The Sheik of Araby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sheik.
The Sheik of Araby
Chanson
Sortie 1921
Langue anglais
Genre Jazz
Auteur Ted Snyder / Harry B. Smith et Francis Wheeler 

The Sheik of Araby est une chanson populaire américaine composée en 1921 par le musicien Ted Snyder et les paroliers Harry B. Smith et Francis Wheeler[1]. Attiré par le triomphe au box-office du film Le Cheik, le label Mills Music décide de sortir sans tarder un titre inspiré du film et surtout de son acteur vedette, le latin lover Rudolph Valentino[2]. Le succès est immédiat[3].

Pochette du disque

À la base, il s'agit d'une chanson Tin Pan Alley. Toutefois, elle est rapidement adoptée par des groupes de jazz, surtout ceux de la Nouvelle-Orléans, et devient un standard de jazz.

Les paroles de la chanson inspirent de nombreuses parodies et des jeux de mots[3], dont la satire The Sheik of Avenue B, composée l'année suivante par Harry Ruby et Burt Kalmar, pour Fanny Brice[2].

Célèbres interprétations[modifier | modifier le code]

Versions en anglais[modifier | modifier le code]

The Beatles[modifier | modifier le code]

The Sheik of Araby
Chanson de The Beatles
extrait de l'album Anthology 1
Durée 1:43
Genre Beat
Producteur Mike Smith
Label Apple Records

Pistes inédites de Anthology 1

Souvent jouée sur scène au Cavern Club, les Beatles reprennent cette chanson en 1962 lors de leur infructueuse audition chez Decca Records. George Harrison s'occupe du chant principal et de la guitare solo et Pete Best est à la batterie. John Lennon et Paul McCartney font les chœurs et jouent respectivement la guitare rythmique et la basse. Le groupe a calqué leur version sur celle enregistrée en 1961 par Joe Brown and The Bruvvers. Ce morceau est maintenant disponible sur Anthology 1[4].

Autres versions[modifier | modifier le code]

Version en français[modifier | modifier le code]

  • Le chansonnier et parolier Lucien Boyer l'adapte en français en 1926 sous le titre : Dans l'immense Sahara[5].

Versions instrumentales[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Vidal, Champion, p. 264
  2. a et b Furia, Lasser, p. 35
  3. a et b Shaw, p. 111
  4. https://www.beatlesbible.com/songs/the-sheik-of-araby/
  5. « Le Sheik "Dans L'immense Sahara" », sur Priceminister (consulté le 5 septembre 2010)
  6. http://www.deezer.com/fr/music/playlist/bechet-alone-59322350#music/playlist/bechet-alone-59322350
  7. (en) Barry Dean Kernfeld, The Blackwell guide to recorded jazz, Wiley-Blackwell, , 587 p. (ISBN 0631195521), p. 45

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marion Vidal et Isabelle Champion, Histoire des plus célèbres chansons du cinéma, M. A. Editions, , 392 p. (ISBN 2866766334)
  • (en) Arnold Shaw, The Jazz Age: Popular Music in the 1920s, Oxford University Press, , 368 p. (ISBN 0195060822)
  • (en) Philip Furia, Michael L. Lasser, America's songs: the stories behind the songs of Broadway, Hollywood, and Tin Pan Alley, CRC Press, , 328 p. (ISBN 0415972469)