Cry for a Shadow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cry for a Shadow (le nom initial était Beatle Bop) est un titre de rock instrumental des Beatles enregistré le à la Friedrich-Ebert-Halle de Hamburg-Harburg en Allemagne lors de la séance où ils accompagnaient le chanteur Tony Sheridan sur quelques titres. Écrit par George Harrison et John Lennon, le morceau se présente comme un pastiche du style des Shadows[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Les Shadows, qui accompagnaient Cliff Richard, étaient, à l'époque, le plus important groupe britannique de rock instrumental. Les Beatles jouaient déjà leur tube Apache et voulaient apprendre le nouveau « hit », la chanson Man of Mystery. Lors d'un de leurs séjours à Hambourg, fin 1960, n'ayant jamais entendue cette chanson, ils demandent à Rory Storm de la fredonner mais ce dernier ne la connaît pas très bien. Entre la démonstration malhabile de Storm et les improvisations de Harrison et Lennon, le titre Beatles Bop est né[2]. Le jeu de Harrison imite le touché typique de Hank Marvin, le leader des Shadows, le jeu de basse est similaire à celui de Jet Harris et il y a même une imitation de son célèbre hurlement durant le pont. C'est le seul titre des Beatles à être crédité Harrison/Lennon.

Bert Kaempfert, le chef d'orchestre et producteur allemand, invite Tony Sheridan et les Beatles à enregistrer quelques chansons[3]. Lors de cette séance, cinq titres ont été enregistrés avec Sheridan comme chanteur et guitariste et, à la suggestion du producteur[4], les Beatles enregistrent sans Sheridan l'instrumental Beatle Bop et, avec John Lennon au chant principal, le standard Ain't She Sweet. Le groupe croit que ces deux morceaux seront rapidement publiés en 45 tours à leur nom mais il en fut autrement. Celles-ci ne furent publiés bien plus tard, la première avec son nouveau titre[5] couplée à Why en face A le , alors que la popularité des Beatles explosait[6]. MGM Records publiera ce 45 tours le mois suivant aux États-Unis. Toujours en 1964, Atco Records y publiera la chanson Ain't She Sweet couplée à Nobody's Child (en)[7] et, en Europe, Polydor la publiera couplée à If You Love Me, Baby (Take Out Some Insurance On Me, Baby) (en)[8].

Curieusement, Cry for a Shadow a cependant d'abord été publiée en France en sur l'E.P Mister Twist (Polydor 21 914) de Sheridan avec The Saints, My Bonnie et Why. Ce fut ainsi la première composition des Beatles éditée sur disque, créditée à G. Harrisson (sic)-J. Lennon, neuf mois avant Love Me Do en octobre 1962[9]. Une photo de Sheridan, tenant sa guitare, assis sur une auto tamponneuse décorée de drapeaux français, prise par Astrid Kirchherr à l'automne 1961 au Heiligengeistfeld (en)[10], orne la pochette et seul le nom du chanteur était mentionné[11]; le nom des Beatles n'apparaissant ni sur la pochette ni sur l'étiquette. Ce disque est aujourd'hui une pièce de collection convoitée.

Le nom du groupe est apparu pour la première fois sur un disque pour la publication, le au Royaume-Uni, du single My Bonnie / The Saints (référence: Polydor, NH 66833) crédité à Tony Sheridan and The Beatles[12]. Cry for a Shadow, avec le nom des Beatles mentionné pour la première fois, est sorti en E.P. en Allemagne et en Suède le (Polydor EPN 21610 Hi-Fi)[13].

Le titre est finalement ressorti en 1995 sur la compilation Anthology 1[1].

Personnel[modifier | modifier le code]

Reprises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) MacDonald, Ian. Revolution in the Head. 2007, Chicago Review Press, (ISBN 1-55652-733-0), p. 48
  2. (en) The Beatles: All These Years, Volume 1 – Tune In, Mark Lewisohn, Harmony Books, 2013, page 381.
  3. https://www.beatlesbible.com/people/tony-sheridan/
  4. a et b (en) The Beatles: All These Years, Volume 1 – Tune In, Mark Lewisohn, Harmony Books, 2013, page 448.
  5. (en) The Beatles: All These Years, Volume 1 – Tune In, Mark Lewisohn, Harmony Books, 2013, page 449-50.
  6. (en) « Cry For A Shadow », The Beatles Bible (consulté le 25 août 2008)
  7. (en) https://www.discogs.com/The-Beatles-Aint-She-Sweet/release/7581016
  8. (en) https://www.discogs.com/The-Beatles-Aint-She-Sweet/master/490433
  9. http://virtuabeatlesmusic.blogspot.ca/2010/10/polydor-21914-mister-twist-tony-sheridan.html
  10. (en) http://wogew.blogspot.ca/2016/02/mister-twist-reissued.html
  11. (en) http://www.lucyintheweb.net/collection/disco/polydor/polydor-21914-when-the-saints.php
  12. (en)http://www.45cat.com/record/nh66833
  13. http://thebeatles-collection.com/wordpress/2012/02/04/tony-sheridan-with-the-beatles-polydor-epn-21610-hi-fi/
  14. https://www.allmusic.com/artist/translator-mn0000746182/biography
  15. https://www.discogs.com/Translator-Break-Down-Barriers/release/2055863
  16. https://www.discogs.com/Translator-No-Time-Like-Now/release/3157544
  17. https://www.discogs.com/Translator-Everywhere-That-We-Were-The-Best-Of-Translator/release/3117175
  18. (en) B-Sides the Beatles sur AllMusic
  • Hans Olof Gottfridsson: The Beatles - From Cavern to Star Club: The Illustrated Chronicle, Discography and Price Guide 1957-1962 (1997)

Articles connexes[modifier | modifier le code]