Équipe de Thaïlande de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau : Thaïlande Équipe de Thaïlande
Écusson de l' Équipe de Thaïlande
Généralités
Confédération AFC
Couleurs bleu et rouge
Surnom ช้างศึก (Chansuk) (Les Éléphants de Guerre)
Stade principal Stade Rajamangala
Classement FIFA en diminution 137e (14 septembre 2017)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Serbie Milovan Rajevac
Plus sélectionné Tawan Sripan : 145
Meilleur buteur Kiatisuk Senamuang : 69

Rencontres officielles historiques

Premier match Sud-Vietnam Drapeau : Sud-Vietnam 3 - 1 Drapeau : Thaïlande Thaïlande
(1956)
Plus large victoire Thaïlande Drapeau : Thaïlande 10 - 0 Drapeau : Brunei Brunei
()
Plus large défaite Grande-Bretagne Drapeau : Royaume-Uni 9 - 0 Drapeau : Thaïlande Thaïlande
()

Palmarès

Coupe du monde Phases finales : 0
Coupe d'Asie Phases finales : 7
Médaille de bronze, Asie Troisième en 1972

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe de Thaïlande de football (thai : ทีมชาติไทย) est affiliée à la Fédération de Thaïlande de football et à la FIFA depuis 1925.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts de la Thaïlande jusqu’en 1972[modifier | modifier le code]

L’équipe de Thaïlande de football (ฟุตบอลทีมชาติไทย) est affiliée à la fédération de Thaïlande de football. La fédération de Thaïlande de football (สมาคมฟุตบอลแห่งประเทศไทย ในพระบรมราชูปถัมภ์) est fondée en 1916. Elle est affiliée à la FIFA depuis 1925. Le premier match officiel de la Thaïlande a lieu au Sud Viêt Nam, en 1956, contre le Sud Viêt Nam, qui se solde par une défaite thaïlandaise sur le score de 3 buts à 1. La plus large défaite de la Thaïlande fut enregistrée à Melbourne, en Australie, le 26 novembre 1956, contre la Grande-Bretagne lors des JO 1956, qui se termina par un score sans appel de 9 buts à 0 pour les britanniques. La fédération de Thaïlande de football est membre de l'AFC depuis 1957. La plus large victoire de la Thaïlande fut enregistrée à Bangkok, contre Brunei, le 24 mai 1971, qui se solde par une victoire sur le score de 10 buts à 0.

La Coupe d’Asie 1972 : la meilleure performance continentale[modifier | modifier le code]

Après une première tentative infructueuse en 1968, l’équipe de Thaïlande participe pour la première fois à la phase finale de la Coupe d’Asie, qu’elle organise en 1972. Entraînée par Günther Glomb, au premier tour, elle affronte l’Iran et l’Irak. Elle perd contre l’Iran (2-3) et fait match nul contre l’Irak (1-1), cela lui permet d’accéder aux demi-finales. Elle perd en demi contre la Corée du Sud (1-1 tab 2-1) mais se console avec la troisième place en battant le Cambodge (2-2 tab 5-3).

De 1972 à 1992[modifier | modifier le code]

Les premiers tours préliminaires de la Coupe du monde de football auxquels pris part l’équipe de Thaïlande furent ceux de 1974 où elle est éliminée au premier tour par la Corée du Sud, Israël et la Malaisie. La Thaïlande fut qualifiée pour la phase finale de la Coupe d’Asie 1976, mais elle déclara forfait. Pour la Coupe du monde 1978, elle fut éliminée au premier tour des qualifications dans un groupe dominé par Hong Kong et Singapour. Pour 1982, l’équipe de Thaïlande est éliminée au premier tour des qualifications, dans un groupe dominé par le Koweït. Pour 1986, elle termine troisième du groupe de qualification au premier tour, battu par l’Indonésie et l’Inde et à égalité avec le Bangladesh. Pour 1990, elle termine dernière du groupe au premier tour. De 1980 à 1988, elle n’est pas inscrite aux éliminatoires de la Coupe d'Asie.

