Grand Prix automobile des États-Unis 2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix des États-Unis 2016
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 56
Longueur du circuit 5,513 km
Distance de course 308,405 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
h 38 min 12 s 618
(vitesse moyenne : 188,415 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 34 s 999
(vitesse moyenne : 208,916 km/h)
Record du tour en course Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel,
Ferrari,
min 39 s 877
(vitesse moyenne : 198,712 km/h)

Le Grand Prix automobile des États-Unis 2016 (2016 Formula 1 United States Grand Prix), disputé le sur le Circuit des Amériques, est la 953e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la quarante-et-unième édition du Grand Prix des États-Unis et de la trente-troisième comptant pour le championnat du monde de Formule 1. Ce cinquième Grand Prix sur le circuit d'Austin (Texas) est la dix-huitième manche du championnat 2016.

Lewis Hamilton réalise, pour la première fois en cinq participations, la pole position sur le circuit des Amériques. Auteur du meilleur temps lors de ses deux tentatives au cours de la troisième phase des qualifications, il prend son neuvième départ en tête de la saison, le cinquante-huitième de sa carrière. Il établit un nouveau record en ayant obtenu la pole position sur vingt-trois circuits différents. Battu de deux dixièmes de seconde, son coéquipier Nico Rosberg l'accompagne, pour la onzième fois de l'année, en première ligne. Les Red Bull Racing sont à nouveau meilleures que les Ferrari, Daniel Ricciardo et Max Verstappen occupant la deuxième ligne devant Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel sur la troisième ligne.

Lewis Hamilton réussit son envol à l'extinction des feux et mène les cinquante-six tours de course à sa main, ne laissant le commandement à Sebastian Vettel que durant trois tours, à l'occasion de son arrêt au stand du onzième tour. Le Britannique qui ne s'était plus imposé depuis le Grand Prix d'Allemagne le 31 juillet, gagne sa septième course de la saison, son quatrième succès sur cinq éditions disputées à Austin, et le cinquantième de sa carrière. Nico Rosberg permet aux Flèches d'Argent de réaliser leur cinquième doublé de la saison. S'il concède sept points à son coéquipier, son avance de vingt-six points pourrait lui permettre de gagner le titre mondial dès la course suivante. Rosberg, bien que devancé par Daniel Ricciardo au premier virage, se classe deuxième en profitant de la neutralisation de la course (par la voiture de sécurité virtuelle) après l'abandon de Max Verstappen au vingt-huitième tour, pour s'arrêter chausser des pneumatiques. Ricciardo dont la stratégie de course est contrecarrée par cet événement, monte toutefois sur la troisième marche du podium en devançant largement Sebastian Vettel, seul pilote Ferrari à l'arrivée. Mieux placé en course, Kimi Räikkönen est victime d'une erreur de ses mécaniciens qui n'ont pas serré un écrou de roue arrière lors de son troisième arrêt au trente-huitième tour, provoquant son abandon. En fin de course, Fernando Alonso, auteur de dépassements tranchants sur Felipe Massa et Carlos Sainz Jr., prend la cinquième place et égale son meilleur résultat de la saison. À un tour du vainqueur, Sainz termine sixième et Massa septième. Plus loin, Sergio Pérez, Jenson Button et Romain Grosjean prennent les derniers points en jeu.

Rosberg, avec 331 points, garde une avance de vingt-six points sur Hamilton (305 points). Le pilote allemand peut remporter le titre mondial au Mexique s'il l'emporte et que son coéquipier ne marque pas. Ricciardo se rapproche de la troisième place du championnat 2016 avec 227 points tandis que Vettel remonte au quatrième rang (177 points) devant Räikkönen (170 points) et Verstappen (165 points) qui n'ont pas marqué. Ils devancent Pérez (84 points), Bottas (81 points), Hülkenberg (54 points) et Alonso (52 points). Déjà champion, Mercedes, porte son total à 636 points, tandis que Red Bull Racing (400 points) augmente son avance sur la Scuderia Ferrari, troisième avec 347 points ; suivent Force India (138 points), Williams (130 points), McLaren (74 points), Scuderia Toro Rosso (55 points), Haas (29 points), Renault (8 points) et Manor (1 point).

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles à Austin
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
    Représentation des pneus super tendres
Super tendres
Représentation des pneus tendres
Tendres
Représentation des pneus medium
Medium
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
Représentation des pneus pluie
   Pluie

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 10 h à 11 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[1]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 37 s 428
2 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 37 s 743 + 0 s 315
3 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 39 s 379 + 1 s 951
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 39 s 407 + 1 s 979
5 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 1 min 39 s 712 + 2 s 284
6 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 1 min 39 s 776 + 2 s 348

Deuxième séance, le vendredi de 14 h à 15 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 37 s 358
2 Drapeau : Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 37 s 552 + 0 s 194
3 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 37 s 649 + 0 s 291
4 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 38 s 178 + 0 s 820
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 38 s 258 + 0 s 900
6 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 1 min 38 s 508 + 1 s 150

Troisième séance, le samedi de 10 h à 11 h[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 36 s 766
2 Drapeau : Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 37 s 032 + 0 s 266
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 37 s 284 + 0 s 518
4 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 37 s 483 + 0 s 717
5 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 37 s 784 + 1 s 081
6 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 37 s 894 + 1 s 128

Séance de qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[4]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 36 s 296 1 min 36 s 450 1 min 34 s 999
2 Drapeau : Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 36 s 397 1 min 36 s 351 1 min 35 s 215
3 Drapeau : Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 36 s 659 1 min 36 s 255 1 min 35 s 509
4 Drapeau : Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 36 s 613 1 min 36 s 857 1 min 35 s 747
5 Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 36 s 985 1 min 36 s 584 1 min 36 s 131
6 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 37 s 151 1 min 36 s 462 1 min 36 s 358
7 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 1 min 36 s 950 1 min 36 s 626 1 min 36 s 628
8 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 1 min 37 s 456 1 min 37 s 202 1 min 37 s 116
9 Drapeau : Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 1 min 37 s 402 1 min 37 s 214 1 min 37 s 269
10 Drapeau : Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 1 min 37 s 744 1 min 37 s 175 1 min 37 s 326
11 Drapeau : Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 37 s 345 1 min 37 s 353
12 Drapeau : Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 1 min 37 s 913 1 min 37 s 417
13 Drapeau : Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 1 min 37 s 844 1 min 37 s 480
14 Drapeau : Mexique Esteban Gutiérrez Haas-Ferrari 1 min 38 s 053 1 min 37 s 773
15 Drapeau : Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 1 min 38 s 084 1 min 37 s 935
16 Drapeau : Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 1 min 38 s 040 1 min 39 s 356
17 Drapeau : France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 38 s 308
18 Drapeau : Danemark Kevin Magnussen Renault 1 min 38 s 317
19 Drapeau : Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Honda 1 min 38 s 327
20 Drapeau : Allemagne Pascal Wehrlein Manor-Mercedes 1 min 38 s 548
21 Drapeau : Brésil Felipe Nasr Sauber-Ferrari 1 min 38 s 583
22 Drapeau : France Esteban Ocon Manor-Mercedes 1 min 38 s 806
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 43 s 036 (107 % de 1 min 36 s 296)

Grille de départ du Grand Prix[modifier | modifier le code]

Schéma de la grille de départ du Grand Prix des États-Unis 2016.
La grille de départ du Grand Prix des États-Unis 2016.

Course[modifier | modifier le code]

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[5]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 56 1 h 38 min 12 s 618 (188,415 km/h) 1 25
2 6 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 56 + 4 s 520 2 18
3 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 56 + 19 s 692 3 15
4 5 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 56 + 43 s 134 6 12
5 14 Drapeau : Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 56 + 1 min 33 s 953 12 10
6 55 Drapeau : Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 56 + 1 min 36 s 124 10 8
7 19 Drapeau : Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 55 + 1 tour 9 6
8 11 Drapeau : Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 55 + 1 tour 11 4
9 22 Drapeau : Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Honda 55 + 1 tour 19 2
10 8 Drapeau : France Romain Grosjean Haas-Ferrari 55 + 1 tour 17 1
11 20 Drapeau : Danemark Kevin Magnussen Renault 55 + 1 tour 18
12 26 Drapeau : Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 55 + 1 tour 13
13 30 Drapeau : Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 55 + 1 tour 15
14 9 Drapeau : Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 55 + 1 tour 16
15 12 Drapeau : Brésil Felipe Nasr Sauber-Ferrari 55 + 1 tour 21
16 77 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 55 + 1 tour 8
17 94 Drapeau : Allemagne Pascal Wehrlein Manor-Mercedes 55 + 1 tour 20
18 31 Drapeau : France Esteban Ocon Manor-Mercedes 54 + 2 tours 22
Abd. 7 Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 38 Écrou de roue 5
Abd. 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 28 Boîte de vitesses 4
Abd. 21 Drapeau : Mexique Esteban Gutiérrez Haas-Ferrari 16 Freins 14
Abd. 27 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 1 Direction 7

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[9]
Pos. Pilote Écurie Points
1er Drapeau : Allemagne Nico Rosberg Mercedes 331
2 Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 305
3 Drapeau : Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 227
4 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 177
5 Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 170
6 Drapeau : Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 165
7 Drapeau : Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 84
8 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 81
9 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 54
10 Drapeau : Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 52
11 Drapeau : Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 49
12 Drapeau : Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 38
13 Drapeau : France Romain Grosjean Haas-Ferrari 29
14 Drapeau : Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 25
15 Drapeau : Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Honda 21
16 Drapeau : Danemark Kevin Magnussen Renault 7
17 Drapeau : Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 1
18 Drapeau : Allemagne Pascal Wehrlein Manor-Mercedes 1
19 Drapeau : Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Honda 1
Constructeurs[10]
Pos. Écurie Points
Champion Drapeau : Allemagne Mercedes 636
2 Drapeau : Autriche Red Bull-TAG Heuer 400
3 Drapeau : Italie Ferrari 347
4 Drapeau : Inde Force India-Mercedes 138
5 Drapeau : Royaume-Uni Williams-Mercedes 130
6 Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda 74
7 Drapeau : Italie Toro Rosso-Ferrari 55
8 Drapeau : États-Unis Haas-Ferrari 29
9 Drapeau : France Renault 8
10 Drapeau : Royaume-Uni Manor-Mercedes 1

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix des États-Unis 2016 représente :

Au cours de ce Grand Prix :

  • Lewis Hamilton devient le pilote ayant réalisé le plus de pole positions sur des circuits différents ; en obtenant la pole position sur 23 circuit différents, il bat le précédent record établi par Alain Prost[19],[20] ;
  • Max Verstappen est élu « Pilote du jour » lors d'un vote organisé sur le site officiel de la Formule[21] ;
  • Mark Blundell (61 Grands Prix disputés entre 1991 et 1995, trois podiums et 32 points inscrits, vainqueur des 24 Heures du Mans 1992 sur Peugeot 905) est nommé, par la FIA, assistant pour ce Grand Prix pour aider dans leurs jugements le groupe des commissaires de course[22].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Formula One Management, « 2016 FORMULA 1 UNITED STATES GRAND PRIX - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 21 octobre 2016)
  2. (en) Formula One Management, « 2016 FORMULA 1 UNITED STATES GRAND PRIX - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 22 octobre 2016)
  3. (en) Formula One Management, « 2016 FORMULA 1 UNITED STATES GRAND PRIX - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 22 octobre 2016)
  4. (en) Formula One Management, « 2016 FORMULA 1 UNITED STATES GRAND PRIX - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 22 octobre 2016)
  5. « États-Unis 2016 Classement », sur statsf1.com, (consulté le 23 octobre 2016)
  6. « États-Unis 2016 Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 22 octobre 2016)
  7. « États-Unis 2016 Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 23 octobre 2016)
  8. « États-Unis 2016 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 24 octobre 2016)
  9. « États-Unis 2016 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 24 octobre 2016)
  10. « États-Unis 2016 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 24 octobre 2016)
  11. « Lewis Hamilton pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 23 octobre 2016)
  12. « Mercedes pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 23 octobre 2016)
  13. « Pole position doublés - Mercedes », sur statsf1.com, (consulté le 23 octobre 2016)
  14. « Lewis Hamilton victoires », sur statsf1.com, (consulté le 24 octobre 2016)
  15. « Mercedes victoires », sur statsf1.com, (consulté le 24 octobre 2016)
  16. « Moteur Mercedes victoires », sur statsf1.com, (consulté le 24 octobre 2016)
  17. « Mercedes doublés », sur statsf1.com, (consulté le 24 octobre 2016)
  18. « Romain Grosjean Grands Prix », sur statsf1.com, (consulté le 23 octobre 2016)
  19. « Pole positions par circuits différents », sur statsf1.com, (consulté le 23 octobre 2016)
  20. Fabien Gaillard, « Hamilton, poleman sur 23 circuits différents », sur fr.motorsport.com, (consulté le 23 octobre 2016)
  21. Formula One Management, « Driver of the Day », sur formula1.com, (consulté le 28 octobre 2016)
  22. Gaël Angleviel, « Grand Prix des États-Unis : Présentation et Horaires. », sur francef1.fr, (consulté le 21 octobre 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :