Grand Prix de la Saint-Louis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Prix de la Saint-Louis

Le Grand Prix de la Saint-Louis est une compétition de joute nautique de méthode languedocienne qui se tient chaque année à Sète (Hérault) depuis 1743. Les premières joutes nautiques à Sète datent du à l’occasion de l’inauguration du port. La 270e édition de cette épreuve s'est tenue du 23 au .

Le tournoi de joutes de la Saint-Louis est la compétition la plus importante de sa discipline, une sorte de championnat du monde non officiel. Il se tient fin août le long du canal royal[1] sur six jours. Chaque année, le vainqueur reçoit un pavois décoré par un artiste de la région sélectionné après un concours. Le lundi de la Saint-Louis a lieu le tournoi régional des lourds et la remise du pavois. Ce lundi de la Saint-Louis est férié à Sète. Le mardi est réservé au programme de clôture.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1745, Louis XV assista aux joutes nautiques de la Saint-Louis à Sète.

Le , à la veille du tournoi de joutes nautiques donné à Sète à l’occasion de la fête de la Saint-Louis, on débat de la mise en place d’un règlement afin « d’éviter les différents trop nombreux entre les jouteurs ».

Parmi les grands jouteurs du passé, il convient de citer Louis Vaillé (dix victoires à la Saint-Louis) et Barthélémy-Louis Aubenque, dit « le terrible », qui défia (selon la légende) un pont en 1749.

Sur l'un des pavois exposés au musée Paul-Valéry à Sète figure les noms des vainqueurs du « grand prix de la Saint-Louis » de 1846 à 1913.

Les deux barques portent traditionnellement les noms de deux quartiers de pêcheurs de Sète, qui se lançaient autrefois des défis. La barque bleue est appelée : « lo Quartier Naut » (le Quartier Haut); la barque rouge porte le nom de « la Poncha » (la Pointe Courte).

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Pavois de joutes de 1860
Pavois de joutes de 1903
Pavois de joutes de 1903
  • 1743-1845 : (à compléter)
  • 1846 : Audibert (dit l'esperança)
  • 1847 : Audibert (dit l'esperança)
  • 1848 : Audibert (dit l'esperança)
  • 1849 : Audibert (dit l'esperança)
  • 1850 : Noël Mazel
  • 1851 : Audibert (dit l'esperança)
  • 1852 : Audibert (dit l'esperança)
  • 1853 : Audibert (dit l'esperança)
  • 1854 : Noël Mazel
  • 1855 : Grand (dit lou maten)
  • 1856 : Marques (dit lou Grand Tambour)
  • 1857 : Audibert (dit l'esperança)
  • 1858 : Martin (dit lou Gauche)
  • 1859 : Martin (dit lou Gauche)
  • 1860 : Martin (dit lou Gauche) et Marques (dit lou Grand Tambour) (ex æquo)
  • 1861 : Martin (dit lou Gauche)
  • 1862 : Martin (dit lou Gauche)
  • 1863 : Martin (dit lou Gauche)
  • 1864 : Martin (dit lou Gauche)
  • 1865 : Boudet (dit lou Canatare)
  • 1866 : Benezech (dit lou Bousigaud)
  • 1867 : L. Isoird (dit lou Mounard)
  • 1868 : Benezech (dit lou Bousigaud)
  • 1869 : Pascal (dit Pascalou)
  • 1870-1872 : pas de fête
  • 1873 : Martin (dit lou Gauche)
  • 1874 : Pascal (dit Pascalou)
  • 1875 : L. Isoird (dit lou Mounard)
  • 1876 : Pascal (dit Pascalou)
  • 1877 : Martin (dit lou Gauche)
  • 1878 : F. Mazel (dit lou matelot)
  • 1879 : L. Isoird (dit lou Mounard)
  • 1880 : T. Ane (dit la lola)
  • 1881 : T. Ane (dit la lola)
  • 1882 : J. Marques (dit lou gnetou)
  • 1883 : J. Sauvaire (dit lou sup)
  • 1884 : F. Soulayrac (dit lou borgne)
  • 1885 : tournoi inachevé
  • 1886 : Alexandre Castan
  • 1887 : Sauvaire (dit Papeta)
  • 1888 : J. Sauvaire (dit lou sup)
  • 1889 : B. Goudard (dit lou grand)
  • 1890 : A. Bascoul (dit lou mut)
  • 1891 : Pascal (dit Pascalou)
  • 1892 : F. Soulayrac (dit lou borgne)
  • 1893 : J. Miramond (dit lou jouine)
  • 1894 : B. Goudard (dit lou grand)
  • 1895 : B. Goudard (dit lou grand)
  • 1896 : J. Sauvaire (dit lou sup)
  • 1897 : J. Miramond (dit lou jouine)
  • 1898 : L. Poncet (dit lou carlos)
  • 1899 : B. Goudard (dit lou grand)
  • 1900 : J. Miramond (dit lou jouine)
  • 1901 : J. Marty (dit martinou)
  • 1902 : P. Richard (dit richardou)
  • 1903 : P. Portes (dit jardama)
  • 1904 : Louis Vaillé (dit lou mouton)
  • 1905 : Louis Vaillé (dit lou mouton)
  • 1906 : Louis Vaillé (dit lou mouton)
  • 1907 : Louis Vaillé (dit lou mouton)
  • 1908 : Louis Vaillé (dit lou mouton)
  • 1909 : Louis Vaillé (dit lou mouton)
  • 1910 : Louis Vaillé (dit lou mouton)
  • 1911 : Louis Vaillé (dit lou mouton)
  • 1912 : Auguste Langlois
  • 1913 : Louis Vaillé (dit lou mouton)
  • 1914-1918 : pas de fête (Première Guerre mondiale)
  • 1919 : Sauveur Liparoti (dit l'esquimau) et Molinier (Mèze) (ex æquo)
  • 1920 : Sauveur Liparoti (dit l'esquimau)
  • 1921 : Gustave Bosquère et Charles Pascal
  • 1922 : Sauveur Liparoti (dit l'esquimau)
  • 1923 : Louis Vaillé (dit lou mouton)
  • 1924 : Henri Arnal (dit la prestance)
  • 1925 : tournoi inachevé (4 concurrents restaient en lice : David, Cianni, Roux et Alexandre)
  • 1926 : Vincent Cianni
  • 1927 : Sauveur Liparoti (dit l'esquimau)
  • 1928 : Sauveur Liparoti (dit l'esquimau)
  • 1929 : Vincent Cianni
  • 1930 : André Balthazard (dit le barquier)
 
