe avec son double du passé, le Dr Robotnik. Il capture ensuite les amis du hérisson bleu pour l'attirer dans une dimension où Sonic et son propre double du passé peuvent voyager dans le temps en explorant des niveaux et affrontant des Boss déjà connus des précédents jeux de Sonic.

Les effroyables Six[modifier | modifier le code]

Dans le jeu Sonic Lost World le Docteur Eggman a de nouveau capturé des petits animaux pour en faire une armée de robots. Il contrôlait une bande de 6 mystérieuses créatures nommées Zétis grâce à une conque cacophonique qui lui permettait de les affaiblir jusqu’à ce que Sonic l'en débarrasse. Ce dernier a libéré les Zétis de l'influence du docteur sans le savoir et a permis à ces créatures de se rebeller, mettant ainsi le monde en danger. Pour arrêter ces monstres Eggman a dû faire équipe avec ses ennemis de longue date : Sonic et Tails.

Son nom dans les jeux[modifier | modifier le code]

Eggman a connu plusieurs noms. Dans les jeux japonais on le connaissait toujours simplement comme « Docteur Eggman ». Cependant, dans tous les jeux Sonic sortis en Amérique et en Europe jusqu'à Sonic Adventure, on l'a connu sous le nom de Dr. Robotnik. Le mot slave robotnik (ouvrier, travailleur forcé) est également à l'origine du mot « robot » créé par Karel Čapek en 1920.

Dans Sonic Adventure cependant, Sega a voulu convertir les joueurs européens et américains au nom japonais, Dr. Eggman. Initialement, les deux noms ont été utilisés, il s'appelait lui-même Robotnik tandis que les autres personnages (Sonic et ses amis seulement) l'appelaient Eggman (Sous forme d'insulte). Dans les jeux suivants et aussi dans le doublage anglais de Sonic X, le nom Robotnik a été supprimé quasi entièrement de la série, à l'exception de Sonic X en français (dans lequel seul le nom Robotnik est utilisé).

Le nom d'Eggman provient de la chanson des Beatles I Am the Walrus (composée par Paul McCartney et John Lennon). L'une des lignes de la chanson dit en effet « I am the Eggman ». Si le morse de la chanson (the walrus en anglais) fait référence initialement au personnage de la comptine Le Morse et le Charpentier de Lewis Carroll dans son livre De l'autre côté du miroir, on peut remarquer que le protagoniste de la série possède des moustaches comme un morse, bien que son design général ait été influencé par le président américain Theodore Roosevelt.

Dans le jeu Sonic Generations, les différents noms, Robotnik du passé, et Eggman du futur, fait l'objet d'un gag lors d'un dialogue entre les deux personnages.

Dans les versions américaines et les comics, Robotnik est surnommé par Sonic « Ro-butt-nick » (Spoutnik en français).

Sega Sonic[modifier | modifier le code]

La série Sega Sonic a été créé par Sega of Japan pour le jeu original, elle est souvent considérée comme le scénario « officiel ». Comme Sonic est une création japonaise, le scénario japonais devrait être le vrai. Cette série ne donne pas beaucoup informations sur les origines d'Eggman, seulement qu'il est un scientifique fou qui veut conquérir le monde en asservissant la population animale et en les enfermant dans des robots. Il essaye de trouver les Émeraudes du Chaos afin de pouvoir exploiter leur puissance. Ce scénario a en partie été repris dans les jeux modernes. Malgré le fait que les jeux les plus récents ont présenté quelques autres membres de la famille de Robotnik, son histoire est toujours en grande partie inconnue.

Autres médias[modifier | modifier le code]

Comme Sonic, le Dr Eggman apparait dans le film Les Mondes de Ralph en tant que membre des Méchants anonymes.

Jim Carrey l'incarne dans le long métrage Sonic the Hedgehog (2020) de Jeff Fowler. Dans le dernier trailer sorti en novembre 2019, ce dernier se présente sous le nom de "Dr. Robotnik", mais dans le film, Sonic le surnomme "Eggman".

Famille Robotnik[modifier | modifier le code]

  • Gerald Robotnik : Grand-père du Dr Robotnik, c'est un professeur de renommée mondiale en matière de recherche sur la génétique. Il dirigeait le centre de recherche de la colonie spatiale Ark et tente en créant l'espèce vivante suprême, de trouver un remède pour sa petite fille atteinte d'une maladie incurable. Il sera finalement abattu par le GUN sur ordre des Fédérations Unies.
  • Maria Robotnik : Petite fille du Professeur Robotnik et cousine du Dr. Robotnik, elle est atteinte d'une maladie incurable et ne peut pas vivre sur Terre. Elle habite donc avec son grand-père, à la colonie Ark. Elle se lie d'amitié avec Shadow mais est abattue par un soldat du GUN en voulant sauver Shadow lorsque l'armée est venue le chercher.
  • Ivo Robotnik : Scientifique idéaliste voulant à tout prix écraser les Fédérations Unies pour faire place au Robotnik Empire.
  • Shadow : C'est un hérisson issu d'expériences génétiques. Il est très lié à la famille Robotnik du fait qu'il a vu Maria agoniser sous ses yeux. Il n'hésitera pas à s'associer à plusieurs reprises au Dr Robotnik pour la venger avant de prendre conscience que ce n'est pas ce que Maria aurait voulu.
  • Eggman Nega Robotnik : Eggman Nega est un descendant de la famille de Robotnik (divulguer comme un homologue inter-dimensionnelle au début, c'est bien plus tard dans la série qu'il fut dévoilé comme descendant direct de Robotnik). Nega viens du monde futur et exécuta un voyage dans le temps pour effacer son ancêtre de la chronologie, car a cause des différentes defaites sur Sonic, Eggman ruina la reputation de la famille Robotnik.
  • Dans la série d'Archie, Robotnik a une famille plus complète. Son vrai nom est Julian Kintobor. Il fait équipe avec son neveu, Colin Kintobor Jr., surnommé Snively Robotnik. Snively est l'esclave et le souffre-douleur de son oncle, mais il est aussi méchant que lui et prend la tête de l'Eggman Empire après que Robotnik a perdu la raison à la suite d’une défaite contre Sonic. La famille de Robotnik compte bien d'autres membres mais la majorité est soit morte, soit robotisée puis détruite.