Mamoru Hosoda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mamoru Hosoda
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance 細田 守
Naissance (51 ans)
Kamiichi, Japon
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Profession Réalisateur
Films notables La Traversée du temps (2006)
Summer Wars (2009)
Les Enfants loups, Ame et Yuki (2012)
Le Garçon et la Bête (2015)

Mamoru Hosoda (細田 守, Hosoda Mamoru?), né le , est un réalisateur d’anime et animateur japonais. Anciennement employé chez Toei Animation, il le quitte pour aller travailler à Madhouse de 2005 à 2011. En 2011, il abandonne Madhouse pour fonder son propre studio d'animation, Studio Chizu.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et premiers travaux[modifier | modifier le code]

Mamoru Hosoda est né le 19 septembre 1967 dans la ville de Kamiichi, dans la préfecture de Toyama. Après ses études à l'université des Arts de Kanazawa, il tente d'intégrer l'institut de formation du studio Ghibli mais est recalé. Il finit par intégrer le studio Toei Animation en 1991 où il fait ses premiers pas en tant qu'animateur. Il participe à de nombreuses séries phares du studio comme Dragon Ball Z (1993), Slam Dunk (1994-95) ou Sailor Moon (1996). Dans la deuxième moitié des années 1990, il signe de nombreux storyboards puis passe à la réalisation en 1999 avec le premier film dérivé de la saga Digimon Adventure. Il réalise le deuxième film dérivé en 2000 puis réalise des spots publicitaires en animation pour des grandes marques comme Louis Vuitton.

Un rapprochement manqué avec les studios Ghibli[modifier | modifier le code]

Il est approché par Ghibli pour réaliser Le Château ambulant mais finalement, après mésentente, le projet n'aboutit pas. Il gardera de cet épisode des sentiments contrastés, reprochant aux studios Ghibli de ne pas laisser s'exprimer de sensibilité divergeant de celle de ses fondateurs[1]. En 2005, il retourne à la réalisation de long métrage avec le sixième film dérivé de la saga One Piece : Le baron Omatsuri et l'île aux secrets.

Reconnaissance internationale[modifier | modifier le code]

En 2005, il quitte la Toei pour devenir free-lance et se rapproche du studio Madhouse. Il y réalise le film La Traversée du temps en 2006 qui tranche par sa maturité avec ses réalisations précédentes, destinées à un public d'enfants, et Summer Wars en 2009. Son film, Les Enfants loups, Ame et Yuki, sort en 2012 en France, un mois après sa sortie nippone. Son film suivant, Le Garçon et la Bête, sort en juillet 2015 au Japon et en janvier 2016 en France. Puis vient Mirai, courant 2018[2],[1]. Cinq de ses films ont été couronnés par le Japan Academy Prize du meilleur film d'animation de l'année : La Traversée du temps, Summer Wars, Les Enfants loups, Le Garçon et la Bête, et Miraï.

Réalisation[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Publicité[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Xavier Kawa-topor et Ilan Nguyên, Les Enfants loups de Mamoru Hosoda, éditions CNC pour Collège au cinéma, septembre 2014, 22 pages.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]