Jean Forestier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Forestier
Jean Forestier et son pavé de Paris-Roubaix (octobre 2021) - 3.jpg
Jean Forestier avec son pavé de Paris-Roubaix 1955, en octobre 2021.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (92 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles
1952-1953Follis[n 1]
1954-1956Follis-Dunlop
1957-1958Essor-Leroux
1959-1960Helyett-Leroux-Fynsec-Hutchinson-ACBB
1961Alcyon-Leroux
1962Gitane-Leroux-Dunlop-R. Geminiani
1963-1964Peugeot-BP-Englebert
1965Peugeot-BP-Michelin
Principales victoires
1 classement annexe de grand tour
Leader du classement par points Classement par points du Tour de France 1957
4 étapes de grand tour
Tour de France (4 étapes)
2 classiques
Paris-Roubaix 1955
Tour des Flandres 1956
Courses par étapes
Tour de Romandie 1954 et 1957
Pavé Jean Forestier.jpg
Plaque commémorative

Jean Forestier, né le à Lyon, est un coureur cycliste français. Professionnel de 1953 à 1965, il a notamment remporté Paris-Roubaix en 1955, le Tour des Flandres en 1956 et le classement par points du Tour de France 1957.

Depuis la mort d'Émile Masson en , il est le doyen des vainqueurs de Paris-Roubaix, de même que du Tour des Flandres depuis le décès de Roger Decock le 30 mai 2020.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jean Forestier lors du Tour de France 1962.

Palmarès année par année[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

10 participations

  • 1953 : 39e
  • 1954 : 27e, vainqueur de la 16e étape
  • 1955 : 32e, vainqueur de la 20e étape
  • 1956 : 12e, vainqueur de la 16e étape
  • 1957 : 4e, vainqueur du Leader du classement par points classement par points et de la 3e étape (contre-la-montre par équipes), Jersey yellow.svg maillot jaune pendant deux jours
  • 1958 : abandon (2e étape)
  • 1959 : 34e
  • 1960 : abandon (7e étape)
  • 1961 : 35e, vainqueur de la 8e étape
  • 1962 : 36e

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Benoît Prieur, Jean Forestier ou la conquête de Paris-Roubaix 1955, Kindle Direct Publishing, , 40 p. (ISBN 978-1-7218-4149-3, OCLC 1101112052)Voir et modifier les données sur Wikidata, p. 12.
  1. Membre de l'équipe en tant que coureur indépendant en 1952

Liens externes[modifier | modifier le code]