La Thaïlande et la Coupe d'Asie du Sud Est[modifier | modifier le code]

L’équipe de Thaïlande participe à la Tiger Cup, qui est une compétition régionale, d’Asie du Sud-Est. En 1996, au premier tour, elle termine première devant Brunei, la Malaisie, Singapour et les Philippines, puis en demi elle bat le Viêt Nam (4-2) et en finale elle remporte le tournoi en battant la Malaisie (1-0, but de Kiatisuk Senamuang). En 1998, tenante du titre, elle est directement qualifiée pour la phase finale. Au premier tour, elle termine première en devançant l’Indonésie, la Birmanie et les Philippines, mais en demi, elle est battue par le Viêt Nam (0-3), puis par l’Indonésie (3-3 tab 4-5) lors de la petite finale. Elle termine quatrième. En 2000, elle organise ce tournoi. Elle termine première du groupe et se qualifie pour les demies. L’équipe de Thaïlande domine la Malaisie (2-0) puis en finale, elle rencontre l’Indonésie, qu’elle bat 4 buts à 1. C’est son deuxième titre. En 2002, elle conserve son titre en battant de nouveau en finale l’Indonésie (2-2 tab 4-2). En 2004, double championne en titre, elle est éliminée au premier tour, devancée par la Malaisie et la Birmanie. En 2007, elle perd en finale contre Singapour (1-2 ; 1-1). En 2008, elle perd une fois de plus en finale, contre le Viêt Nam (1-2 ; 1-1). En 2010, les Thaïlandais passent à la trappe dès le 1er tour, avec un maigre bilan de deux matchs nuls et d'une défaite, leur 2e plus mauvaise performance dans la compétition après l'édition 2004. Elle amorce néanmoins son retour vers les sommets deux ans plus tard, lors de l'édition 2012, où elle atteint à nouveau la finale, mais bute sur Singapour (1-3 ; 1-0), son principal rival pour la suprématie régionale, comme il y a cinq ans. En 2014, la Thaïlande retrouve les joies de la victoire en disposant en finale de la Malaisie (2-0 ; 2-3) après 12 ans de disette. Alors qu'ils étaient menés 3-0 lors du match retour à Kuala Lumpur jusqu'à la 82e minute, deux réalisations tardives mais décisives de Chappuis et Songkrasin permettront aux Thaïlandais d'obtenir leur 4e titre. Lors de l'édition suivante, la Thaïlande réussit à conserver sa couronne, comme en 2002, grâce à une troisième victoire en finale sur l'Indonésie (1-2 ; 2-0). Grâce à ce succès, la Thaïlande est désormais la nation la plus titrée de la compétition, avec 5 sacres, contre 4 pour son rival singapourien. Elle est par ailleurs l'équipe ayant disputé le plus de finales en 11 éditions (8 finales jouées, dont 5 remportées).

Depuis 1992[modifier | modifier le code]

À la Coupe d’Asie 1992, l’équipe de Thaïlande est éliminée au premier tour, battue par l’Arabie saoudite, la Chine et le Qatar. Pour la Coupe du monde 1994, elle ne se qualifie toujours pas, terminant troisième sur cinq. En 1996, pour la Coupe d’Asie, elle est éliminée au premier tour, battue par l’Arabie saoudite, l’Iran et l’Irak. Pour la Coupe du monde 1998, elle est éliminée au premier tour. La meilleure place de l’équipe de Thaïlande au classement mondial FIFA fut enregistrée en septembre 1998 avec la 43e place. À la Coupe d’Asie 2000, elle est éliminée au premier tour, battue par l’Iran et l’Irak mais devant le Liban, le pays organisateur. En 2002, après avoir pris la première place devant le Liban, au deuxième tour, elle termine dernière. À la Coupe d’Asie 2004, elle est encore éliminée au premier tour, battue par le Japon, l’Iran et Oman. En 2006, elle est éliminée au deuxième tour, dominée par la Corée du Nord et les Émirats arabes unis. La plus mauvaise place occupée par la Thaïlande dans le Classement mondial FIFA fut enregistrée en décembre 2006 avec la 137e place. Bien que pays organisateur de la Coupe d'Asie 2007 en compagnie du Viêt Nam, de l’Indonésie, et de la Malaisie, elle est battue au premier tour par l’Australie, devancée par l’Irak, mais termine devant Oman. Pour la Coupe du monde 2010, elle est éliminée au troisième tour des éliminatoires par le Japon, Bahreïn et Oman, ne prenant qu'un seul point contre Bahreïn (1-1). L’équipe de Thaïlande est une puissance régionale de premier ordre en Asie du Sud-Est mais sur le plan continental, elle n’est pas une redoutable puissance footballistique comme le Japon, l’Arabie saoudite ou encore l’Iran.