  • 1931 : Jean Ricard (dit lou gravat)
  • 1932 : Jean Carmassi (dit l'avenir) et Sauveur Liparoti (dit l'esquimau) (ex æquo)
  • 1933 : Vincent Cianni
  • 1934 : Vincent Cianni et Jean Carmassi (dit l'avenir) (ex æquo)
  • 1935 : Vincent Cianni
  • 1936 : Jean Carmassi (dit l'avenir)
  • 1937 : Vincent Cianni
  • 1938 : Jean Carmassi (dit l'avenir)
  • 1939-1944 : pas de fête (Seconde Guerre mondiale)
  • 1945 : Jean Carmassi (dit l'avenir)
  • 1946 : Vincent Cianni
  • 1947 : Vincent Cianni
  • 1948 : Jean Carmassi (dit l'avenir)
  • 1949 : Germain Baltazard (Agde)
  • 1950 : Adrien Bernard et Antonin Giordano (ex æquo)
  • 1951 : Albert Lubrano
  • 1952 : Antonin Giordano
  • 1953 : Louis Rumeau
  • 1954 : Louis Pinel
  • 1955 : Maurice Merenna
  • 1956 : Antonin Giordano
  • 1957 : Antonin Giordano
  • 1958 : Louis Pinel et Louis Rumeau (ex æquo)
  • 1959 : Barthélémy Sabatier
  • 1960 : Jean Di Bianco et Francis De Falco (ex æquo)
  • 1961 : Barthélémy Sabatier
  • 1962 : Louis Aversa
  • 1963 : Mimi Castaldo (dit l'indéracinable)
  • 1964 : Barthélémy Sabatier
  • 1965 : André Marty (Frontignan)
  • 1966 : Mimi Castaldo (dit l'indéracinable)
  • 1967 : Pascal Agugliaro
  • 1968 : Daniel Allegreto
  • 1969 : Joseph Liguori
  • 1970 : Pascal Agugliaro
  • 1971 : Guy Molle
  • 1972 : Fernand Asensio
  • 1973 : Vincent Stento
  • 1974 : Robert Bancilhon
  • 1975 : Robert Bancilhon
  • 1976 : Paul Di Stéfano
  • 1977 : Jean Sanchez (Mèze)
  • 1978 : André Lubrano
  • 1979 : Hubert Montels (Agde)
  • 1980 : Jacques Castillazuelo
  • 1981 : Jacques Castillazuelo
  • 1982 : Georges Baëza (Mèze)
  • 1983 : Guy Bonnecaze (Frontignan)
  • 1984 : Guy Bonnecaze (Frontignan)
  • 1985 : Claude Massias (Frontignan)
  • 1986 : Alain Massias (Frontignan)
  • 1987 : André Lubrano
  • 1988 : Bernard Aprile (Palavas-les-Flots)
  • 1989 : Christian Caselli
  • 1990 : Jacques Castillazuelo (Frontignan)
  • 1991 : Claude Massias (Frontignan)
  • 1992 : Bernard Betti (Mèze)
  • 1993 : Claude Massias (Frontignan)
  • 1994 : Jacques Noguet
  • 1995 : Jacques Castillazuelo (Frontignan)
  • 1996 : Jacques Castillazuelo (Frontignan)
  • 1997 : Claude Massias (Frontignan)
  • 1998 : Olivier Soula
  • 1999 : Jean-Louis Montels (Agde)
  • 2000 : Thierry Lognos (Agde)
  • 2001 : Aurélien Evangélisti
  • 2002 : Aurélien Evangélisti et Mickael Arnau (ex æquo)
  • 2003 : Sébastien Abellan
  • 2004 : Jacques Noguet et David Monfrance (Frontignan) (ex æquo)
  • 2005 : Aurélien Evangélisti
  • 2006 : Aurélien Evangélisti et Mickael Arnau (ex æquo)
  • 2007 : Bernard Betti (Mèze)
  • 2008 : Aurélien Evangélisti
  • 2009 : David Aprile (Palavas-les-Flots)
  • 2010 : Olivier Soula
  • 2011 : Aurélien Evangélisti
  • 2012 : Aurélien Evangélisti
  • 2013 : David Aprile (Palavas-les-Flots)
  • 2014 : Benjamin Arnau
  • 2015 : David Aprile (Palavas-les-Flots)
  • 2016 : David Aprile (Palavas-les-Flots) et Sylvio Cuciniello (Frontignan) | ex æquo
  • 2017 : Simon Caselli

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Petit guide des joutes languedociennes, Éditions Dans la boîte / L'Échappée belle, 2013, 48 p. - (ISBN 9791091933025)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ce canal figure sur les cartes actuelles sous le nom de canal de Sète. Le tournoi a lieu dans la section comprise entre le pont de la Savonnerie et le pont de la Civette.