Force India VJM09

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Force India VJM09
Force India VJM09
Alfonso Celis sur Force India VJM09 à Bahreïn en 2016
Présentation
Équipe Drapeau de l'Inde Sahara Force India F1 Team
Constructeur Force India
Année du modèle 2016
Concepteurs Andrew Green
Spécifications techniques
Châssis Monocoque composite en fibre de carbone
Suspension avant Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeur avec barre de torsion, amortisseurs Penske
Suspension arrière Doubles triangles superposés, tirants et basculeur avec barre de torsion, amortisseurs Penske
Nom du moteur Mercedes PU106C hybride
Cylindrée 1 600 cm3
Configuration V6 turbocompressé ouvert à 90°, limité à 15 000 tr/min
Orientation du moteur Longitudinal
Position du moteur Centrale arrière
Boîte de vitesses McLaren, séquentielle à contrôle électro-hydraulique seamless, en fibre de carbone composite
Nombre de rapports 8 + marche arrière, système Quickshift
Électronique Boîtier électronique McLaren Electronic Systems
Système de carburant Réservoir de 100 kg d'essence
Système de freinage Disques et étriers AP Racing
Poids 702 kg avec le pilote, les caméras et le lest
Carburant Mobil 1
Pneumatiques Pirelli PZero montés sur jantes BBS
Partenaires Kingfisher, Claro, Royal Challenge
Histoire en compétition
Pilotes 11. Drapeau du Mexique Sergio Pérez
27. Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg
Début Grand Prix d'Australie 2016
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
21001
Championnat constructeur 4e avec 173 points
Championnat pilote Sergio Pérez : 7e
Nico Hülkenberg : 9e

Chronologie des modèles (2016)

La Force India VJM09 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie indienne Force India dans le cadre du championnat du monde de Formule 1 2016. Elle est pilotée par le Mexicain Sergio Pérez et par l'Allemand Nico Hülkenberg qui effectuent tous deux leur troisième saison pour l'écurie basée à Silverstone. Les pilotes-essayeurs sont le Mexicain Alfonso Celis Jr. et le Russe Nikita Mazepin.

Conçue par l'ingénieur britannique Andrew Green, la VJM09 est présentée le 22 février 2016 sur le circuit de Barcelone.

Création de la monoplace[modifier | modifier le code]

Évolution de la Force India VJM08B de la saison précédente, la VJM09 conserve un nez long percé par deux ouvertures afin de maximiser le flux d'air. Cette configuration permet d'avoir les avantages d'un nez court tout en disposant d'une structure longue. Le S-duct, qui empêche la formation d'air ralenti au niveau du nez de la voiture, est similiare à celui de la McLaren MP4-31 et de la Mercedes AMG F1 W07 Hybrid[1]. Les entrées d'air sont plus compactes que sur la VJM08B et adoptent un étirement triangulaire, tandis que l'aileron arbore des entailles différentes[2]. La monoplace adopte également un plancher penché vers l'avant, ce qui, selon les ingénieurs, permet d'offrir de meilleures perspectives de développement. Ce rehaussement de la partie arrière de la voiture doit améliorer l'efficacité du diffuseur, qui est toutefois perturbé par des turbulences provoquées par la rotation des roues avant[3].

Andrew Green, le directeur technique de Force India, déclare à propos du concept de la VJM09 : « On peut dire que la version B de l’an dernier a été la base pour la conception de notre auto 2016. Avec un changement de règles probable pour 2017, il ne semblait pas qu’un nouveau projet partant de zéro ait été une utilisation efficace de nos ressources, avec une durée de vie si courte »[4].

Vijay Mallya, le propriétaire de l'écurie, vise la quatrième place du championnat du monde des constructeurs, après avoir été sixième en 2014 et cinquième en 2015 : « Après avoir signé notre meilleure saison l'an passé, j'aimerais que nous débutions aussi bien en 2016. Lors de la dernière course de l'an passé à Abu Dhabi, nous étions la troisième force du plateau, et nous rivalisions avec Ferrari aux essais, mais aussi en course. Je ne sais pas si nous serons en mesure de nous hisser à ce niveau de performance en Australie, mais nous avons fixé la barre haut en 2015, et nous visons encore plus haut cette saison. Nous voulons nous maintenir en cinquième place, et viser la quatrième position. Lors de la fin de la deuxième moitié de saison 2015, nous avons marqué six points de plus que Red Bull, et neuf de moins que Williams. Nous devons demeurer à ce niveau dès le début de la saison. Mais nous sommes aussi conscients que des écuries comme Toro Rosso, McLaren et Renault seront des menaces pour nous. Elles ont le potentiel pour faire un grand pas en avant durant cet hiver et de marquer de gros points. On peut dire que le milieu de tableau n'avait jamais été aussi dense et rester devant ces équipes ne sera pas facile »[5].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Force India VJM09 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21
2016 Sahara Force India F1 Team Mercedes V6
PU106C hybride turbo
Pirelli AUS BAH CHI RUS ESP MON CAN EUR AUT GBR HON ALL BEL ITA SIN MAL JAP USA MEX BRÉ ABU 173 4e
Sergio Pérez 13e 16e 11e 9e 7e 3e 10e 3e 17e* 6e 11e 10e 5e 8e 8e 6e 7e 8e 10e 4e 8e
Nico Hülkenberg 7e 15e 15e Abd Abd 6e 8e 9e 19e* 7e 10e 7e 4e 10e Abd 8e 8e Abd 7e 7e 7e

Légende : ici

  • * Le pilote n'a pas terminé la course mais est classé pour avoir parcouru plus de 90 % de la distance de course.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Carpenters, « La Force India VJM09 à la loupe (1/3) », sur f1i.fr, (consulté le 27 mars 2016)
  2. Nicolas Carpenters, « La Force India VJM09 à la loupe (2/3) », sur f1i.fr, (consulté le 27 mars 2016)
  3. Nicolas Carpenters, « La Force India VJM09 à la loupe (3/3) », sur f1i.fr, (consulté le 27 mars 2016)
  4. Guillaume Navarro, « Force India, tout en ordre pour une place au soleil ? », sur motorsport.com, (consulté le 27 mars 2016)
  5. Emmanuel Rolland, « Vijay Mallya - Nous visons la quatrième place », sur motorsport.com, (consulté le 27 mars 2016)

Sur les autres projets Wikimedia :