Passage à l'an 2000

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Compte à rebours sur la tour Eiffel : J-279 avant l'an 2000.

Le passage à l'an 2000 fut particulier pour deux raisons. D'abord parce qu'il entamait la dernière année du millénaire, et ensuite du fait d'une particularité des systèmes informatiques, induisant des craintes de dysfonctionnements majeurs lors du changement d'année.

Passage informatique à l'an 2000[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Passage informatique à l'an 2000.

Célébrations[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

6 000 villes ont mis en place des portes symboliques devant s'ouvrir au passage de l'an 2000[1]. Un dispositif lumineux affichant le nombre de jours restant avant l'an 2000 est mis en place sur la tour Eiffel le 5 avril 1997[2]

En Océanie[modifier | modifier le code]

L'île Caroline fut rebaptisée « île du Millénaire » à l'occasion du passage à l'an 2000.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Devinat, « 6000 villes auront leur porte de l'an 2000. Elles s'ouvriront le 31 décembre. », Libération,‎ (lire en ligne).
  2. « Tout savoir sur la tour Eiffel » [PDF], site officiel de la tour Eiffel (consulté le 23 septembre 2011).