Championnat de Belgique de football 2008-2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Division 1
2008-2009
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 106e
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Date du
au
Participants 18
Matchs joués 306 matches[note 1]
Statut des participants Professionnels
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau
Niveau inférieur Division 2
Palmarès
Tenant du titre Standard de Liège
Promu(s) en début de saison 2:
KV Kortrijk
AFC Tubize
Vainqueur Standard de Liège
Relégué(s) 3:
FCV Dender EH
AFC Tubize
R. AEC Mons
Buts 855 buts
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Colombie Jaime Alfonso Ruiz
K. VC Westerlo

Navigation

Le championnat de Belgique de football 2008-2009 est la 106e saison du championnat de première division belge. Le championnat oppose 18 équipes en matches aller-retour.

Pour la première fois depuis la saison 1985-1986, deux équipes terminent à égalité parfaite à la première place en fin de saison, le Standard de Liège, champion en titre et le Royal Sporting Club Anderlecht. Un test-match en aller-retour est organisé pour les départager et voit la victoire des liégeois qui conservent leur titre de champion.

La lutte pour le maintien est particulièrement importante cette saison à cause de la réforme du championnat décidée pour la saison suivante, qui fera passer le nombre d'équipes en première division de 18 à 16. Les deux derniers classés sont relégués directement en Division 2 et les deux équipes classées aux 15e et 16e places disputent un tour final avec deux équipes de D2 pour déterminer qui se maintient parmi l'élite ou y monte en compagnie du champion du deuxième niveau. Les promus de l'AFC Tubize et le R. AEC Mons terminent aux places descendantes directes, tandis que le KSV Roulers assure son maintien en remportant le tour final, qui voit également la relégation du FCV Dender EH.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Clubs participant à la saison 2008-2009 du championnat de Division 1
# Nom[note 2] Mat. Ville Stades Entraîneur[note 3] En D1 depuis (série) Total en D1 Saison précédente
1 Royal Sporting Club Anderlecht 35 Anderlecht Stade Constant Vanden Stock Drapeau : Belgique Ariël Jacobs 1935-1936 (72e) 78e 2e
2 Koninklijke Football Club Germinal Beerschot Antwerpen 3530 Anvers Kiel Drapeau : Pays-Bas Harm van Veldhoven 1989-1990 (20e) 20e 5e
3 Cercle Brugge Koninklijke Sportvereniging 12 Bruges Olympiastadion Drapeau : Belgique Glen De Boeck 2003-2004 (6e) 75e 4e
4 Club Brugge Koninklijke Voetbalvereniging 3 Bruges Olympiastadion Drapeau : Belgique Jacky Mathijssen 1959-1960 (50e) 87e 3e
5 Royal Charleroi Sporting Club 22 Charleroi Stade du Mambourg Drapeau : Belgique Thierry Siquet 1985-1986 (24e) 45e 8e
6 Football Club Verbroedering Denderhoutem Denderleeuw Eendracht Hekelgem 3900 Denderleeuw Florent Beeckmanstadion Drapeau : Pays-Bas Johan Boskamp 2007-2008 (2e) 2e 15e
7 Koninklijke Racing Club Genk 322 Genk Fenixstadion Drapeau : Belgique Ronny Van Geneugden 1996-1997 (13e) 27e 10e
8 Koninklijke Atletieke Associatie Gent 7 Gand Jules Ottenstadion Drapeau : Belgique Michel Preud'homme 1989-1990 (20e) 70e 6e
9 Koninklijke Voetbalclub Kortrijk 19 Courtrai Guldensporenstadion Drapeau : Belgique Hein Vanhaezebrouck 2008-2009 (1re) 22e Division 2 : 1er
10 Royal Standard de Liège 16 Sclessin Stade de Sclessin Drapeau : Roumanie László Bölöni 1921-1922 (85e) 90e 1er
11 Koninklijke Sporting Club Lokeren Oost-Vlaanderen 282 Lokeren Daknamstadion Drapeau : Belgique Georges Leekens 1996-1997 (13e) 32e 12e
12 Yellow Red Koninklijke Voetbalclub Mechelen 25 Malines Achter de Kazerne Drapeau : Belgique Peter Maes 2007-2008 (2e) 59e 13e
13 Royal Albert Elisabeth Club de Mons 44 Mons Stade Charles Tondreau Drapeau : Belgique Philippe Saint-Jean 2006-2007 (3e) 6e 16e
14 Royal Excelsior Mouscron 224 Mouscron Le Canonnier Drapeau : Belgique Enzo Scifo 1996-1997 (13e) 13e 11e
15 Koninklijke Sportvereniging Roeselaere 134 Roulers Schierveldestadion Drapeau : Belgique Dirk Geeraerd 2005-2006 (4e) 4e 14e
16 Association Football Clubs Tubize 5632 Tubize Stade Edmond Leburton Drapeau : France Albert Cartier 2008-2009 (1re) 1re Division 2 : 2e
17 Koninklijke Voetbalclub Westerlo 2024 Westerlo Het Kuipje Drapeau : Belgique Jan Ceulemans 1997-1998 (12e) 12e 9e
18 Sportvereniging Zulte Waregem 5381 Waregem Regenboogstadion Drapeau : Belgique Francky Dury 2005-2006 (4e) 4e 7e

Localisation des clubs[modifier | modifier le code]

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Un début de championnat indécis[modifier | modifier le code]

En début de saison, les rivaux ancestraux du Standard de Liège et d'Anderlecht se détachent en compagnie du surprenant Excelsior Mouscron. Ces trois clubs occupent coinjointement la première place après cinq journées, tandis qu'en bas de tableau, les promus de Tubize ne comptent encore qu'un point. Le Standard prend l'avantage sur Anderlecht en s'imposant lors du « Classico » de la sixième journée mais s'incline la semaine suivante, ce dont profite le FC Bruges pour s'installer en tête du classement.

Après dix journées, les brugeois occupent toujours la tête, avec 23 points, soit un de plus qu'Anderlecht et trois de plus que Genk et le Standard. Dans le bas de classement, Tubize a remporté son premier match début octobre mais reste lanterne rouge, devancé par Roulers, Dender, Malines, Mons et le GBA.

Anderlecht prend la tête à la trêve[modifier | modifier le code]

Le mois de novembre voit la surprenante équipe de Westerlo se mêler aux premières places, profitant pleinement des points perdus par les leaders lors de leurs affrontements. Tubize remporte deux matches d'affilée et quitte les places de relégables, dont ne parvienennt pas à s'extraire Roulers et Dender. Le FC Bruges, leader depuis le début du mois d'octobre, subit trois lourdes défaites consécutives au début du mois de décembre et doit céder la première place au Sporting Anderlecht, qui est sacré champion d'automne et passe la trêve hivernale au sommet du classement.

Le Standard de Liège reprend le championnat sur les chapeaux de roue en janvier et février, signant cinq victoires consécutives, ce qui lui permet de se rapprocher d'Anderlecht. Le FC Bruges, Genk et La Gantoise sont trop irréguliers pour pouvoir espérer continuer à lutter pour le titre. À l'inverse, en fond de tableau, Tubize enchaîne quatre lourdes défaites et redevient relégable direct. Les trois autres places dangereuses sont occupées par Mons, Dender et Roulers. Le premier non-menacé, Charleroi, compte six points d'avance sur Dender.

Anderlecht reprend ses distances en tête en s'imposant face au Standard au soir de la 23e journée et compte alors quatre points d'avance. Trois semaines plus tard, les liégeois reprennent la première place à la faveur d'une série de trois victoires, tandis que les mauves et blancs ne prennent que quatre points. Roulers et Dender accrochent des points ci et là pour se rapprocher du maintien, au contraire de Mons et Tubize, toujours relégables directs.

Duel au sommet entre mauves et rouges[modifier | modifier le code]

On assiste ensuite à un véritable chassé-croisé les semaines suivantes. Anderlecht profite de la défaite du Standard à Charleroi pour reprendre la tête à la 27e journée mais se fait rejoindre la semaine qui suit après un partage à Lokeren et une victoire du Standard sur le GBA. Les deux équipes sont alors à égalité parfaite de points et de victoires. Mons et Tubize sont de plus en plus menacés de relégation directe, tandis que Dender et Roulers se rapprochent petit à petit des premiers non-barragistes, Courtrai et Charleroi, qui ne comptent plus que quatre points d'avance.

Après trente journées de compétition, Dender parvient à revenir à hauteur de Courtrai en s'imposant face à Roulers. Mons est alors mathématiquement condamné à la relégation

Après une série de trois victoires consécutives pour les deux équipes de tête, le Standard ne parvient pas à faire mieux que 0-0 en déplacement à Zulte Waregem lors de la 32e journée. Anderlecht, qui joue le lendemain en déplacement à Tubize, peut faire un grand pas vers le titre en cas de victoire mais fait également match nul, maintenant le statu quo en haut du classement. Ce bon résultat ne fait cependant pas les affaires des tubiziens, qui ne peuvent plus revenir sur les barragistes et sont renvoyés en Division 2. Bruges, qui avait retrouvé un peu de régularité les semaines précédentes, s'incline deux fois d'affilée et voit La Gantoise le rejoindre à la troisième place.

La semaine suivante, Bruges s'incline au Standard et perd sa troisième place au bénéfice de Gand, tandis qu'Anderlecht bat Roulers pour rester à hauteur des liégeois. Cette défaite envoie Roulers en barrages. Dans le même temps, Dender est une nouvelle fois revenu à égalité avec Courtrai, qu'il devance au nombre de victoires. La dernière journée est riche en suspense avec deux déplacements difficiles pour Anderlecht et le Standard, respectivement à Genk et à Gand. Les mauves s'imposent assez facilement 0-2, le Standard plus difficilement 0-1, le gardien Sinan Bolat sauvant son équipe en arrêtant un penalty de Bryan Ruiz dans les arrêts de jeu. Cette victoire permet également au FC Bruges de coiffer sur le fil les gantois à la troisième place grâce à leur plus grand nombre de victoires. De l'autre côté du classement, Courtrai assure son maintien in extremis grâce à leur victoire à Westerlo, conjuguée à la défaite de Dender face à Charleroi.

Un test-match décisif[modifier | modifier le code]

Anderlecht et le Standard terminent ainsi le championnat à égalité parfaite et doivent dès lors disputer un test-match en aller-retour pour désigner le champion. La manche aller a lieu à Anderlecht et se termine sur le score de 1-1. Les bruxellois ont ouvert le score en début de deuxième mi-temps et les liégeois ont égalisé dix minutes plus tard. Le match retour, trois jours plus tard, voit la victoire des « Rouches » sur leur terrain 1-0 grâce à un penalty d'Axel Witsel. Le club principautaire décroche un second titre consécutif et se qualifie directement pour la phase de poules de la prochaine Ligue des champions.

Résultats et classements[modifier | modifier le code]

Résultats des rencontres[modifier | modifier le code]

Avec dix-huit clubs engagés, 306 matches sont au programme de la saison[1].

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AND GBA CSB FCB CHA DEN GNK AAG KOR LOK MAL MON MOU ROE STA TUB WES ZWA
R. SC Anderlecht 2-0 1-2 1-0 2-0 4-0 2-0 2-2 4-0 2-3 7-1 3-2 2-1 3-1 4-2 5-1 2-0 2-0
K. FC GB Antwerpen 1-3 1-1 2-0 1-2 1-1 4-1 2-2 3-0 0-2 3-1 2-0 3-0 3-0 1-3 2-0 2-1 1-2
Cercle Brugge K. SV 0-3 1-0 1-3 2-2 1-2 1-2 3-1 0-1 0-0 2-1 2-1 0-1 4-3 4-1 4-1 2-1 2-0
Club Brugge KV 1-1 3-0 3-1 2-1 1-1 2-0 1-4 4-1 2-3 3-0 3-2 4-1 2-1 1-4 3-1 2-0 2-0
R. Charleroi SC 0-1 0-0 3-2 2-2 2-0 3-0 2-5 1-2 1-1 1-2 3-0 1-0 1-0 1-0 3-2 1-2 1-0
FCV Dender EH 0-2 0-1 1-0 0-2 1-2 2-4 1-1 1-0 1-1 1-2 0-0 1-2 3-1 1-3 4-0 2-2 2-0
K. RC Genk 0-2 1-1 3-2 0-1 1-0 4-3 2-2 0-1 1-0 2-1 2-0 1-1 1-1 0-0 3-0 1-4 1-2
K. AA Gent 1-2 1-3 2-1 3-0 2-0 1-1 2-3 1-1 1-1 1-2 5-0 2-0 4-0 0-1 2-0 2-0 1-0
KV Kortrijk 1-3 0-0 2-1 2-3 1-1 1-2 3-1 0-2 2-3 0-0 1-0 2-2 2-1 0-2 2-2 0-0 1-0
K. SC Lokeren O.-V. 0-0 1-0 1-1 2-0 0-0 0-2 1-2 0-1 2-0 2-2 0-0 3-0 2-1 1-1 4-1 1-1 2-1
YR KV Mechelen 2-1 2-1 0-1 1-1 2-1 4-1 2-1 3-3 1-1 3-0 0-0 2-2 1-2 0-0 0-0 1-3 0-2
R. AEC de Mons 1-2 0-0 1-1 1-2 1-1 5-2 3-1 1-2 1-1 0-2 0-1 0-0 2-0 0-1 1-1 0-2 2-2
R. Excelsior Mouscron 1-1 3-1 0-1 5-1 2-1 0-2 1-2 4-2 1-0 2-0 3-1 3-2 2-0 0-3 1-1 0-0 0-2
K. SV Roeselaere 0-3 2-2 1-2 0-1 3-1 2-2 1-0 1-3 2-2 0-1 1-0 3-2 2-0 1-1 1-2 1-0 0-3
R. Standard de Liège 2-1 3-1 4-0 2-0 1-2 3-2 2-0 2-1 2-0 1-0 4-1 2-1 3-1 3-0 4-0 3-0 1-2
AFC Tubize 1-1 1-0 3-0 1-4 3-1 2-1 1-3 0-1 3-3 2-1 1-5 2-1 1-2 0-1 0-1 1-2 0-6
K. VC Westerlo 0-1 1-0 1-2 1-1 1-0 3-1 1-0 3-2 1-3 1-0 0-1 2-1 0-0 1-0 0-1 4-1 3-2
SV Zulte Waregem 4-0 2-2 3-1 3-1 4-2 1-0 1-3 0-2 5-1 0-0 1-1 3-0 2-1 0-0 0-1 1-0 1-1
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Évolution du classement journée par journée[modifier | modifier le code]

Leader du classement journée par journée[modifier | modifier le code]

Cinq équipes différentes ont occupé la tête du classement durant la saison : La Gantoise, l'Excelsior Mouscron, le FC Bruges, le Standard de Liège et le Sporting Anderlecht, ces deux dernières clubs l'occupant conjointement durant sept journées.

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 R. Standard de Liège T S 77 34 24 5 5 66 26 +40
2 R. SC Anderlecht 77 34 24 5 5 75 30 +45
3 Club Brugge KV 59 34 18 5 11 59 50 +9
4 K. AA Gent 59 34 17 8 9 67 42 +25
5 SV Zulte Waregem 55 34 16 7 11 55 36 +19
6 K. VC Westerlo 52 34 15 7 12 42 38 +4
7 K. SC Lokeren O.-V. 51 34 13 12 9 40 32 +8
8 K. RC Genk C 50 34 15 5 14 48 51 -3
9 Cercle Brugge K. SV 47 34 14 5 15 48 53 -5
10 YR KV Mechelen 46 34 12 10 12 46 52 -6
11 R. Excelsior Mouscron 44 34 12 8 14 42 49 -7
12 R. Charleroi SC 43 34 12 7 15 43 48 -5
13 K. FC GB Antwerpen 42 34 11 9 14 44 42 +2
14 KV Kortrijk en augmentation 38 34 9 11 14 37 55 -18
15 FCV Dender EH 35 34 9 8 17 44 58 -14
16 K. SV Roeselaere 30 34 8 6 20 33 59 -26
17 AFC Tubize en augmentation 27 34 7 6 21 35 77 -42
18 R. AEC de Mons 19 34 3 10 21 31 57 -26
Légende
  •      Champion de Belgique 2009 et qualifié pour la « Ligue des champions » la saison suivante
  •      Club disputant le match de barrage pour l'attribution du titre de champion de Belgique
  •      Club qualifié pour la « Ligue des champions » la saison suivante
  •      Club qualifié pour la « Ligue Europa » la saison suivante
  •      Club devant disputer le tour final de Division 2
  •      Club relégué en Division 2 pour la saison suivante
  • Abréviations

    T : Tenant du titre 2008
    C : Vainqueur de la Coupe de Belgique 2008-2009
    S : Vainqueur de la Supercoupe de Belgique 2008
    en augmentation : club promu de « Division 2 » depuis la saison précédente

Test-match pour l'attribution du titre[modifier | modifier le code]

Un test-match est organisé pour départager les deux premiers et désigner le champion de Belgique 2009. Il se dispute en aller-retour les 21 et 24 mai 2009. Le match aller est joué à Anderlecht et se solde sur un partage un but partout. Le match retour à Sclessin voit la victoire du Standard qui est ainsi sacré champion.

Date Match Résultat
R. SC Anderlecht - R. Standard de Liège 1-1
R. Standard de Liège - R. SC Anderlecht 1-0
R. STANDARD DE LIÈGE champion et qualifié pour la phase de poules de la Ligue des champions
R. SC Anderlecht qualifié pour le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions

Meilleur buteur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Colombie Jaime Alfonso Ruiz (K. VC Westerlo) avec 17 goals[2]. Il est le 30e joueur étranger différent, le premier colombien, à remporter cette récompense.

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous reprend les 18 meilleurs buteurs du championnat, soit les joueurs ayant inscrit dix buts ou plus durant la saison[2].

Classement des 18 meilleurs buteurs de la saison
# Pays Joueur Club Buts Matches joués
1. Drapeau : Colombie Jaime Alfonso Ruiz K. VC Westerlo 17 29
2. Drapeau : République démocratique du Congo Dieumerci Mbokani R. Standard de Liège 16 29
=. Drapeau : Belgique Tom De Sutter Cercle Brugge K. SV/R. SC Anderlecht 16 33
4. Drapeau : Nigeria Joseph Akpala Club Brugge KV 15 32
5. Drapeau : Niger Moussa Maazou K. SC Lokeren O.-V. 14 23
=. Drapeau : Bosnie-Herzégovine Adnan Čustović R. Excelsior Mouscron/K. AA Gent 14 28
=. Drapeau : Belgique Wesley Sonck Club Brugge KV 14 28
8. Drapeau : Sénégal Mbaye Leye SV Zulte Waregem/K. AA Gent 13 28
=. Drapeau : France Jérémy Perbet AFC Tubize 13 31
10. Drapeau : Serbie Milan Jovanović R. Standard de Liège 12 30
=. Drapeau : Belgique Björn Vleminckx YR KV Mechelen 12 30
=. Drapeau : Ukraine Oleh Yashchuk Cercle Brugge K. SV 12 31
=. Drapeau : Costa Rica Bryan Ruiz K. AA Gent 12 32
14. Drapeau : Sénégal Elimane Coulibaly KV Kortrijk 11 30
=. Drapeau : Maroc Mbark Boussoufa R. SC Anderlecht 11 33
=. Drapeau : Belgique David Destorme FCV Dender EH 11 33
17. Drapeau : Belgique Giuseppe Rossini YR KV Mechelen 10 22
=. Drapeau : Centrafrique Habib Habibou R. Charleroi SC 10 30

Parcours européens des clubs belges[modifier | modifier le code]

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (12) Province de Brabant (2)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (4)
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers 3 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 1 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 3
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 5 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 0 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 1
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale 3 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 1 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg 1   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation[modifier | modifier le code]

Le R. AEC de Mons et l'AFC Tubize terminent aux deux dernières places et sont relégués directement. Le KSV Roulers et le FCV Dender EH terminent en position de barragistes et doivent disputer le tour final avec deux équipes de Division 2 pour tenter d'assurer leur maintien. Roulers remporte cette mini compétition et conserve sa place parmi l'élite, Dender accompagne Tubize et Mons à l'échelon inférieur. Dans le but de réduire le nombre de clubs en première division à seize, une seule équipe est promue du niveau inférieur, le K. Sint-Truidense VV, champion, qui retrouve l'élite une saison après l'avoir quittée.

Débuts en Division 1[modifier | modifier le code]

Un club effectue ses débuts dans la plus haute division belge. Il est le 76e club différent à y apparaître.

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de Belgique de football 2008-2009
Champion R. Standard de Liège (10e titre)
Dauphin R. SC Anderlecht
Coupes et trophées
Vainqueur de la Coupe de Belgique 2008-2009 K. RC Genk
Vainqueur de la Supercoupe de Belgique 2008 R. Standard de Liège
Qualifications continentales
Ligue des champions de l'UEFA 2009-2010 R. Standard de Liège (Phase de poules)
R. SC Anderlecht (Troisième tour préliminaire)
Ligue Europa 2009-2010 K. RC Genk (Tour de barrages)
Club Brugge KV (Troisième tour préliminaire)
K. AA Gent (Deuxième tour préliminaire)
Promotions et relégations
Promus en Division 1 K. Sint-Truidense VV
Relégués en Division 2 R. AEC de Mons
AFC Tubize
FCV Dender EH

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le test-match pour déterminer le champion n'est pas considéré comme un match de championnat.
  2. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  3. Seul l'entraîneur du club en début de saison est indiqué ici.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Uitslagen 1e Nationale - Seizoen 2008-09 », sur Belgian Soccer DataBase (consulté le 1er août 2016)
  2. a et b (nl) « Topschutters uit 1e Nationale in 2008-09 », sur BSDB, (consulté le 1er août 2016)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l'URBSFA depuis 1895 et ASBL Foot 100

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]