Deuxième circonscription de la Haute-Saône

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Deuxième circonscription de la Haute-Saône
Carte de la circonscription.
Carte de la circonscription.
Géographie
Pays France
Région Franche-Comté
Département Haute-Saône
Subdivisions
Cantons 15
Communes 238
Représentation
Député Jean-Michel Villaumé
Législature XIIIe
Groupe parlementaire SRC
Autres informations
Population 119 625 hab. (2008)

La deuxième circonscription de la Haute-Saône est l'une des deux circonscriptions législatives françaises que compte le département de la Haute-Saône (70) situé en région Franche-Comté.

Description géographique et démographique[modifier | modifier le code]

Circonscription de 1958 à 1986[modifier | modifier le code]

Législatives de 1958, 1962, 1967, 1968, 1973 et 1978

Lors de sa création en 1958 la deuxième circonscription de la Haute-Saône comprenait les divisions administratives suivantes : Cantons de Champagney, Faucogney-et-la-Mer, Héricourt Est, Héricourt Ouest, Lure Nord, Lure Sud, Luxeuil-les-Bains, Mélisey, Montbozon, Noroy-le-Bourg, Saint-Loup-sur-Semouse, Saint-Sauveur, Saulx, Vauvillers, Villersexel.

Circonscription de 1986 à 2012[modifier | modifier le code]

Législatives de 1988, 1993, 1997, 2002 et 2007

Lors du découpage électoral de la loi n°86-1197 du , la deuxième circonscription de la Haute-Saône [1] regroupait les divisions administratives suivantes[2] : Cantons de Champagney, Héricourt Est, Héricourt Ouest, Lure Nord, Lure Sud, Mélisey, Montbozon, Noroy-le-Bourg, Rioz, Villersexel.

D'après le recensement général de la population en 1999, réalisé par l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE)[3], la population totale de cette circonscription est estimée à 78508 habitants[4],[5]. Ce qui fait que la circonscription est surreprésentée par rapport à la moyenne nationale, car la représentativité théorique par circonscription étant de 105 600 habitants. Elle fusionne donc lors du redécoupage de 2010, avec une partie de la troisième circonscription de la circonscription qui elle disparait.

Circonscription depuis 2012[modifier | modifier le code]

Législatives de 2012

La deuxième circonscription de la Haute-Saône est délimitée par le découpage électoral de l'ordonnance n°2009-935 du 21 janvier 2010, elle regroupe les divisions administratives suivantes : Cantons de Champagney, Faucogney-et-la-Mer, Héricourt Est, Héricourt Ouest, Lure Nord, Lure Sud, Luxeuil-les-Bains, Mélisey, Montbozon, Noroy-le-Bourg, Saint-Loup-sur-Semouse, Saint-Sauveur, Saulx, Vauvillers, Villersexel.

Tendances politiques[modifier | modifier le code]

Lors du premier tour de l'élection présidentielle de 2012, les résultats dans la deuxième circonscription de Haute-Saône furent les suivants[6] : Marine Le Pen 19 985 voix (27.1 %) ; François Hollande 19 684 voix (26.7 %) ; Nicolas Sarkozy 16 896 voix (22.9 %) ; Jean-Luc Mélenchon 7 444 voix (10.1 %) ; François Bayrou 5 336 voix (7.2 %) ; Nicolas Dupont-Aignan 1 478 voix (2.0 %) ; Philippe Poutou 1 114 voix (1.5 %) ; Eva Joly 1 048 voix (1.4 %) ; Nathalie Arthaud 628 voix (0.8 %) ; Jacques Cheminade 194 voix (0.3 %). La participation dans la circonscription fut supérieure à la moyenne nationale avec 75 823 votants, soit 82.53 % des inscrits.

Historique des députations[modifier | modifier le code]

Députés de la circonscription élus à l'Assemblée nationale pour les législatures de la Ve République v · d · m )
Législature Début de mandat Fin de mandat Député Parti politique Observations
Ire Alfred Clerget[7] UNR[7] Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Charles de Gaulle.
IIe Alfred Clerget[8] UNR[8]
IIIe Jacques Maroselli[9] FGDS[9] Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Charles de Gaulle.
IVe Jean-Jacques Beucler[10] DVD[10]
Ve Jean-Jacques Beucler[11] UC[11] Il est remplacé par Pierre Léval, à la suite de sa nomination au gouvernement
VIe Jean-Jacques Beucler[12] UDF[12] Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par François Mitterrand.
VIIe Jean-Pierre Michel[13] PS[13]
VIIIe Jean-Pierre Michel[14] PS[14] Proportionnelle par département, pas de député par circonscription.
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par François Mitterrand.
IXe Jean-Pierre Michel[15] PS[15]
Xe Jean-Pierre Michel[16],[15] MDC[16],[15] Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Jacques Chirac.
XIe Jean-Pierre Michel[17],[18] MDC[17],[18]
XIIe Maryvonne Briot[19],[20] UMP[19],[20]
XIIIe Jean-Michel Villaumé[21] PS[21]
XIVe Jean-Michel Villaumé[22] PS[22]
XVe Christophe Lejeune REM

Historique des élections[modifier | modifier le code]

Élection de 1978[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1978 ont eu lieu les dimanches 12 et 19 mars 1978.

2e tour des élections de 1978[23]
Candidat Parti Voix %
Jean-Jacques Beucler UDF   36 076 51.7
Jean-Pierre Michel PS   33 728 48.3

Élection de 1981[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1981 ont eu lieu les dimanches 14 et 21 juin 1981.

2e tour des élections de 1981[23]
Candidat Parti Voix %
Jean-Pierre Michel PS   36 501 52.8
Jean-Jacques Beucler CDS   32 589 47.2

Élection de 1988[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1988 ont eu lieu les dimanches 5 et 12 juin 1988.

1er tour des élections de 1988
Candidat Parti Voix %
Jean-Pierre Michel PS   19 471 50.17

Le taux d'abstention fut de ?% au premier tour, et de ?% au deuxième tour.

Élection de 1993[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1993 ont eu lieu les dimanches 21 et 28 mars 1993.

2e tour des élections de 1993 [16]
Candidat Parti Voix %
Jean-Pierre Michel MDC   20 734 51.65
Louis Moschetti[24] UDF   19 408 48.35

Le taux d'abstention fut de ?% au premier tour, et de ?% au deuxième tour[16].

Élection de 1997[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1997 ont eu lieu les dimanches 25 mai et 1er juin 1997.

2e tour des élections de 1997 [25],[18]
Candidat Parti Voix %
Jean-Pierre Michel MDC   21 843 51.99
Gilles Roy UDF   13 577 32.32
Jean-Marc Brissaud FN   6 591 15.69

Le taux d'abstention fut de ?% au premier tour, et de ?% au deuxième tour[25],[18].

Élection de 2002[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2002 ont eu lieu les dimanches 9 et 16 juin 2002.

2e tour des élections de 2002 [20],[26]
Candidat Parti Voix %
Maryvonne Briot UMP   19 045 51.09
Jean-Pierre Michel DVG   18 234 48.91

Le taux d'abstention fut de 33,91 au premier tour, et de 35,03 % au deuxième tour[20],[26].

Élection de 2007[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2007 ont eu lieu les dimanches 10 et 17 juin 2007.

2e tour des élections de 2007 [21]
Candidat Parti Voix %
Jean-Michel Villaumé PS   20 795 51.61
Maryvonne Briot UMP   19 498 48.39

Le taux d'abstention fut de 37,70 % au premier tour et de 34,40 % au deuxième tour[21].

Élection de 2012[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2012 ont eu lieu les dimanches 10 et 17 juin 2012.

Résultats des élections législatives des 10 et 17 juin 2012 de la 2e circonscription de la Haute-Saône[27]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Jean-Michel Villaumé * PS 20 227 35,40 28 185 50,22
Michel Raison ** UMP 19 181 33,57 27 939 49,78
Jean Receveur FN 10 150 17,77
Gilles Lazar FG (PCF) 2 563 4,49
Marie-Claire Thomas EELV 1 399 2,45
Fabrice Barassi-Zamochnikoff MoDem 914 1,60
Christophe Devillers PDF 860 1,51
Roland Germain PCF diss. 838 1,47
Catherine Dormoy DLR 563 0,99
Daniel Rouillon LO 438 0,77
Inscrits 91 956 100,00 91 944 100,00
Abstentions 33 639 36,58 33 217 36,13
Votants 58 317 63,42 58 727 63,87
Blancs et nuls 1 184 2,03 2 603 4,43
Exprimés 57 133 97,97 56 124 95,57
* député sortant
** député sortant de la 3e circonscription

Résultats de 2007 : Jean-Michel Villaumé (PS) 51,61 %, Maryvonne Briot (PS) 48,39 %

Élection de 2017[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2017 ont eu lieu les dimanches 11 et 18 juin 2017.

Résultats des élections législatives des 11 et 18 juin 2017 de la 2e circonscription de la Haute-Saône[28]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Christophe Lejeune REM 14 848 32,34 22 342 58,00
Maurice Monnier FN 9 174 19,98 16 180 42,00
Isabelle Gehin LR 7 051 15,36
Isabelle Haismann-Febvay FI 5 454 11,88
Claude Marconot SE 3 367 7,33
Marie-Claire Thomas EELV 1 477 3,22
Christophe Devillers PDF 1 121 2,44
Quentin Hafekost PCF 934 2,03
Patrick Adam DLF 908 1,98
Daniel Rouillon LO 515 1,12
Mario Gheza AEI 443 0,96
Hélène Petitjean UPR 395 0,86
Fatih Guvenc PEJ 228 0,50
Inscrits 90 742 100 90 724 100
Abstentions 43 165 47,57 46 812 51,60
Votants 47 577 52,43 43 912 48,40
Blancs et nuls 1 662 3,49 5 390 12,27
Exprimés 45 915 96,51 38 522 42,46

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loi relative à la délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés, surnommée redécoupage Pasqua (du nom de Charles Pasqua, ministre de l'intérieur en 1986) : « Publication au JORF du 25 novembre 1986 », sur http://www.legifrance.gouv.fr/, site du service public de la diffusion du droit en France (consulté le 13 juin 2007). Cette loi crée en outre 86 nouvelles circonscriptions législatives en France, leur nombre total passant de 491 à 577.
  2. « Circonscriptions électorales de la Haute-Saône et divisions administratives associées », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 10 juin 2007)
  3. Résultats du recensement de 1999 : « Tableaux et Analyses de la deuxième circonscription de la Haute-Saône (Pour la population totale, consulter la page POP1) », sur http://www.insee.fr, site de l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (consulté le 10 juin 2007) [PDF].
  4. « La population des circonscriptions électorales (Recensement de 1999) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  5. Ce qui fait que la circonscription est surreprésentée par rapport à la moyenne nationale (voir la carte de représentativité des circonscriptions législatives françaises), la représentativité théorique par circonscription étant de 105 600 habitants.
  6. Législatives 2012 et triangulaires : les possibles conséquences du 1er tour de la présidentielle
  7. « Liste des députés de la Ière Législature »
  8. « Liste des députés de la IIème Législature »
  9. « Liste des députés de la IIIème Législature »
  10. « Liste des députés de la IVème Législature »
  11. « Liste des députés de la Vème Législature »
  12. « Liste des députés de la VIème Législature »
  13. « Liste des députés de la VIIème Législature »
  14. « Liste des députés de la VIIIème Législature »
  15. a et b « Description et Atlas des circonscriptions électorales de France », sur http://www.atlaspol.com, Atlaspol, site de cartographie géopolitique (consulté le 13 juin 2007)
  16. a, b et c « Législatives de 1993 : Circonscriptions de la Haute-Saône (70) », sur http://elections.figaro.net/popup_2004/accueil.html, historique des scrutins organisés depuis 1989, site du journal Le Figaro (consulté le 13 juin 2007)
  17. « Liste des députés par département de la XIe législature », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 10 juin 2007)
  18. a, b et c « Législatives de 1997 : Circonscriptions de la Haute-Saône (70) », sur http://elections.figaro.net/popup_2004/accueil.html, historique des scrutins organisés depuis 1989, site du journal Le Figaro (consulté le 13 juin 2007)
  19. « Liste des députés par département de la XIIe législature », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 10 juin 2007)
  20. a, b et c « Résultats des élections législatives de 2002 : Haute-Saône (70) -- deuxième circonscription (résultats officiels) », sur http://www.interieur.gouv.fr, site officiel du Ministère de l'Intérieur français (consulté le 12 juin 2007)
  21. a, b et c « Résultats des élections législatives de 2007 : Haute-Saône (70) -- deuxième circonscription (résultats officiels) », sur http://www.interieur.gouv.fr, site officiel du Ministère de l'Intérieur français (consulté le 12 juin 2007)
  22. « Résultats des élections législatives de 2012 : Haute-Saône (70) -- deuxième circonscription (résultats officiels) », sur http://www.interieur.gouv.fr, site officiel du Ministère de l'Intérieur français (consulté le 18 juin 2012)
  23. a et b Résultats des élections législatives de 1981
  24. Ex-patron de l’UMP du Doubs Louis Moschetti est décédé
  25. a et b « Résultats des élections de la XIe législature dans le département de la Haute-Saône », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  26. a et b « Résultats des élections de la XIIe législature dans le département de la Haute-Saône », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  27. Résultats des élections législatives de 2012 dans la 2e circonscription de la Haute-Saône
  28. Résultats des élections législatives de 2017 dans la 2e circonscription de la Haute-Saône

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Département de la Haute-Saône[modifier | modifier le code]

Circonscriptions en France[modifier | modifier le code]