Elle ne parvient pas à se qualifier pour la Coupe d'Asie 2011, échouant de peu lors des éliminatoires au profit de la Jordanie, son principal concurrent pour la 2e place, et de l'Iran. C'est un brusque coup d'arrêt pour une équipe qui s'était jusqu'à présent qualifiée cinq fois d'affilée pour une phase finale continentale de 1992 à 2007. Pour l'édition suivante, c'est un nouvel échec, puisque les Thaïlandais termineront leur campagne qualificative à la dernière place du groupe B avec aucun point inscrit et 6 défaites en autant de rencontres disputées face à l'Iran, au Koweït et au Liban.

La Thaïlande fait bonne impression lors du 3e tour des qualifications pour le Mondial 2014, en ayant à chaque fois donné du fil à retordre aux Australiens (courtes défaites 1-2 à l'extérieur et 0-1 à domicile), battu avec la manière Oman (3-0) et fait match nul (0-0) avec l'Arabie saoudite, à chaque fois à domicile. Ces performances ne lui suffisent pas à se hisser au dernier tour qualificatif, ni à éviter la dernière place du groupe, puisqu'ils n'ont pas réussi à prendre le moindre point en déplacement. Lors du 2e tour des qualifications pour la Coupe du monde 2018, la Thaïlande termine en tête de son groupe (le groupe F), à la faveur de deux matchs nuls contre l'Irak (à chaque fois sur le score de 2-2) et de deux victoires à l'aller comme au retour sur le Viêt Nam ainsi que face à Taïwan, l'adversaire le plus faible de la poule. Cela leur permet de rééditer leur performance des éliminatoires du Mondial 2002 et d'accéder au dernier tour qualificatif, en plus de décrocher par la même occasion leur ticket pour la prochaine Coupe d'Asie organisée aux Émirats arabes unis comme les 11 autres équipes qualifiées pour le tour final, puisque les qualifications pour la Coupe du monde et pour la Coupe d'Asie sont désormais liées[2]. Lors du dernier tour, après 7 matchs disputés sur les 10 prévus, la Thaïlande pointe à la dernière place du groupe B avec un seul point au compteur, obtenu grâce à un match nul de prestige (2-2) à domicile face à l'Australie le 15 novembre 2016. Mais ce maigre bilan élimine mathématiquement les Thaïlandais de la course au Mondial 2018. Elle termine finalement dernière de son groupe avec 2 points, grâce à un autre match nul obtenu à domicile face aux Émirats Arabes Unis (1-1) le 13 juin 2017.

Le 7 août 2013, la Thaïlande affrontait le FC Barcelone de Lionel Messi en match amical. Un match que les Catalans, qui effectuaient une tournée asiatique, ont facilement remporté (7-1)[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 1930 : Non inscrit
  • 1934 : Non inscrit
  • 1938 : Non inscrit
  • 1950 : Non inscrit
  • 1954 : Non inscrit
  • 1958 : Non inscrit
  • 1962 : Non inscrit
  • 1966 : Non inscrit
  • 1970 : Non inscrit
  • 1974 : Tour préliminaire
  • 1978 : Tour préliminaire
  • 1982 : Tour préliminaire
  • 1986 : Tour préliminaire
  • 1990 : Tour préliminaire
  • 1994 : Tour préliminaire
  • 1998 : Tour préliminaire
  • 2002 : Tour préliminaire
  • 2006 : Tour préliminaire
  • 2010 : Tour préliminaire
  • 2014 : Tour préliminaire
  • 2018 : Tour préliminaire
  • 2022 :

Parcours en Coupe d'Asie[modifier | modifier le code]

Jeux Panasiatiques 2006
  • 1956 : Non inscrit
  • 1960 : Non inscrit
  • 1964 : Non inscrit
  • 1968 : Non qualifié
  • 1972 : Troisième place
  • 1976 : Forfait
  • 1980 : Non inscrit
  • 1984 : Non inscrit
  • 1988 : Non inscrit
  • 1992 : 1er tour
  • 1996 : 1er tour
  • 2000 : 1er tour
  • 2004 : 1er tour
  • 2007 : 1er tour
  • 2011 : Non qualifiée
  • 2015 : Tour préliminaire
  • 2019 : Qualifiée

Parcours en Tiger Cup (Coupe d'Asie du Sud Est)[modifier | modifier le code]

Les adversaires de la Thaïlande de 1957 à aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Pays J G N P Bp Bc Diff Premier match Dernier match
Drapeau : Afrique du Sud Afrique du Sud 1 0 0 1 0 4 -4 16/05/2010 (0-4) à Nelspruit
Drapeau : Allemagne Allemagne 1 0 0 1 1 5 -4 21/12/2004 (1-5) à Bangkok
Drapeau : Arabie saoudite Arabie saoudite 16 1 1 14 9 42 -33 20/11/1982 (0-1) à New Delhi 23/03/2017 (0-3) à Bangkok
Drapeau : Australie Australie 9 1 1 7 7 20 -13 15/08/1967 (1-3) à Kuala Lumpur 05/09/2017 (1-2) à Melbourne
Drapeau : Bahreïn Bahreïn 9 3 4 2 11 9 2 27/08/1980 (1-0) à Séoul 05/06/2015 (1-1) à Bangkok
Drapeau : Bangladesh Bangladesh 13 8 3 2 27 11 16 26/07/1973 (2-2) à Kuala Lumpur 17/11/2012 (5-0) à Bangkok
Drapeau : Myanmar Birmanie 49 20 14 15 91 70 21 05/09/1957 (2-5) à Kuala Lumpur 05/10/2017 (3-1) à Mandalay
Drapeau : Brésil Brésil 1 0 0 1 0 7 -7 23/02/2000 (0-7) à Bangkok
Drapeau : Brunei Brunei 7 6 1 0 33 5 28 24/05/1971 (10-0) à Bangkok 07/10/1997 (6-0) à Jakarta
Drapeau : Bulgarie Bulgarie 1 0 0 1 0 4 -4 08/11/1996 (0-4) à Bangkok
Drapeau : Cambodge Cambodge 15 8 5 2 36 17 19 01/09/1957 (3-0) à Kuala Lumpur 12/10/1997 (4-0) à Jakarta
Drapeau : Canada Canada 1 0 0 1 0 5 -4 28/10/1997 (0-5) à Séoul
Drapeau : République populaire de Chine Chine 19 3 3 13 17 50 -33 03/07/1975 (2-2) à Pékin 10/10/2014 (0-3) à Wuhan
Drapeau : Corée du Nord Corée du Nord 21 5 5 11 19 36 -17 09/12/1978 (0-3) à Bangkok 14/07/2017 (3-0) à Bangkok
Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 52 8 8 36 40 111 -71 03/08/1961 (1-3) à Kuala Lumpur 27/03/2016 (0-1) à Bangkok
Drapeau : Danemark Danemark 6 1 1 4 5 14 -9 13/02/1996 (1-3) à Bangkok 21/01/2012 (1-3) à Bangkok
Drapeau : Égypte Égypte 2 0 2 0 2 2 0 12/06/1987 (1-1) à Busan 25/01/1998 (1-1) à Bangkok
Drapeau : Émirats arabes unis Émirats arabes unis 10 2 2 6 11 15 -4 23/09/1986 (1-2) à Daegu 13/06/2017 (1-1) à Bangkok
Drapeau : Estonie Estonie 2 1 1 0 2 1 1 25/02/2000 (2-1) à Bangkok 30/11/2004 (0-0) à Bangkok
Drapeau : États-Unis États-Unis 1 0 0 1 0 1 -1 16/06/1987 (0-1) à Jeonju
