Grand Prix automobile d'Europe 2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix d'Europe 2016
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 51
Longueur du circuit 6,003 km
Distance de course 306,049 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg,
Mercedes,
h 32 min 52 s 366
(vitesse moyenne : 197,721 km/h)
Pole position Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg,
Mercedes,
min 42 s 758
(vitesse moyenne : 210,308 km/h)
Record du tour en course Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg,
Mercedes,
min 46 s 485
(vitesse moyenne : 202,947 km/h)

Le Grand Prix automobile d'Europe 2016 (2016 Formula 1 Grand Prix of Europe), disputé le sur le circuit urbain de Bakou, est la 943e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la huitième manche du championnat 2016. Il s'agit de la vingt-troisième édition du Grand Prix d'Europe (qui depuis 1983 fut disputé deux fois à Brands Hatch et à Jerez, une fois à Donington, douze fois sur le Nürburgring et cinq fois à Valence) comptant pour le championnat du monde de Formule 1. L'épreuve, absente du calendrier depuis 2012, se dispute pour la première fois à Bakou, en Azerbaïdjan.

Le circuit de six kilomètres, réalisé par Hermann Tilke, architecte habituel des circuits de Formule 1 modernes, doit être parcouru dans le sens anti-horaire. Le départ est donné de la place Azadliq ; le circuit fait le tour de la Maison du gouvernement, pique ensuite vers l'ouest en direction de la Tour de la Vierge pour ensuite contourner la vieille ville avant de prendre, sur 2,2 km, l'avenue Neftchilar jusqu'à la ligne de départ. Avec 6,003 km, le circuit urbain de Bakou est la deuxième piste la plus longue du championnat, derrière celle de Spa-Francorchamps

À deux minutes de la fin de la troisième phase des qualifications, au moment où son coéquipier Lewis Hamilton tape le mur et casse un bras de suspension de sa W07, Nico Rosberg réalise la vingt-cinquième pole position de sa carrière en devançant de sept dixièmes de secondes Sergio Pérez qui était jusque-là en tête de la feuille des temps. Le pilote mexicain ne conserve pas même le bénéfice de son deuxième temps, un changement de la boîte de vitesses de sa Force India VJM09 provoquant son recul de cinq places sur la grille. Daniel Ricciardo accompagne ainsi Rosberg en première ligne tandis que les auteurs des quatrième et cinquième temps, Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen accèdent à la deuxième ligne, devant Felipe Massa et Daniil Kvyat. Hamilton, qui n'a pu effectuer un tour rapide complet en Q3 avant son accident, prend le départ en cinquième ligne, avec le dixième temps.

Auteur de la pole position et du meilleur tour en course, en tête de bout en bout, vainqueur avec une large avance à l'arrivée, Nico Rosberg réalise un hat trick et le deuxième grand chelem de sa carrière en Formule 1. Il obtient sa dix-neuvième victoire, la cinquième cette saison. Sa course se résume en un cavalier seul, loin devant ses rivaux. Il possède ainsi plus de quarante secondes d'avance sur Sebastian Vettel lorsqu'il observe son unique arrêt au stand, à mi-course, avant de regagner la piste sans en avoir perdu les commandes. Derrière lui, Vettel prend très vite le meilleur sur Daniel Ricciardo et conserve sa deuxième place jusqu'au bout avec l'aide, après son changement de pneus, de son coéquipier qui le laisse le dépasser au vingt-huitième tour en respectant les consignes de course de l'écurie. Repoussé au huitième rang après son arrêt, Sergio Pérez remonte au fil des tours ; en dépassant Kimi Räikkönen dans la dernière boucle, il monte sur le podium pour la deuxième fois de la saison, ce qui est une première pour Force India. Malgré une pénalité de cinq secondes pour avoir franchi la ligne blanche à l'entrée des stands, Räikkönen conserve le bénéfice de sa quatrième place compte tenu de l'avance qu'il possède sur Lewis Hamilton à l'arrivée. Suivent Valtteri Bottas sixième, les Red Bull RB12 de Daniel Ricciardo et de Max Verstappen dont la course a été tributaire d'une forte dégradation des pneus les obligeant à observer deux arrêts au stand, puis l'autre Force India de Nico Hülkenberg et la Williams de Felipe Massa qui prend le dernier point en jeu.

Nico Rosberg, avec 141 points, conserve la tête du championnat devant Hamilton (117 points) et Sebastian Vettel (94 points). Kimi Räikkönen (81 points) repasse devant Ricciardo (78 points). Max Verstappen, avec 54 points, est sixième ; suivent Bottas (52 points), Pérez (39 points) et Massa (38 points). Mercedes, avec 258 points, mène le championnat devant Ferrari (177 points) et Red Bull Racing (140 points) ; suivent Williams (90 points) et Force India (59 points) qui précèdent Scuderia Toro Rosso (32 points), McLaren (24 points), Haas (22 points) et Renault (6 points).

Contexte avant le Grand Prix[modifier | modifier le code]

En avril 2015, lors de l'annonce de l'organisation d'un Grand Prix en Azerbaïdjan, l'ONG Human Rights Watch considère que la situation politique est problématique en Azerbaïdjan, trente-trois journalistes, blogueurs ou activistes étant emprisonnés. Bernie Ecclestone après lecture du rapport déclare : « J'ai l'impression que tout le monde est heureux. Il ne semble pas y avoir de gros problèmes. Il n'est pas question de retirer la course du calendrier »[1].

Avec l'organisation d'un Grand Prix en Azerbaïdjan, Ecclestone ne fait qu'entériner la décision de 2014 de remplacer le Grand Prix automobile de Corée du Sud. Il déclarait ainsi : « Je ne souhaite pas que nous retournions en Corée. Les organisateurs ont fait un bon travail mais n'ont pas achevé tout ce qu'ils s'étaient engagés à bâtir. » Azad Rahimov, le ministre de la jeunesse et des sports d'Azerbaïdjan, ajoutait : « Je suis ravi d'annoncer officiellement que nous avons signé un contrat pour faire venir la Formule 1 à Bakou en 2016. C'est un nouveau chapitre très significatif dans nos succès à répétition pour attirer les plus grands événements sportifs du monde dans notre pays. »[1]

À la même période, le Formula One Group, soucieux de calmer la polémique naissante, diffuse sur son site internet, juste avant le Grand Prix automobile de Bahreïn 2015, un communiqué dans lequel il s'engage à « respecter les droits de l'homme, concentrer ses efforts dans les secteurs qui sont sous son influence directe en prenant des mesures appropriées pour surveiller les impacts potentiels de ses activités sur les droits de l'homme. Ces impacts peuvent être le résultat de nos relations d'affaires ce qui inclut nos fournisseurs et promoteurs. »[1]

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles à Bakou
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
    Représentation des pneus super tendres
Super tendres
Représentation des pneus tendres
Tendres
Représentation des pneus medium
 Medium
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
Représentation des pneus pluie
   Pluie

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 10 h à 11 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 46 s 435
2 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 46 s 812 + 0 s 377
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 1 min 47 s 096 + 0 s 661
4 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 1 min 47 s 989 + 1 s 554
5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 48 s 627 + 2 s 192
6 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 48 s 922 + 2 s 487

Deuxième séance, le vendredi de 14 h à 15 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 44 s 223
2 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 44 s 913 + 0 s 690
3 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 45 s 336 + 1 s 113
4 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 1 min 45 s 764 + 1 s 541
5 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 1 min 45 s 920 + 1 s 697
6 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 1 min 46 s 027 + 1 s 804

Troisième séance, le samedi de 11 h à 12 h[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[4]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 44 s 352
2 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 44 s 610 + 0 s 258
3 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 1 min 45 s 540 + 1 s 188
4 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 45 s 620 + 1 s 268
5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 45 s 630 + 1 s 278
6 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 45 s 735 + 1 s 383

