Digimon Digital Card Battle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Digimon Digital Card Battle
Image illustrative de l'article Digimon Digital Card Battle

Éditeur Bandai
Développeur Bandai

Date de sortie
  • Japon 22 décembre 1999
  • États-Unis 28 juin 2001
  • Europe 5 juillet 2002
Genre Cartes[1], stratégie
Plate-forme PlayStation
Média CD ROM
Contrôle Manette

Digimon Digital Card Battle, ou Digimon World: Digital Card Arena (デジモンワールド デジタルカードアリーナ, Dejimonwārudo Dejitaru Kādo Arīna?) au Japon, est un jeu vidéo de cartes et stratégie, édité et distribué par Bandai sur console sur PlayStation. Il est initialement publié le au Japon, et le en Europe (hors monde francophone).

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Digimon Digital Card Battle est totalement différent des autres jeux Digimon. Le joueur possède une main de 30 cartes composées de digimon, d'objets et de digivolutions[2]. Les évolutions sont similaires au jeu, le joueur démarre avec un digimon de niveau disciple pour finir avec un digimon de niveau ultime (bien que les niveaux bébé, entrainement et méga soient manquants, le niveau méga est parfois considéré comme niveau ultime).

Une fois le jeu commencé, le joueur peut choisir entre trois cartes digimon : Veemon, Hawkmon et Armadillomon. Au fur et à mesure que le joueur progresse dans le jeu, les digimon gagnent en statut et peuvent accéder aux évolutions cuirassés. Le joueur peut avoir plusieurs et mêmes digimon en une seule main. Le joueur peut gagner en capacité et aider ses partenaires à améliorer leurs points (santé), ou leur puissance d'attaque.

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Média Notes
Famitsu 28/40[3]
GamePro 2,5/5[4]
GameSpot 5,1/10[5]
Compilations de notes
GameRankings 57,81%[6]
Metacritic 51%[7]

Digimon Digital Card Battle (DDCB) est accueilli d'une manière mitigée par l'ensemble de la presse spécialisée. Il obtient une moyenne de 28 sur 40 par le magazine Famitsu[3]. Il obtient une moyenne générale de 57% par GameRankings[6], et de 51 % par l'agrégateur Metacritic[7].

Gerald Villoria de GameSpot note que le jeu « duplique le rythme et le gameplay du jeu de table » et que « sa simplicité lassera vite le plus jeune des joueurs qui le touche », le recommandant principalement à ceux et celles qui ont joué au jeu de cartes dans la vraie vie ou aux vrais fanatiques de l'anime Digimon[5]. L'éditeur félicite l'animation en polygone des combats, mais aussi qu'il faut passer « considérablement » sur le jeu pour remporter les matchs[5]. Electronic Gaming Monthly partage un sentiment similaire ; le jeu ne s'étend pas plus loin que dans la populairté de sa franchise, ajoutant que « si aucun digi-fan… n'existait, personne n'aurait dépensé deux digi-bits pour DDCB après y avoir passé de digi-secondes dessus[8]. » GamePro explique qu'« on peut devenir accro au jeu après avoir maitrisé toutes ces règles confuses[4]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Digimon World : Digital Card Battle », sur digiduo.fr (consulté le 14 novembre 2017).
  2. (en) House, Michael, « Digimon Digital Card Battle - Overview », Allgame (consulté le 23 février 2010).
  3. a et b (ja) « デジモンワールド デジタルカードアリーナ まとめ [PS] », Famitsu, Enterbrain, Inc. (consulté le 12 octobre 2015).
  4. a et b (en) Iron Monkey, « Digimon Digital Card Battle Review for PlayStation », GamePro, (consulté le 12 octobre 2015).
  5. a, b et c (en) Gerald Villoria, « Digimon Digital Card Battle Review », GameSpot, (consulté le 20 mars 2011).
  6. a et b (en) « Digimon Digital Card Battle for PlayStation », GameRankings (consulté le 12 octobre 2015).
  7. a et b (en) « Digimon Digital Card Battle », Metacritic (consulté le 12 octobre 2015).
  8. « Digimon Digital Card Battle », Ziff-Davis Media,‎ , p. 156.

Lien externe[modifier | modifier le code]