Grand Prix automobile du Mexique 2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix du Mexique 2016
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 71
Longueur du circuit 4,304 km
Distance de course 305,354 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
h 40 min 31 s 402
(vitesse moyenne : 182,259 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 18 s 704
(vitesse moyenne : 196,869 km/h)
Record du tour en course Drapeau : Australie Daniel Ricciardo,
Red Bull-TAG Heuer,
min 21 s 134
(vitesse moyenne : 190,973 km/h)

Le Grand Prix automobile du Mexique 2016 (Formula 1 Gran Premio de México 2016), disputé le sur l'Autódromo Hermanos Rodríguez de Mexico, est la 954e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la dix-septième édition du Grand Prix du Mexique comptant pour le championnat du monde de Formule 1 courue sur le même circuit et de la dix-neuvième manche du championnat 2016.

L'Autódromo Hermanos Rodríguez a accueilli le Grand Prix du Mexique de Formule 1 de 1963 à 1970 puis de 1986 à 1992. Il revient au calendrier en 2015 vingt-trois ans après la dernière édition, sur un circuit réaménagé et mis aux normes sous la houlette de l'architecte Hermann Tilke.

Contraint de gagner cette course s'il veut garder une chance de conserver sa couronne mondiale, Lewis Hamilton commence par réaliser la pole position, en se mettant hors de portée de ses rivaux dès sa première tentative dans la troisième phase des qualifications ; c'est son dixième départ en tête de la saison, le cinquante-neuvième de sa carrière. D'abord devancé par les deux Red Bull, Nico Rosberg parvient, dans un dernier effort, à se hisser en première ligne, aux côtés de son coéquipier. Auteur du troisième temps, Max Verstappen devance son coéquipier Daniel Ricciardo sur la deuxième ligne alors que Nico Hülkenberg, auteur du cinquième temps avec sa Force India, devance les Ferrari et occupe la troisième ligne avec Kimi Räikkönen, Sebastian Vettel partageant la quatrième ligne avec Valtteri Bottas.

Malgré une chaude alerte au premier virage quand Lewis Hamilton rate son freinage et doit couper à travers le gazon tandis que Nico Rosberg est poussé hors de la piste par Max Verstappen, les Mercedes réalisent un nouveau doublé au bout des 71 tours de course et obtiennent une dix-septième victoire en 2016, ce qui constitue un nouveau record. Passé ce premier tour mouvementé qui occasionne également la sortie de la voiture de sécurité après un accrochage qui provoque l'abandon de Pascal Wehrlein, Hamilton s'envole vers la cinquante-et-unième victoire de sa carrière sans être inquiété. Son huitième succès de la saison lui permet de reprendre sept points à son coéquipier dans sa lutte pour le titre. Le Britannique rejoint Alain Prost au deuxième rang du Palmarès des vainqueurs de Grand Prix. Nico Rosberg doit dans un premier temps repousser les attaques de Max Verstappen, mais ne rencontre pas par la suite le moindre problème pour aller compléter le trente-quatrième doublé des Flèches d'Argent. Derrière les Mercedes, la bataille pour la troisième place fait rage entre Sebastian Vettel et les deux Red Bull. Troisième sous le drapeau à damiers, Verstappen est pénalisé de cinq secondes pour avoir coupé un virage et en avoir tiré un avantage face à Vettel. Si ce dernier monte sur le podium devant la foule mexicaine, il perd sa place sur tapis vert après avoir écopé ensuite d'une pénalité de dix secondes pour avoir changé de ligne au freinage dans son duel avec Daniel Ricciardo. Au milieu de ces péripéties, Vettel insulte le directeur de course Charlie Whiting à la radio : « Va te faire foutre ! ». Ainsi, Ricciardo est finalement troisième devant Verstappen et Vettel. Loin de ces débats houleux, Kimi Räikkönen termine sixième à 49 secondes du vainqueur et précède Nico Hülkenberg et Valtteri Bottas. Felipe Massa et Sergio Pérez qui ont passé toute la course roue dans roue, franchissent de la même manière la ligne d'arrivée pour prendre les derniers points en jeu.

Rosberg, avec 349 points, garde une avance de dix-neuf points sur Hamilton (330 points). Une victoire au Brésil quel que soit le résultat de son coéquipier permettrait à l'Allemand de remporter son premier titre mondial. Ricciardo est quasiment assuré de la troisième place avec 239 points et 47 points d'avance sur Vettel (192 points) ; suivent Räikkönen (178 points) et Verstappen (175 points) qui devancent Pérez et Bottas (85 points), Hülkenberg (60 points) et Alonso (52 points). Déjà champion, Mercedes porte son total à 679 points, tandis que Red Bull Racing (422 points) augmente encore son avance sur la Scuderia Ferrari, troisième avec 370 points ; suivent Force India (145 points), Williams (136 points), McLaren (74 points), Scuderia Toro Rosso (55 points), Haas (29 points), Renault (8 points) et Manor (1 point).

Contexte avant le Grand Prix[modifier | modifier le code]

Titré pour la troisième fois consécutive chez les constructeurs depuis le Grand Prix du Japon, Mercedes Grand Prix attend maintenant de savoir lequel de ses deux pilotes enlèvera la couronne 2016. Avec une avance de vingt-six points sur Lewis Hamilton, et dans la mesure où il ne reste ensuite que deux Grands Prix à disputer, Nico Rosberg peut gagner son premier titre s'il l'emporte au Mexique tandis que son coéquipier ne se classe pas mieux que dixième. Hamilton doit obligatoirement gagner cette course et les deux suivantes pour garder une chance de conserver sa couronne, sans toutefois rester maitre de son destin, dans la mesure où deux deuxièmes places et une troisième suffisent à Rosberg pour devenir champion du monde[1].

Pneus disponibles[modifier | modifier le code]

Pneus disponibles à Mexico
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
    Représentation des pneus super tendres
Super tendres
Représentation des pneus tendres
Tendres
Représentation des pneus medium
Medium
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
Représentation des pneus pluie
   Pluie

Essais libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le vendredi de 10 h à 11 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 20 s 914
2 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 20 s 993 + 0 s 079
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 21 s 072 + 0 s 158
4 Drapeau : Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 21 s 200 + 0 s 286
5 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 1 min 21 s 409 + 0 s 495
6 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 1 min 21 s 447 + 0 s 533

Deuxième séance, le vendredi de 14 h à 15 h 30[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 19 s 790
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 19 s 794 + 0 s 004
3 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 20 s 225 + 0 s 435
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 20 s 259 + 0 s 469
5 Drapeau : Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 20 s 448 + 0 s 658
6 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 1 min 20 s 574 + 0 s 784

Troisième séance, le samedi de 10 h à 11 h[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[4]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 19 s 137
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 19 s 231 + 0 s 094
3 Drapeau : Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 19 s 370 + 0 s 233
4 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 19 s 3618 + 0 s 481
5 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 1 min 19 s 811 + 0 s 674
6 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 19 s 937 + 0 s 800

Séance de qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[5]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 19 s 447 1 min 19 s 137 1 min 18 s 704
2 Drapeau : Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 19 s 996 1 min 19 s 761 1 min 18 s 958
3 Drapeau : Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 1 min 19 s 874 1 min 18 s 972 1 min 19 s 054
4 Drapeau : Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 1 min 19 s 713 1 min 19 s 553 1 min 19 s 133
5 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 1 min 20 s 599 1 min 19 s 769 1 min 19 s 330
6 Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 19 s 554 1 min 19 s 936 1 min 19 s 376
7 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 19 s 865 1 min 19 s 385 1 min 19 s 381
8 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 1 min 20 s 338 1 min 19 s 958 1 min 19 s 551
9 Drapeau : Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 1 min 20 s 423 1 min 20 s 151 1 min 20 s 032
10 Drapeau : Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 1 min 20 s 457 1 min 20 s 169 1 min 20 s 378
11 Drapeau : Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 1 min 20 s 552 1 min 20 s 282
12 Drapeau : Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 1 min 20 s 308 1 min 20 s 287
13 Drapeau : Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Honda 1 min 21 s 333 1 min 20 s 673
14 Drapeau : Danemark Kevin Magnussen Renault 1 min 21 s 254 1 min 21 s 131
15 Drapeau : Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 1 min 21 s 062 1 min 21 s 536
16 Drapeau : Allemagne Pascal Wehrlein Manor-Mercedes 1 min 21 s 363 1 min 22 s 046
17 Drapeau : Mexique Esteban Gutiérrez Haas-Ferrari 1 min 21 s 401
18 Drapeau : Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 1 min 21 s 454
19 Drapeau : Brésil Felipe Nasr Sauber-Ferrari 1 min 21 s 692
20 Drapeau : France Esteban Ocon Manor-Mercedes 1 min 21 s 881
21 Drapeau : France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 21 s 916
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 25 s 008 (107 % de 1 min 19 s 447)
Nq. Drapeau : Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault Pas de temps

Grille de départ du Grand Prix[modifier | modifier le code]

  • Initialement non-qualifié car n'ayant pas pu participer à la session qualificative à cause d'une casse de son châssis, découverte après la troisième séance d'essais libres où il a réalisé le quatorzième temps, Jolyon Palmer est repêché par les commissaires de course et autorisé à prendre le départ[6].
Schéma de la grille de qualification du Grand Prix du Mexique 2016.
La grille de qualification du Grand Prix du Mexique 2016.
Schéma de la grille de départ du Grand Prix du Mexique 2016.
La grille de départ du Grand Prix du Mexique 2016.

Course[modifier | modifier le code]

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[7]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 71 1 h 40 min 21 s 402 (182,259 km/h) 1 25
2 6 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 71 + 8 s 354 2 18
3 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 71 + 20 s 858 4 15
4 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 71 + 21 s 323 (dont 5 s de pénalité) 3 12
5 5 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 71 + 27 s 313 (dont 10 s de pénalité) 7 10
6 7 Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 71 + 49 s 376 6 8
7 27 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 71 + 58 s 891 5 6
8 77 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 71 + 1 min 05 s 612 8 4
9 19 Drapeau : Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 71 + 1 min 16 s 206 9 2
10 11 Drapeau : Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 71 + 1 min 16 s 798 12 1
11 9 Drapeau : Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 70 + 1 tour 15
12 22 Drapeau : Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Honda 70 + 1 tour 13
13 14 Drapeau : Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 70 + 1 tour 11
14 30 Drapeau : Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 70 + 1 tour 21
15 12 Drapeau : Brésil Felipe Nasr Sauber-Ferrari 70 + 1 tour 19
16 55 Drapeau : Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 70 + 1 tour (dont 5 s de pénalité) 10
17 20 Drapeau : Danemark Kevin Magnussen Renault 70 + 1 tour 14
18 26 Drapeau : Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 70 + 1 tour (dont 5 s de pénalité) 18
19 21 Drapeau : Mexique Esteban Gutiérrez Haas-Ferrari 70 + 1 tour 17
20 8 Drapeau : France Romain Grosjean Haas-Ferrari 70 + 1 tour pitlane
21 31 Drapeau : France Esteban Ocon Manor-Mercedes 69 + 2 tours 20
Abd. 94 Drapeau : Allemagne Pascal Wehrlein Manor-Mercedes 0 accrochage 16

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[15]
Pos. Pilote Écurie Points
1er Drapeau : Allemagne Nico Rosberg Mercedes 349
2 Drapeau : Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 330
3 Drapeau : Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 242
4 Drapeau : Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 187
5 Drapeau : Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 178
6 Drapeau : Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 177
7 Drapeau : Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 85
8 Drapeau : Finlande Valtteri Bottas Williams-Mercedes 85
9 Drapeau : Allemagne Nico Hülkenberg Force India-Mercedes 60
10 Drapeau : Espagne Fernando Alonso McLaren-Honda 52
11 Drapeau : Brésil Felipe Massa Williams-Mercedes 51
12 Drapeau : Espagne Carlos Sainz Jr. Toro Rosso-Ferrari 38
13 Drapeau : France Romain Grosjean Haas-Ferrari 29
14 Drapeau : Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Ferrari 25
15 Drapeau : Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Honda 21
16 Drapeau : Danemark Kevin Magnussen Renault 7
17 Drapeau : Royaume-Uni Jolyon Palmer Renault 1
18 Drapeau : Allemagne Pascal Wehrlein Manor-Mercedes 1
19 Drapeau : Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Honda 1
Constructeurs[16]
Pos. Écurie Points
Champion Drapeau : Allemagne Mercedes 679
2 Drapeau : Autriche Red Bull-TAG Heuer 427
3 Drapeau : Italie Ferrari 365
4 Drapeau : Inde Force India-Mercedes 145
5 Drapeau : Royaume-Uni Williams-Mercedes 136
6 Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Honda 74
7 Drapeau : Italie Toro Rosso-Ferrari 55
8 Drapeau : États-Unis Haas-Ferrari 29
9 Drapeau : France Renault 8
10 Drapeau : Royaume-Uni Manor-Mercedes 1

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le Grand Prix du Mexique 2016 représente :

Au cours de ce Grand Prix :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Carpentiers, « Les trois enjeux du Grand Prix du Mexique », sur f1i.fr, (consulté le 27 octobre 2016)
  2. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE MÉXICO 2016 - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 28 octobre 2016)
  3. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE MÉXICO 2016 - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 28 octobre 2016)
  4. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE MÉXICO 2016 - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 29 octobre 2016)
  5. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE MÉXICO 2016 - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 29 octobre 2016)
  6. (en) Formula One Management, « Palmer to miss qualifying due to chassis damage », sur formula1.com, (consulté le 29 octobre 2016)
  7. « Mexique 2016 Classement », sur statsf1.com, (consulté le 30 octobre 2016)
  8. Emmanuel Touzot, « F1 - Verstappen est furieux d’avoir été pénalisé », sur nextgen-auto.com, (consulté le 31 octobre 2016)
  9. Olivier Ferret, « F1 - Kvyat plus très loin d’une suspension pour une course », sur nextgen-auto.com, (consulté le 1er novembre 2016)
  10. Vincent Lalanne-Sicaud, « Sainz et Kvyat ont souffert. », sur news.sportauto.fr, (consulté le 31 octobre 2016)
  11. Basile Davoine, « Pénalisé, Vettel perd son podium à Mexico ! », sur fr.motorsport.com, (consulté le 31 octobre 2016)
  12. « Mexique 2016 Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 29 octobre 2016)
  13. « Mexique 2016 Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 31 octobre 2016)
  14. « Mexique 2016 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 31 octobre 2016)
  15. « Mexique 2016 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 30 octobre 2016)
  16. « Mexique 2016 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 30 octobre 2016)
  17. « Lewis Hamilton pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 29 octobre 2016)
  18. « Lewis Hamilton victoires », sur statsf1.com, (consulté le 30 octobre 2016)
  19. « Statistiques Pilotes victoires par nombre », sur statsf1.com, (consulté le 30 octobre 2016)
  20. « Mercedes victoires », sur statsf1.com, (consulté le 30 octobre 2016)
  21. « Moteur Mercedes victoires », sur statsf1.com, (consulté le 30 octobre 2016)
  22. « Mercedes doublés », sur statsf1.com, (consulté le 30 octobre 2016)
  23. « Statistiques Constructeurs victoires dans une année », sur statsf1.com, (consulté le 30 octobre 2016)
  24. « Kimi Raïkkönen Grands Prix », sur statsf1.com, (consulté le 30 octobre 2016)
  25. « Statistiques constructeurs : victoires par modèles », sur statsf1.com, (consulté le 11 novembre 2016)
  26. « McLaren M23 », sur statsf1.com (consulté le 11 novembre 2016)
  27. « Daniel Ricciardo Points », sur statsf1.com, (consulté le 31 octobre 2016)
  28. Olivier Ferret, « F1 - Vettel élu Pilote du Jour du GP du Mexique », sur nextgen-auto.com, (consulté le 31 octobre 2016)
  29. Gaël Angleviel, « Grand Prix du Mexique : Présentation et Horaires. », sur francef1.fr, (consulté le 28 octobre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :