Jan Janssen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un coureur cycliste image illustrant néerlandais
Cet article est une ébauche concernant un coureur cycliste néerlandais.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet cyclisme.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Janssen.
Jan Janssen
Jan Janssen (28 juni 1967).jpg

Jan Janssen lors du Tour de France 1963

Informations
Naissance
Nationalité
Distinction
Équipes professionnelles
1962 Pelforth-Sauvage-Lejeune
1962 Locomotief-Vredestein
1963-1968 Pelforth-Sauvage-Lejeune
1969-1971 Bic
1972 Flandria-Beaulieu
Principales victoires

1 classement mondial
Super Prestige Pernod 1967
1 championnat
Jersey rainbow.svg Champion du monde sur route 1964
2 grands tours
Leader du classement général Tour de France 1968
Leader du classement général Tour d'Espagne 1967
5 classements annexes de grands tours
Leader du classement par points Classement par points des Tours de France 1964, 1965 et 1967
Leader du classement par points Classement par points des Tours d'Espagne 1967 et 1968
10 étapes dans les grands tours
Tour de France (7 étapes)
Tour d'Espagne (3 étapes)
3 classiques
Paris-Roubaix 1967
Bordeaux-Paris 1966
Championnat de Zurich 1962
Courses à étapes

Paris-Nice 1964

Jan Janssen, né le à Nootdorp, est un coureur cycliste néerlandais. Il fut coureur professionnel entre 1962 et 1972. Son plus grand exploit reste sa victoire dans le Tour de France en 1968 pour 38 secondes. En effet, il déposséda le Belge Herman Van Springel, pourtant favori, du maillot jaune le dernier jour, lors du contre-la-montre couru à Vincennes. Il a également été champion du monde sur route en 1964 et a remporté le Tour d'Espagne 1967, Paris-Roubaix la même année et Bordeaux-Paris en 1966.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Jan Janssen naît le 19 mai 1940 à Nootdorp près de Delft. Il a eu trois frères, dont un jumeau et deux sœurs. Il s'est marié le 08 janvier 1964 avec Cora Lakens. Ils ont eu une fille Karin et deux garçons Jan et Pierre.

Carrière cycliste[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Il pratique d'abord le patinage de vitesse ainsi que le football. Emerveillé par l'ambiance d'une course cycliste organisée sur l'hippodrome de Nootdorp, il se prend de passion pour ce sport. Il fait alors journellement deux allers-retours pour se rendre au collège technique de La Haye, puis son père lui offre un véritable vélo de course à la suite de ses brillants résultats scolaires.

A 15 ans, en 1955 il débute en compétition. Il remporte 8 victoires en 1956 chez les Aspirants puis 8 en 1957 et 14 en 1958 chez les Débutants.

En 1962, il brille sur les routes du Tour de l'Avenir, y remportant trois étapes et finissant 3e au classement général. Pendant la course, Maurice de Muer propose de l'engager pour l'année suivante dans l'équipe Pelforth. Il donne son accord, ayant cru la somme proposée en florins alors qu'elle était en francs.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Passé professionnel en 1963, il commence par se classer 3ème de son premier Paris-Roubaix et 2ème de la Flèche Wallonne. Deuxième également du Midi-Libre avec deux étapes à la clé.

Dans son premier Tour de France, après avoir gagné une étape à Limoges, il chute dans la descente de l'Aubisque et se fracture le fémur.

1964 sera une grande année pour Jan Janssen. Victoire dans Paris-Nice (classement général et classement par points) et encore second de la Flèche wallonne. Il revient sur le Tour de France, y remporte deux succès d'étape et le maillot vert. Enfin, il conquiert le maillot arc-en ciel du Champion du monde sur le circuit de Sallanches.

L'année suivante, il remporte encore le maillot vert du Tour de France (9e au général).

En 1966, il remporte Bordeaux-Paris et termine second de Paris-Roubaix. Sur le Tour de France, sa progression continue : 2e, porteur du maillot jaune dans la 16e étape, il est surpris par Lucien Aimar dans une descente en direction de Turin.

Au printemps 1967, il enlève Paris-Roubaix au terme d'un sprint royal devant Altig, Van Looy et Merckx puis remporte le Tour d'Espagne (classement général et classement aux points). Bien décidé à triompher un jour dans le Tour de France, c'est encore le maillot vert qu'il conquiert cette année-là. Il est ensuite second du Championnat du monde aux Pays-Bas, à Heerlen, devancé de dix centimètres au sprint par Eddy Mderckx. Vainqueur de Paris-Luxembourg, il s'adjuge le Super Prestige Pernod qui récompense le cycliste n°1 de la saison.

En 1968, le Tour de France se court pour la dernière fois selon la formule des équipes nationales. Jan Janssen réussit à imposer l'ancien cycliste Abertus Geldermans au poste de directeur sportif de cette équipe néerlandaise qui terminera à Paris avec seulement quatre éléments. Au matin de la dernière étape, il compte 16 secondes de retard sur le Belge Van Springel, les quatre premiers du classement général étant classés dans la même minute. Il se surpasse dans le contre-la-montre Melun-Paris de 55 kilomètres et pour 38 secondes, il arrache in-extremis le Tour de France.

Ce 21 juillet, jour de fête nationale belge, une véritable liesse néerlandaise envahit la " Cipale", piste minicipale du Bois de Vincennes, Jan Janssen apportant aux Pays-Bas leur première victoire dans le Tour de France. Comme Jean Robic en 1947, il sera le vainqueur du dernier jour, sans avoir porté le maillot jaune une seule journée lors de cette édition.

Il se classe ensuite 2e de Bordeaux-Paris en 1969 et 3e de Paris-Nice en 1970. Sachant toujours se surpasser lorsque l'enjeu est important, sa rage de vaincre lui vaut une alerte sérieuse dans le final de Paris-Tours 1970 lorsqu'échappé dans les derniers kilomètres, il s'effondre vide de forces.

Rouleur et sprinter, Jan Janssen savait souffrir et se révéla capable de très bien grimper en montagne.

Sa silhouette d'universitaire et ses lunettes lui ont valu le surnom de "Professeur".

Après-carrière[modifier | modifier le code]

Il se retire du peoton à la fin de la saison 1972.

Parfaitement francophone, il a longtemps été plus populaire en France que dans son propre pays. Il a en effet effectué la quasi-totalité de sa carrière au sein d'équipes professionnelles françaises : Pelforth 6 ans et Bic 3 ans.

L'usine de cycles JAN JANSSEN FIETSEN, située à Hoogerheide, vendue puis rachetée à la firme Union est désormais dirigée par ses deux fils.

Chaque année, la JAN JANSSEN CLASSIC se déroule à Wageningen.

Jan Janssen a été le parrain du Grand Départ du Tour en 2010 à Rotterdam puis en 2015 à Utrecht.

Lors du départ du Tour à Utrecht en juillet 2015, il a reçu la Légion d'Honneur des mains du ministre Emmanuel Macron.

Son petits-fils Steven Théolier est membre de l'équipe de France masculine de ski alpin.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages consacrés à Jan Janssen

  • C. Beesems, Jan Janssen "ik verkoos de wielersport", Uitgeverij De Koepel, Rosendaal, 1968
  • J-P. Marcuola, Jan Janssen "en attendant sonTour", Editions asbl Coups de Pédales, 2009
  • F. Van Slogteren, Jan Janssen "vedette op de green", Uitgeverij De Arbeiderspers, Amsterdam, 2001
  • De Muur, "De Zomer van'68", Uitgeverij L.J.Veen, Amsterdam, 2008

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

  • 1959
    • Tour de Hollande-Méridionale
    • 7eb étape du Tour d'Allemagne de l'Est
    • 2e du Tour d'Overijssel
    • 2e de Reinscheid-Lüttringhausen
    • 3e du championnat de la Hollande du Sud
  • 1960

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Jan Janssen en 2005

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1963 : abandon (10e étape), vainqueur des 2eb (contre-la-montre par équipes) et 7e étapes
  • 1964 : 24e, Leader du classement par points vainqueur du classement par points, Jersey yellow number.svg vainqueur du classement par équipes et des 7e et 10ea étapes
  • 1965 : 9e, Leader du classement par points vainqueur du classement par points et de la 12e étape
  • 1966 : 2e, maillot jaune pendant 1 jour
  • 1967 : 5e, Leader du classement par points vainqueur du classement par points et de la 13e étape
  • 1968 : Leader du classement général Vainqueur du classement général, , vainqueur des 14e et 22eb étapes
  • 1969 : 10e
  • 1970 : 26e

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Leader du classement général Vainqueur du classement général, Jersey blue.svg vainqueur du classement par points et de la 1reb étape, Jersey gold.svg pendant 3 jours
  • 1968 : 6e, Leader du classement par points vainqueur du classement par points et des 1rea et 1reb étapes, Jersey gold.svg pendant 4 jours

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :