Digimon Story: Cyber Sleuth - Hacker's Memory

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Digimon Story
Cyber Sleuth
Hacker's Memory
Image illustrative de l'article Digimon Story: Cyber Sleuth - Hacker's Memory

Éditeur Bandai Namco Entertainment
Développeur Media.Vision
Musique Masafumi Takada, Suzuhito Yasuda

Date de sortie
Genre Rôle
Mode de jeu Solo, multijoueur
Plate-forme
Console(s) :
Console(s) portable(s) :
Média CD-ROM

Évaluation ESRB : T ?
PEGI : 12 ?

Digimon Story: Cyber Sleuth - Hacker's Memory (デジモンストーリー サイバースルゥース ハッカーズメモリー, Dejimon Sutōrī: Saibā Surwūsu: Hakkāzu Memorī?) est un jeu vidéo de rôle, tiré de la franchise médiatique Digimon, développé par Media.Vision et distribué par Bandai Namco Games sur PlayStation 4 et PlayStation Vita. Il est la suite de Digimon Story: Cyber Sleuth, et publié en Japon en décembre 2017, et à l'international le mois suivant.

Trame[modifier | modifier le code]

Hacker's Memory prend place dans le même monde que Digimon Story: Cyber Sleuth, une version quasi-futuriste de Shibuya, au Japon, lieu dans lequel une technologie web baptisée Cyberspace Eden permet aux utilisateurs de voyager physiquement dans un autre monde. L'histoire se centre sur un jeune garçon, nommé Keisuke Amazawa (天沢ケイスケ, Amazawa Keisuke?), dont le compte Eden a été volé lors d'une attaque en phishing. Après s'être fait voler son identité, il est accusé d'un crime qu'il n'a pas commis, rejoint un groupe de hackers appelé Hudie, et tente d'accéder au cœur de l'Eden pour trouver ce qu'il se passe réellement. Sur son chemin, il s'associe à plusieurs digimon, des formes de vie numériques[1]. Keisuke est assisté dans sa mission par Erika Mishima (御島エリカ, Mishima Erika?), une espionne, membre recluse des Hudie accompagnée de son partenaire Wormmon[2].Des personnages issus de Cyber Sleuth comme Fei et sa partenaire TigerVespamon du groupe de hack Zaxon apparaissent également, mais brièvement, dans le jeu[3].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Digimon Story: Cyber Sleuth - Hacker's Memory reprend des éléments de jeu vidéo de rôle, joué en vue à la troisième personne dans lequel le joueur prend contrôle de Keisuke Amazawa, un dompteur de digimon qui peut commander jusqu'à trois digimon lors de combats. Le joueur peu contrôler Gotsumon, Betamon, ou Tentomon au début du jeu, et peut en capturer d'autre pendant sa progression[4].

Il comprend un total de 336 créatures[5], dont celles déjà présentes dans le jeu Digimon Story: Cyber Sleuth, accompagnées de 87 monstres supplémentaires. Il comprend aussi certaines zones et cartes du jeu original[6].

Développement[modifier | modifier le code]

Hacker's Memory est annoncé dans l'édition mars 2017 du magazine japonais V Jump, comme suite du jeu Digimon Story: Cyber Sleuth, pour le 14 décembre 2017[7],[8]. La version PlayStation 4 japonaise comprend le titre Cyber Sleuth, qui est à l'origine portée dans l'occident[9]. Bandai Namco Entertainment décrit le jeu comme « une autre phase » de l'histoire déjà racontée dans Cyber Sleuth[6].

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Hardcore Gamer (US) 3,5/5[10]
Presse numérique
Média Note
Destructoid (US) 8/10[11]
Game Revolution (US) 4/5[12]
Jeuxvideo.com (FR) 14/20[13]
Agrégateurs de notes
Média Note
Metacritic 73 % (basé sur 39 critiques)[14]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sato, « Digimon Story: Cyber Sleuth Hacker’s Memory Protagonist Starts As A Victim Of Identity Theft », (consulté le 7 avril 2017).
  2. (en) Romano, Sal, « Digimon Story: Cyber Sleuth Hacker’s Memory ‘Erika Mishima and Fei’ screenshots », Gematsu, (consulté le 20 avril 2017).
  3. (en) Sato, « Digimon Story: Cyber Sleuth Hacker’s Memory Introduces New Character Erika Mishima », Siliconera, (consulté le 20 avril 2017).
  4. (en) (ja) « 『デジモンストーリー サイバースルゥース ハッカーズメモリー』作品の世界観やキャラクター、システムなど最新情報を公開! », Famitsu,‎ (consulté le 20 avril 2017).
  5. (en) « Image - imgur.com ».
  6. a et b (en) Sato, « Digimon Story: Cyber Sleuth Hacker’s Memory Shares More On Its "Other Side" Story », (consulté le 7 avril 2017).
  7. (en) Sato, « Digimon Story: Cyber Sleuth Hacker’s Memory Announced For PS4 And PS Vita », Siliconera, (consulté le 7 avril 2017)
  8. Sal Romano, « Digimon Story: Cyber Sleuth Hacker’s Memory launches December 14 in Japan », sur Gematsu (consulté le 2 novembre 2017).
  9. (en) Frank, Allegra, « Digimon Story: Cyber Sleuth is getting a sequel », Polygon, (consulté le 7 avril 2017).
  10. (en) Kevin Dunsmore, « Review: Digimon Story: Cyber Sleuth – Hacker’s Memory », sur Hardcore Gamer, (consulté le 29 août 2018)
  11. (en) Dan Roemer, « Review: Digimon Story: Cyber Sleuth Hacker's Memory », sur Destructoid, (consulté le 29 août 2018)
  12. (en) Cody Perez, « Digimon Story: Cyber Sleuth Hacker’s Memory Review – New Faces; Same Old Places », sur Game Revolution, (consulté le 29 août 2018)
  13. Neschamah, « Test : Digimon Story : Cyber Sleuth Hacker’s Memory - une suite intéressante mais austère », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 29 août 2018)
  14. (en) « Digimon Story Cyber Sleuth: Hacker's Memory », sur Metacritic (consulté le 29 août 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]