Drapeau : Finlande Finlande 5 3 1 1 12 6 6 09/02/1996 (1-0) à Bangkok 23/01/2013 (1-3) à Chiangmai
Drapeau : Ghana Ghana 2 0 0 2 2 6 -4 11/08/1982 (1-4) à Kuala Lumpur 19/09/1983 (1-2) à Kuala Lumpur
Drapeau de Hong Kong Hong Kong 25 8 6 11 35 31 4 06/08/1961 (1-2) à Kuala Lumpur 09/10/2015 (1-0) à Bangkok
Drapeau : Inde Inde 20 10 5 5 34 22 12 30/08/1962 (1-4) à Jakarta 08/09/2010 (2-1) à New Delhi
Drapeau : Indonésie Indonésie 59 28 12 19 93 76 17 31/08/1957 (0-4) à Kuala Lumpur 17/12/2016 (2-0) à Bangkok
Drapeau : Irak Irak 22 5 5 12 24 53 -29 11/05/1972 (1-1) à Bangkok 31/08/2017 (1-2) à Bangkok
Drapeau : Iran Iran 15 0 4 11 6 33 -27 13/05/1972 (2-3) à Bangkok 15/11/2013 (0-3) à Bangkok
Drapeau de l'Irlande du Nord Irlande du Nord 1 0 1 0 0 0 0 21/05/1997 (0-0) à Bangkok
Drapeau : Israël Israël 1 0 0 1 0 6 -6 21/05/1973 (0-6) à Séoul
Drapeau : Japon Japon 28 2 6 20 22 65 -43 12/08/1960 (1-3) à Kuala Lumpur 28/03/2017 (0-4) à Saitama
Drapeau : Jordanie Jordanie 7 1 5 1 4 3 1 08/07/2004 (0-0) à Bangkok 05/06/2016 (2-0) à Bangkok
Drapeau : Kazakhstan Kazakhstan 4 2 2 0 5 3 2 22/03/1998 (1-0) à Bangkok 28/12/2006 (2-2) à Bangkok
Drapeau : Kenya Kenya 2 2 0 0 3 1 2 29/01/1990 (2-1) à Bangkok 08/10/2017 (1-0) à Nonthaburi
Drapeau : Kirghizistan Kirghizistan 1 1 0 0 3 1 2 30/01/2001 (3-1) à Bangkok
Drapeau : Koweït Koweït 12 4 1 7 18 30 -12 08/05/1972 (0-2) à Bangkok 25/05/2014 (1-1) à Bangkok
Drapeau : Laos Laos 12 10 1 1 43 14 29 13/12/1961 (5-2) à Rangoon 12/09/2012 (2-1) à Bangkok
Drapeau : Lettonie Lettonie 1 0 1 0 1 1 0 24/12/2005 (1-1) à Phang Nga
Drapeau : Liban Liban 7 3 2 2 12 15 -3 10/12/1998 (1-0) à Bangkok 05/03/2014 (2-5) à Bangkok
Drapeau : Libéria Liberia 1 0 0 1 1 2 -1 01/09/1984 (1-2) à Kuala Lumpur
Drapeau de la Libye Libye 1 0 1 0 2 2 0 23/07/1977 (2-2) à Kuala Lumpur
Drapeau : Liechtenstein Liechtenstein 1 1 0 0 2 0 2 16/06/1981 (2-0) à Séoul
Drapeau : Luxembourg Luxembourg 1 0 0 1 0 1 -1 01/05/1980 (0-1) à Medan
Drapeau : Macau Macao 2 2 0 0 13 2 11 08/10/2007 (6-1) à Bangkok 15/10/2007 (7-1) à Macau
Drapeau : Malaisie Malaisie 90 28 28 34 117 126 -9 14/12/1959 (3-1) à Bangkok 20/12/2014 (2-3) à Shah Alam
Drapeau : Maldives Maldives 3 3 0 0 19 0 19 27/06/1996 (8-0) à Bangkok 24/02/2012 (3-0) à Chiangmai
Drapeau : Malte Malte 1 0 0 1 0 2 -2 22/06/1981 (0-2) à Séoul
Drapeau : Maroc Maroc 1 0 0 1 1 2 -1 22/10/1980 (1-2) à Kuala Lumpur
Drapeau du Népal Népal 3 3 0 0 12 1 11 07/05/1982 (3-1) à Bangkok 20/05/2008 (7-0) à Bangkok
Drapeau : Nigeria Nigeria 1 0 1 0 0 0 0 04/06/1983 (0-0) à Séoul