Séances de qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Bloc-feuillet émis par l'Azerbaïdjan l'occasion du Grand Prix d'Europe 2016.
Résultats des qualifications[5]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 43 s 685 1 min 42 s 520 1 min 42 s 758
2 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 44 s 462 1 min 43 s 939 1 min 43 s 515
3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 44 s 570 1 min 44 s 141 1 min 43 s 966
4 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 45 s 062 1 min 44 s 461 1 min 43 s 966
5 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 44 s 936 1 min 44 s 533 1 min 44 s 269
6 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 1 min 45 s 494 1 min 44 s 696 1 min 44 s 483
7 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 1 min 44 s 694 1 min 44 s 687 1 min 44 s 717
8 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 1 min 44 s 706 1 min 44 s 477 1 min 45 s 246
9 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 44 s 939 1 min 44 s 387 1 min 45 s 570
10 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 44 s 259 1 min 43 s 526 2 min 01 s 954
11 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 45 s 507 1 min 44 s 755
12 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 1 min 44 s 860 1 min 44 s 824
13 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 1 min 44 s 827 1 min 45 s 000
14 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 1 min 45 s 525 1 min 45 s 270
15 Drapeau du Mexique Esteban Gutiérrez Haas-Ferrari 1 min 45 s 300 1 min 45 s 349
16 Drapeau du Brésil Felipe Nasr Sauber-Ferrari 1 min 45 s 549 1 min 46 s 048
17 Drapeau de l'Indonésie Rio Haryanto Manor-Mercedes 1 min 45 s 665
18 Drapeau de l'Allemagne Pascal Wehrlein Manor-Mercedes 1 min 45 s 750
19 Drapeau de la Grande-Bretagne Jenson Button McLaren-Honda 1 min 45 s 804
20 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 1 min 46 s 231
21 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Renault 1 min 46 s 348
22 Drapeau de la Grande-Bretagne Jolyon Palmer Renault 1 min 46 s 394
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 50 s 942 (107 % de 1 min 43 s 685)

Grille de départ du Grand Prix[modifier | modifier le code]

  • Sergio Pérez, auteur du deuxième temps, est pénalisé d'un recul de cinq places sur la grille de départ en raison du changement de la boîte de vitesses de sa monoplace ; il s'élance de la septième place ; Daniel Ricciardo accède ainsi à la première ligne aux côtés de Nico Rosberg et les Ferrari de Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen occupent la deuxième ligne[6].
  • Carlos Sainz Jr., auteur du treizième temps, et Kevin Magnussen, auteur du vingt-et-unième temps, sont tous deux pénalisés d'un recul de cinq places sur la grille de départ pour changement de boîte de vitesses après les qualifications. Sainz s'élance de la dix-huitième place et Magnussen prend le départ depuis la voie des stands[7].
La grille de qualification du Grand Prix d'Europe 2016
Schéma de la grille de départ du Grand Prix d'Europe 2016
La grille de départ du Grand Prix d'Europe 2016

Course[modifier | modifier le code]

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[8]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 6 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 51 1 h 32 min 52 s 366 (197,721 km/h) 1 25
2 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 51 + 16 s 696 3 18
3 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 51 + 25 s 241 7 15
4 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 51 + 38 s 102 (dont 5 secondes de pénalité) 4 12
5 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 51 + 56 s 335 10 10
6 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 51 + 1 min 00 s 886 8 8
7 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 51 + 1 min 09 s 229 2 6
8 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 51 + 1 min 10 s 696 9 4
9 27 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 51 + 1 min 17 s 708 12 2
10 19 Drapeau du Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 51 + 1 min 25 s 375 5 1
11 22 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Honda 51 + 1 min 44 s 817 19
12 12 Drapeau du Brésil Felipe Nasr Sauber-Ferrari 50 + 1 tour 15
13 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 50 + 1 tour 11
14 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Renault 50 + 1 tour Pitlane
15 30 Drapeau du Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 50 + 1 tour 21
16 21 Drapeau du Mexique Esteban Gutiérrez Haas-Ferrari 50 + 1 tour 14
17 9 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 50 + 1 tour 20
18 88 Drapeau de l'Indonésie Rio Haryanto Manor-Mercedes 49 + 2 tours 16
Abd. 14 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 42 Boîte de vitesses 13
Abd. 94 Drapeau de l'Allemagne Pascal Wehrlein Manor-Mercedes 39 Freins 17
Abd. 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 31 Suspension 18
Abd. 26 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 6 Suspension 6

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[12]
Pos. Pilote Écurie Points
1er Drapeau : Allemagne Nico Rosberg Mercedes 141
2 Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 117
3 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 96
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 81
5 Drapeau : Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 78
6 Drapeau : Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 54
7 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 52
8 Drapeau : Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 39
9 Drapeau : Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 38
10 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 22
11 Drapeau : France Romain Grosjean Haas-Ferrari 22
12 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 20
13 Drapeau : Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 18
14 Drapeau : Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 18
15 Drapeau : Danemark Kevin Magnussen Renault 6
16 Drapeau : Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Honda 5
17 Drapeau : Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Honda 1
Constructeurs[13]
Pos. Écurie Points
1er Drapeau : Allemagne Mercedes 258
2 Drapeau : Italie Ferrari 177
3 Drapeau : Autriche Red Bull-TAG Heuer 140
4 Drapeau : Royaume-Uni Williams-Mercedes 90
5 Drapeau : Inde Force India-Mercedes 59
6 Drapeau : Italie Toro Rosso-Ferrari 32
7 Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda 24
8 Drapeau : États-Unis Haas-Ferrari 22
9 Drapeau : France Renault 6

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix d'Europe 2016 représente :

Au cours de ce Grand Prix :

  • Sergio Pérez passe la barre des 300 points inscrits en Formule 1 (305 points)[20] ;
  • Max Verstappen passe la barre des 100 points inscrits en Formule 1 (103 points)[21] ;
  • Sergio Pérez, troisième du Grand Prix, est élu « Pilote du jour » lors d'un vote organisé sur le site officiel de la Formule 1[22] ;
  • Derek Daly (49 départs en Grands Prix de Formule 1, 15 points inscrits entre 1978 et 1982) a été nommé conseiller par la FIA pour aider dans son jugement le groupe des commissaires de course lors de ce Grand Prix[23] ;
  • Valtteri Bottas est mesuré officiellement avec sa Williams à la vitesse de 366,1 km/h au niveau de la ligne de départ lors des qualifications[24].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c F1 : un Grand Prix d'Azerbaïdjan en 2016 Le Monde, 22 avril 2015
  2. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAND PRIX OF EUROPE 2016 2016 PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 17 juin 2016)
  3. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAND PRIX OF EUROPE 2016 2016 PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 17 juin 2016)
  4. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAND PRIX OF EUROPE 2016 2016 PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 18 juin 2016)
  5. (en) Formula One Management, « 2016 FORMULA 1 GRAND PRIX OF EUROPE QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 18 juin 2016)
  6. Martin Businaro, « Pérez entre satisfaction et déception », sur f1i.fr, (consulté le 18 juin 2016)
  7. Olivier Ferret, « Pénalités pour Sainz et Magnussen avant la course. Des changements sur leurs voitures. », sur nextgen-auto.com, (consulté le 19 juin 2016)
  8. « Europe 2016 Classement », sur statsf1.com, (consulté le 19 juin 2016)
  9. « Europe 2016 Qualifications », 18 2016 (consulté le 18 juin 2016)
  10. « Europe 2016 meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 19 juin 2016)
  11. « Europe 2016 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 19 juin 2016)
  12. « Europe 2016 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 19 juin 2016)
  13. « Europe 2016 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 19 juin 2016)
  14. « Nico Rosberg Pole Positions », sur statsf1.com, (consulté le 18 juin 2016)
  15. « Nico Rosberg victoires », sur statsf1.com, (consulté le 19 juin 2016)
  16. « Nico Rosberg Hat trick », sur statsf1.com, (consulté le 19 juin 2016)
  17. « Nico Rosberg Grand Chelem », sur statsf1.com, (consulté le 19 juin 2016)
  18. « Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 19 juin 2016)
  19. « Moteur Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 19 juin 2016)
  20. « Sergio Pérez Points », sur statsf1.com, (consulté le 19 juin 2016)
  21. « Max Verstappen Points », sur statsf1.com, (consulté le 19 juin 2016)
  22. Grégory Demoen, « Pérez désigné "Pilote du jour" à Bakou », sur f1i.fr, (consulté le 20 juin 2016)
  23. Gaël Angleviel, « Grand Prix d'Europe 2016 : Présentation et Horaires. », sur francef1.fr, (consulté le 17 juin 2016)
  24. Jonathan Noble, « Les vitesses de pointe à Bakou ont surpassé les estimations. », sur fr.motorsport.com, (consulté le 21 juin 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :