Digimon Adventure: Bokura no Uō Gēmu!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Digimon Adventure:
Bokura no Uō Gēmu!
Réalisation Mamoru Hosoda
Scénario Reiko Koshida
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Genre Action, aventure, comédie dramatique, science-fiction[1]
Durée 38 minutes
Sortie 1999

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Digimon Adventure: Bokura no Uō Gēmu! (ぼくらのウォーゲーム!, Dejimon adobenchâ - Bokura no wô gêmu!?), littéralement mais non-officiellement intitulé Digimon, Notre jeu de guerre !, est un film d'animation réalisé par Mamoru Hosoda et inspiré de la franchise Digimon et se déroule après la saison 1 de la série. D'une durée d'environ 40 minutes, il est sorti au Japon le [2]. En occident (Amérique du Nord et Europe), il est combiné avec le premier et le troisième film suivants de la série afin de former Digimon, le film (les œuvres ayant en plus été grandement remaniées). Hosoda réutilisera beaucoup d'éléments de ce film pour son long-métrage Summer Wars.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Durant les vacances d'été, un digimon de type virus fait son apparition sur Internet, ce qui ne manque pas d'inquiéter Koushiro (Izzy dans la version française) qui file alors chez Taichi (Tai) pour lui faire partager sa découverte. Usant de l'ordinateur du père de Taichi et avec l'aide de Gennai, les deux enfants envoie leur partenaires digimon respectifs, Agumon et Tentomon, pour attaquer le nouvel ennemi, qui s'avère être le digimon Keramon. Toutefois, ce dernier se transforme en Infermon qui bat alors les deux monstres. Taichi tente d'appeler des renforts mais Infermon commence à corrompre tout le réseau et la communication devient très compliqué[2]. Il parvient toutefois à contacter Yamato (Matt) et Takeru (T.K.) et très vite, WarGreymon et MetalGarurumon sont envoyés à l'attaque. Infermon se transforme alors à nouveau et devient Diablomon (Diaboromon en version française). À cause d'un geste maladroit de Taichi, la connexion internet est coupée et WarGreymon est alors à la merci du monstre qui s'enfuit une fois le combat terminé. Les enfants apprennent alors que Diablomon a piraté le Pentagone pour envoyer un missile nucléaire qui explosera dans les dix minutes sur une destination inconnue. Le seul espoir d'empêcher cela est de détruire Diablomon.

Bien que considérablement affaibli, WarGreymon et MetalGarurumon repartent au combat face à un Diablomon s'étant multiplié. Un miracle survient alors et les deux monstres fusionnent en une seule entité : Omnimon. Alors que le compte à rebours touchait à sa fin, Diablomon est battu et le missile nucléaire n'explose pas, tombant seulement dans un lac devant la maison de Taichi.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Réalisation : Mamoru Hosoda
  • Scénario : Reiko Koshida
  • Studio d'animation : Toei Animation
  • Musique : Takanori Arisawa
  • Direction artistique : Seiki Tamura
  • Directeur de l'animation : Tetsuya Sato
  • Durée : 40 minutes
  • Date de sortie : 4 mars 2000[2]

Distribution[modifier | modifier le code]

Différences avec Digimon, le film[modifier | modifier le code]

Dans le film original, Wallace (Willis) ne fait aucune apparition. Les dialogues ont été grandement remaniés et plusieurs passages silencieux de la version originale sont remplacés par des répliques qui se veulent souvent humoristiques.

Le digimon virus ne prononce aucune parole dans la version japonaise (il ne communique que par mail ou par des voix numériques), au contraire de la version de Fox Kids où il est plutôt bavard. La version originale apprend également au téléspectateur qu'il a été créé par une accumulation de bugs informatiques (Wallace n'a rien à voir dans sa création). Omnimon est lui aussi muet en version originale. Le digimon virus n'a aucune intention précise dans la version japonaise (il veut localiser Wallace dans la version de Fox Kids).

Plusieurs séquences du film ont été coupées afin de l'écourter. Dans la version américaine, deux missiles nucléaires sont envoyés et leur destination connue dès le départ (le Colorado et le Japon). Toute la musique a été réécrite, combinant musiques orchestrales originales et morceaux de rock.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Dejimon adobenchâ - Bokura no wô gêmu! », sur Internet Movie Database (consulté le 20 mars 2014).
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s et t (en) « Digimon Adventure: Bokura no War Game (movie) », sur Anime News Network (consulté le 20 mars 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]