Canton de Luxeuil-les-Bains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Luxeuil-les-Bains
Canton de Luxeuil-les-Bains
Situation du canton de Luxeuil-les-Bains dans le département de Haute-Saône.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement(s) Lure
Bureau centralisateur Luxeuil-les-Bains
Conseillers
départementaux
Frédéric Burghard
Valérie Haehnel
2015-2021
Code canton 70 08
Histoire de la division
Création avant 1848
Modification(s) 31 janvier 1985
22 mars 2015[1]
Démographie
Population 14 288 hab. (2016)
Densité 114 hab./km2
Géographie
Superficie 124,89 km2
Subdivisions
Communes 12

Le canton de Luxeuil-les-Bains est un canton français situé dans le département de la Haute-Saône et la région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Luxeuil-les-Bains dans l'arrondissement de Lure. Son altitude varie de 238 m (Ormoiche) à 450 m (Ailloncourt).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton a été créé au XIXe siècle.

Il a été réduit par le décret n°85-150 du 31 janvier 1985 créant le canton de Saint-Sauveur[2].

Par décret du 17 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Luxeuil-les-Bains est conservé et s'agrandit. Il passe de 2 à 12 communes[1].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 François Grégoire Léopold
Desgranges
(1778-1855)
  Négociant, papetier
Maire de Luxeuil
1848 1865
(décès)
François Xavier Sébastien
Vergain
  Manufacturier (filateur de coton),
maire de Luxeuil
1865 1893
(décès)[3]
Toussaint-Paul Bezanson Centre droit Propriétaire d'une usine de filature et de tissage
Député (1889-1893)
Propriétaire à Breuches
1893[4] 1901 Victor Genoux-Prachée Rad. Pharmacien - Maire de Luxeuil-les-Bains (1892-1924)
Député (1894-1898) - Sénateur (1904-1920)
1901 1910 Edmond Mathis Rad. Cultivateur, négociant, maire d'Éhuns
Député (1910-1919)
1910[5] 1924
(décès)
Victor Genoux-Prachée Rad. Pharmacien
Député (1894-1898) - Sénateur (1904-1920)
Maire de Luxeuil-les-Bains (1892-1924)
1924 1927
(décès)
Paul Causeret URD Docteur en médecine à Luxeuil-les-Bains
Député (1919-1927)
1927 1931 Arthur Grille Rad. Hôtelier - Maire de Luxeuil-les-Bains (1924-1929)
1931 1940 André Maroselli Rad. Administrateur de sociétés
Maire de Luxeuil-les-Bains (1929-1944)
Sénateur (1936-1944)
1943 1945 Albert Engelhard   Médecin-chirurgien
Conseiller municipal de Luxeuil-les-Bains
Nommé conseiller départemental en 1943[6]
1945 1970
(décès)
André Maroselli Rad. Maire de Luxeuil-les-Bains
Député (1945-1951 et 1956-1958)
Sénateur (1952-1956 et 1959-1968)
Ministre (1947-48, 1949-51, 1956-57 et 1958)
1970 1973 Marc Roussel Rad.
puis MRG
Maire de Saint-Sauveur (1959-1995)
Elu en 1973 dans le Canton de Saint-Sauveur
1973 1979 Jacques Maroselli
(fils d'André)
MRG Ancien Préfet
Maire de Luxeuil-les-Bains (1970-1989)
Député (1967-1968)
1979 1992 Jean Sarre MRG Adjoint au maire de Luxeuil-les-Bains
1992 1998 Bernard Hagemann UDF Médecin généraliste
Maire de Luxeuil-les-Bains (1989-1995)
1998 2011 Michel Gabillot DVG Exploitant agricole
Maire de Luxeuil-les-Bains (1995-2008)
2011 2015 Frédéric Burghard UMP Infirmier libéral
Premier adjoint au maire de Luxeuil-les-Bains

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Frédéric Burghard   LR Infirmier libéral
Premier maire-adjoint puis maire de Luxeuil-les-Bains (2016 → )
2015 en cours Valérie Haehnel   LR Professeur en lycée professionnel
Conseillère municipale de Saint-Valbert

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Frédéric Burghard et Valérie Haehnel (UMP, 42,31 %), Véronique Ambert-Grandjean et Christophe Lejeune (DVG, 33,6 %) et Martine Grandjean et Stéphane Morin (FN, 24,09 %). Le taux de participation est de 57,21 % (6 137 votants sur 10 728 inscrits)[7] contre 59,21 % au niveau départemental[8] et 50,17 % au niveau national[9]. Au second tour, Frédéric Burghard et Valérie Haehnel (UMP) sont élus avec 39,82 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 60,08 % (2 450 voix pour 6 385 votants et 10 628 inscrits)[10].

Composition[modifier | modifier le code]

Avant 1985[modifier | modifier le code]

Le canton était composé de 22 communes[2] :

De 1985 à 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Luxeuil-les-Bains dans le département de la Haute-Saône de 1985 à 2015.

Le canton de Luxeuil-les-Bains regroupait 2 communes[2] et comptait 7 788 habitants (recensement de 2006 sans doubles comptes).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Luxeuil-les-Bains 7 575 70300 70311
Saint-Valbert 213 70300 70475

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le canton compte désormais douze communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Luxeuil-les-Bains
(bureau centralisateur)
70311 CC du Pays de Luxeuil 6 917 (2014)
Ailloncourt 70007 CC du Triangle Vert 307 (2014)
Baudoncourt 70055 CC du Pays de Luxeuil 552 (2014)
Breuches 70093 CC du Pays de Luxeuil 697 (2014)
Brotte-lès-Luxeuil 70098 CC du Pays de Luxeuil 208 (2014)
La Chapelle-lès-Luxeuil 70128 CC du Pays de Luxeuil 404 (2014)
Citers 70155 CC du Triangle Vert 791 (2014)
Esboz-Brest 70216 CC du Pays de Luxeuil 464 (2014)
Froideconche 70258 CC du Pays de Luxeuil 1 986 (2014)


Ormoiche 70398 CC du Pays de Luxeuil 67 (2014)
Saint-Sauveur 70473 CC du Pays de Luxeuil 1 970 (2014)
Saint-Valbert 70475 CC du Pays de Luxeuil 249 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2009
8 3349 40410 28010 1379 0008 6097 788-
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 14 612 habitants[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]