Drapeau : Norvège Norvège 2 0 0 2 0 8 -8 19/05/1965 (0-7) à Bergen 18/01/2012 (0-1) à Bangkok
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 5 2 2 1 9 7 2 18/09/1976 (1-3) à Séoul 18/11/2014 (2-0) à Nakhon Ratchasima
Drapeau : Oman Oman 10 5 1 4 11 7 4 25/09/1986 (0-0) à Daegu 29/02/2012 (0-2) à Mascate
Drapeau : Ouzbékistan Ouzbékistan 11 6 0 5 22 18 4 09/10/1994 (4-5) à Hiroshima 06/06/2017 (0-2) à Tachkent
Drapeau : Pakistan Pakistan 5 4 0 1 16 7 9 05/08/1960 (0-7) à Kuala Lumpur 28/05/2001 (6-0) à Bangkok
Drapeau : Palestine Palestine 2 1 1 0 3 2 1 23/07/2011 (1-0) à Buriram 28/07/2011 (2-2) à Al Ram
Drapeau : Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée 1 0 0 1 1 4 -3 29/08/1984 (1-4) à Kuala Lumpur
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 1 0 0 1 1 3 -2 06/06/2007 (1-3) à Bangkok
Drapeau : Philippines Philippines 20 17 1 2 64 9 55 21/08/1971 (1-3) à Kuala Lumpur 25/11/2016 (1-0) à Bocaue
Drapeau : Pologne Pologne 1 0 0 1 1 3 -2 20/01/2010 (1-3) à Nakhon Ratchasima
Drapeau : Qatar Qatar 14 4 4 6 16 18 -2 29/10/1992 (1-1) à Hiroshima 25/08/2016 (0-3) à Doha
Drapeau : Singapour Singapour 58 32 15 11 101 58 43 03/09/1957 (0-6) à Kuala Lumpur 22/11/2016 (1-0) à Bocaue
Drapeau : Slovaquie Slovaquie 1 0 1 0 1 1 0 01/12/2004 (1-1) à Bangkok
Drapeau : Sri Lanka Sri Lanka 6 6 0 0 20 2 18 26/03/1972 (5-0) à Rangoun 26/05/2001 (3-0) à Bangkok
Drapeau : Suède Suède 3 0 0 3 3 10 -7 16/11/1962 (1-2) à Bangkok 20/02/2003 (1-4) à Bangkok
Drapeau : Syrie Syrie 5 3 2 0 12 7 5 13/07/1978 (3-1) à Kuala Lumpur 03/06/2016 (2-2) à Bangkok
Drapeau : Tadjikistan Tadjikistan 2 1 0 1 1 1 0 06/11/2003 (0-1) à Tachkent 19/11/2003 (1-0) à Bangkok
Drapeau : Taipei chinois Taïwan 10 4 1 5 16 19 -3 16/08/1963 (2-2) à Kuala Lumpur 12/11/2015 (4-2) à Bangkok
Drapeau : Trinité-et-Tobago Trinité-et-Tobago 1 1 0 0 3 2 1 10/07/2004 (3-2) à Bangkok
Drapeau : Turkménistan Turkménistan 1 0 1 0 3 3 0 21/11/1998 (3-3) à Bangkok
Drapeau : Viêt Nam Viêt Nam 22 15 5 2 46 18 28 10/12/1995 (3-1) à Chiangmai 13/10/2015 (3-0) à Hanoï
Drapeau : Yémen Yémen 6 2 4 0 9 5 4 16/02/1988 (3-3) à Abu Dhabi 18/11/2007 (1-0) à Bangkok

Ancien(s) joueur(s)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, (consulté le 13 mars 2015).
  2. « Éliminatoires jumelées Mondial 2018/Coupe d’Asie 2019 : Résultats du tirage au sort », sur Directinfo, (consulté le 6 juin 2017)
  3. « Neymar et le FC Barcelone s'amusent en amical contre la Thaïlande (7-1) », sur RTL, (consulté le 6 juin 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :