Grand Prix automobile de Malaisie 2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix de Malaisie 2016
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 56
Longueur du circuit 5,543 km
Distance de course 310,408 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo,
Red Bull-Tag Heuer,
h 37 min 12 s 776
(vitesse moyenne : 191,584 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 32 s 850
(vitesse moyenne : 214,914 km/h)
Record du tour en course Drapeau : Allemagne Nico Rosberg,
Mercedes,
min 36 s 424
(vitesse moyenne : 206,948 km/h)

Le Grand Prix automobile de Malaisie 2016 (2016 Formula 1 Petronas Malaysia Grand Prix), disputé le 2 octobre 2016 sur le circuit international de Sepang, est la 951e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950, la dix-huitième disputée à Sepang depuis 1999, et la seizième manche du championnat 2016.

Lewis Hamilton devance son coéquipier Nico Rosberg de plus de quatre dixièmes de seconde pour réaliser la cinquante-septième pole position de sa carrière débutée en 2007 et s'élancer pour la centième fois depuis la première ligne. Sa première tentative lors de la troisième phase qualificative lui suffit pour se mettre hors de portée, battant, en 1 minute 32 secondes 850 centièmes, le record de la pole position sur la piste de Sepang détenu depuis 2004 par Michael Schumacher tandis que Rosberg doit s'y reprendre à deux fois, après n'avoir obtenu que le cinquième temps lors de son premier essai, pour se hisser à ses côtés en haut de la grille de départ. Derrière les Flèches d'Argent qui occupent la première ligne pour la neuvième fois cette saison, les Red Bull Racing de Max Verstappen (troisième) et Daniel Ricciardo (quatrième) devancent les Ferrari de Sebastian Vettel qui précède Kimi Räikkönen en troisième ligne puis les Force India de Sergio Pérez et Nico Hülkenberg en quatrième ligne. Jenson Button s'élance de la neuvième place pour son trois-centième départ en Grand Prix depuis ses débuts en 2000.

Pour la première fois depuis la saison 2013, à l'ère du moteur V8, Red Bull Racing réalise un doublé au terme des cinquante-six-tours de course. Daniel Ricciardo remporte, devant Max Verstappen, sa quatrième victoire en Grand Prix ; il ne s'était plus imposé depuis le Grand Prix de Belgique 2014. Il doit pour cela résister à son jeune coéquipier, particulièrement aux alentours du trente-neuvième tour où ce dernier, parvenu dans la « zone DRS », porte plusieurs attaques. L'écurie autrichienne interrompt une série de dix victoires consécutives des Mercedes en profitant de leurs malheurs puisque Nico Rosberg est envoyé en tête-à-queue dans le premier virage après un triple contact provoquant l'abandon concomitant de Sebastian Vettel (pénalisé d'un recul de trois places au prochain Grand Prix à cause de cette manœuvre) tandis que Lewis Hamilton est victime d'une rarissime casse de son moteur Mercedes V6 turbo hybride après quarante et un tours alors qu'il roule confortablement en tête. Rosberg, relégué en dernière position au premier tour, parvient à monter sur le podium et à réaliser une bonne opération dans sa quête du titre mondial, malgré sa pénalité de dix secondes infligée pour avoir percuté Kimi Räikkönen en le dépassant ; le Finlandais termine néanmoins quatrième, à plus de treize secondes du leader du championnat. Valtteri Bottas prend la cinquième place devant Sergio Pérez et les deux McLaren-Honda se classent dans les points : Fernando Alonso septième et Jenson Button neuvième, Nico Hülkenberg s'intercalant entre eux. Le pilote novice Jolyon Palmer inscrit le point de la dixième place, son premier en Formule 1.

Rosberg, avec 288 points, prend une avance de vingt-trois points sur Hamilton resté à 265 points. Ricciardo consolide sa troisième place (204 points) devant Räikkönen (160 points) qui repasse Vettel (153 points). Max Verstappen, avec 147 points, devance Bottas (80 points), Pérez (74 points) et Hülkenberg (50 points). Mercedes dont le sacre 2016 est retardé par Red Bull (une victoire en Malaisie lui permettait d'obtenir un troisième titre consécutif) mène le championnat constructeurs avec 553 points, devant Red Bull Racing (359 points) qui distance désormais la Scuderia Ferrari (313 points) de quarante-six points ; suivent Force India (124 points), Williams (121 points), McLaren (62 points), Scuderia Toro Rosso (47 points), Haas (28 points), Renault (8 points) et Manor (1 point).

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles à Sepang
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
Représentation des pneus tendres
Tendres
Représentation des pneus medium
  Medium
Représentation des pneus durs
   Durs
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
Représentation des pneus pluie
   Pluie

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance du vendredi[modifier | modifier le code]

Esteban Gutiérrez au Grand Prix automobile de Malaisie 2016.
Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[1]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 35 s 227
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 35 s 721 + 0 s 494
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 36 s 315 + 1 s 088
4 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 36 s 331 + 1 s 104
5 Drapeau : Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 1 min 36 s 510 + 1 s 283
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 36 s 753 + 1 s 526

Deuxième séance du vendredi[modifier | modifier le code]

Esteban Ocon au Grand Prix automobile de Malaisie 2016.
Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 34 s 944
2 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 35 s 177 + 0 s 233
3 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 35 s 604 + 0 s 661
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 35 s 842 + 0 s 898
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 36 s 037 + 1 s 093
6 Drapeau : Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 36 s 284 + 1 s 340

Troisième séance, le samedi[modifier | modifier le code]

Daniil Kvyat au Grand Prix automobile de Malaisie 2016.
Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 34 s 434
2 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 34 s 879 + 0 s 445
3 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 35 s 053 + 0 s 619
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 35 s 150 + 0 s 716
5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 35 s 170 + 0 s 736
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 35 s 461 + 1 s 027

Séances de qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Felipe Nasr au Grand Prix automobile de Malaisie 2016.
Jolyon Palmer au Grand Prix automobile de Malaisie 2016.
Jenson Button au Grand Prix automobile de Malaisie 2016.
Résultats des qualifications[4]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 34 s 444 1 min 33 s 046 1 min 32 s 850
2 Drapeau : Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 34 s 460 1 min 33 s 609 1 min 33 s 264
3 Drapeau : Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 35 s 443 1 min 33 s 775 1 min 33 s 420
4 Drapeau : Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 35 s 079 1 min 33 s 888 1 min 33 s 467
5 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 34 s 557 1 min 33 s 972 1 min 33 s 584
6 Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 34 s 556 1 min 33 s 903 1 min 33 s 632
7 Drapeau : Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 35 s 068 1 min 34 s 538 1 min 34 s 319
8 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 1 min 34 s 827 1 min 34 s 441 1 min 34 s 489
9 Drapeau : Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Honda 1 min 35 s 267 1 min 34 s 431 1 min 34 s 518
10 Drapeau : Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 1 min 35 s 267 1 min 34 s 422 1 min 34 s 671
11 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 1 min 35 s 166 1 min 34 s 577
12 Drapeau : France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 35 s 400 1 min 35 s 001
13 Drapeau : Mexique Esteban Gutiérrez Haas-Ferrari 1 min 35 s 658 1 min 35 s 097
14 Drapeau : Danemark Kevin Magnussen Renault 1 min 35 s 593 1 min 35 s 277
15 Drapeau : Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 1 min 35 s 695 1 min 35 s 369
16 Drapeau : Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 1 min 35 s 605 1 min 35 s 374
17 Drapeau : Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 1 min 35 s 816
18 Drapeau : Brésil Felipe Nasr Sauber-Ferrari 1 min 35 s 949
19 Drapeau : Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 1 min 35 s 999
20 Drapeau : France Esteban Ocon Manor-Mercedes 1 min 36 s 451
21 Drapeau : Allemagne Pascal Wehrlein Manor-Mercedes 1 min 36 s 587
22 Drapeau : Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 1 min 37 s 155
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 41 s 055 (107 % de 1 min 34 s 444)

Grille de départ du Grand Prix[modifier | modifier le code]

  • Fernando Alonso, auteur du vingt-deuxième temps des qualifications, est pénalisé d'un recul de 45 places sur la grille de départ après le changement d'éléments du groupe propulseur ; cette pénalité ne change rien à son placement sur la grille de départ puisqu'il s'élance de la dernière place[5].
Schéma de la grille de départ du Grand Prix de Malaisie 2016.
La grille de départ du Grand Prix de Malaisie 2016.

Course[modifier | modifier le code]

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

L'accident du premier tour au Grand Prix automobile de Malaisie 2016.
L'abandon de Lewis Hamilton au Grand Prix automobile de Malaisie 2016.
Daniel Ricciardo, vainqueur du Grand Prix automobile de Malaisie 2016.
Classement de la course[6]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 56 1 h 37 min 12 s 776 (191,584 km/h) 4 25
2 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 56 + 02 s 443 3 18
3 6 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 56 + 25 s 516 (dont 10 s de pénalité) 2 15
4 7 Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 56 + 28 s 785 6 12
5 77 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 56 + 1 min 01 s 582 11 10
6 11 Drapeau : Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 56 + 1 min 03 s 794 7 8
7 14 Drapeau : Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 56 + 1 min 05 s 205 22 6
8 27 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 56 + 1 min 14 s 062 8 4
9 22 Drapeau : Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Honda 56 + 1 min 22 s 116 9 2
10 30 Drapeau : Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 56 + 1 min 35 s 466 19 1
11 55 Drapeau : Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 56 + 1 min 38 s 878 16
12 9 Drapeau : Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 55 + 1 tour 17
13 19 Drapeau : Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 55 + 1 tour pitlane
14 26 Drapeau : Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 55 + 1 tour 15
15 94 Drapeau : Allemagne Pascal Wehrlein Manor-Mercedes 55 + 1 tour 21
16 31 Drapeau : France Esteban Ocon Manor-Mercedes 55 + 1 tour 20
Abd. 12 Drapeau : Brésil Felipe Nasr Sauber-Ferrari 46 Freins 18
Abd. 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 40 Casse moteur 1
Abd. 21 Drapeau : Mexique Esteban Gutiérrez Haas-Ferrari 39 Perte d'une roue avant 13
Abd. 20 Drapeau : Danemark Kevin Magnussen Renault 17 Tenue de route 14
Abd. 8 Drapeau : France Romain Grosjean Haas-Ferrari 7 Freins 12
Abd. 5 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 0 Accrochage 5

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Après-course[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[10]
Pos. Pilote Écurie Points
1er Drapeau : Allemagne Nico Rosberg Mercedes 288
2 Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 265
3 Drapeau : Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 204
4 Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 160
5 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 153
6 Drapeau : Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 147
7 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 80
8 Drapeau : Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 74
9 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 50
10 Drapeau : Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 42
11 Drapeau : Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 41
12 Drapeau : Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 30
13 Drapeau : France Romain Grosjean Haas-Ferrari 28
14 Drapeau : Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 25
15 Drapeau : Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Honda 19
16 Drapeau : Danemark Kevin Magnussen Renault 7
17 Drapeau : Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 1
18 Drapeau : Allemagne Pascal Wehrlein Manor-Mercedes 1
19 Drapeau : Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Honda 1
Constructeurs[11]
Pos. Écurie Points
1er Drapeau : Allemagne Mercedes 553
2 Drapeau : Autriche Red Bull-TAG Heuer 359
3 Drapeau : Italie Ferrari 313
4 Drapeau : Inde Force India-Mercedes 124
5 Drapeau : Royaume-Uni Williams-Mercedes 121
6 Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda 62
7 Drapeau : Italie Toro Rosso-Ferrari 47
8 Drapeau : États-Unis Haas-Ferrari 28
9 Drapeau : France Renault 8
10 Drapeau : Royaume-Uni Manor-Mercedes 1

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix de Malaisie 2016 représente :

Au cours de ce Grand Prix :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Formula One Management, « 2016 FORMULA 1 PETRONAS MALAYSIA GRAND PRIX - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 30 septembre 2016)
  2. (en) Formula One Management, « 2016 FORMULA 1 PETRONAS MALAYSIA GRAND PRIX - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 30 septembre 2016)
  3. (en) Formula One Management, « 2016 FORMULA 1 PETRONAS MALAYSIA GRAND PRIX - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 1er octobre 2016)
  4. (en) Formula One Management, « 2016 FORMULA 1 PETRONAS MALAYSIA GRAND PRIX - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 1er octobre 2016)
  5. Daniel Thys, « F1 - Alonso a un beau stock de pneus neufs pour la course. Fernando espère marquer quelques points. », sur nextgen-auto.com, (consulté le 1er octobre 2016)
  6. (en) Formula One Management, « 2016 FORMULA 1 PETRONAS MALAYSIA GRAND PRIX - RACE RESULT RESULT », sur formula1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  7. « Malaisie 2016 Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 1er octobre 2016)
  8. « Malaisie 2016 meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  9. « Malaisie 2016 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  10. « Malaisie 2016 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  11. « Malaisie 2016 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  12. « Statistiques pilotes : divers première ligne », sur statsf1.com, (consulté le 1er octobre 2016)
  13. « Lewis Hamilton pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 1er octobre 2016)
  14. « Daniel Ricciardo Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  15. « Red Bull Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  16. « Nico Rosberg Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  17. « Red Bull Doublés », sur statsf1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  18. « Tag Heuer Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  19. « Jenson Button Grands Prix », sur statsf1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  20. « Statistiques pilotes : Grands Prix nombres », sur statsf1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  21. Grégory Demoen, « Qualifs : pole et record du tour pour Hamilton », sur f1i.fr, (consulté le 1er octobre 2016)
  22. « Valtteri Bottas Points », sur statsf1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  23. « Jolyon Palmer points », sur statsf1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  24. « Nico Hülkenberg points », sur statsf1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  25. « Sergio Pérez points », sur statsf1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  26. « Constructeurs Victoires consécutives », sur statsf1.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  27. « F1 - Max Verstappen élu Pilote du Jour du GP de Malaisie Il a eu la faveur des fans », sur nextgen-auto.com, (consulté le 2 octobre 2016)
  28. Gaël Angleviel, « Grand Prix de Malaisie 2016 : Présentation et horaires. », sur francef1.fr, (consulté le 30 septembre 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :