When the Saints Go Marching In

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une chanson
Cet article est une ébauche concernant une chanson.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

When the Saints Go Marching In, souvent abrégée en The Saints, est une chanson de type Negro Spiritual partiellement inspirée de la musique folk.

Cette chanson est une légère adaptation (en 1927) de la chanson When the Saints are Marching In composée par Katharine Purvis (paroles) et James Milton Black (musique) (en 1896).

Même si elle fut composée comme un negro spiritual, on a de nos jours plus de chance de l'entendre jouée par un groupe de jazz.

Paroles et musique[modifier | modifier le code]

Partition[modifier | modifier le code]


M:2/4
L:1/8
K:C
Q:1/4=120
z CEF|G4|z CEF|G4|
w:Oh when the saints go march-ing in,
z CEF|G2E2|C2E2|D4|
w:oh when the saints go march-ing in,
z EED|C4|E2G2|GF3|z2 EF|
w:I want to be in that numb-er,
G2E2|C2 D2|C4||
w:when the saints go march-ing in.

Paroles[modifier | modifier le code]

Les variantes sont nombreuses ; une version communément utilisée est la suivante :

Oh, when the saints go marching in
Oh, when the saints go marching in
I want to be in that number
When the saints go marching in
Oh, when the drums begin to bang
Oh, when the drums begin to bang
I want to be in that number
When the saints go marching in
Oh, when the stars fall from the sky
Oh, when the stars fall from the sky
I want to be in that number
When the saints go marching in
Oh, when the moon turns red with blood
Oh, when the moon turns red with blood
I want to be in that number
When the saints go marching in
Oh, when the trumpet sounds its call
Oh, when the trumpet sounds its call
I want to be in that number
When the saints go marching in
Oh, when the fire begins to blaze
Oh, when the fire begins to blaze
I want to be in that number
When the saints go marching in
Oh, when the saints go marching in
Oh, when the saints go marching in
I want to be in that number
When the saints go marching in

Utilisation[modifier | modifier le code]

All-Saints, une peinture de Fra Angelico, XVe siècle

Une utilisation traditionnelle de la chanson est une marche funéraire[réf. nécessaire].

Dans la tradition de la musique funéraire de La Nouvelle-Orléans, souvent appelée « jazz funéraire », pendant que le cercueil est amené au cimetière, un groupe la joue comme un chant funèbre.

De retour de l'enterrement, le groupe change de style pour adopter le plus habituel et joyeux hot ou Dixieland.

Interprétations et enregistrements[modifier | modifier le code]

L'un des premiers enregistrements connus est celui du label Paramount, interprété par les Paramount Jubilee Singers et publié en novembre 1923.

L'une des interprétations les plus célèbres est celle du jazzman Louis Armstrong, qui l'a enregistré et chanté très souvent au cours de sa carrière.

Cette chanson fut notamment interprétée par Elvis Presley, Carl Perkins, Jerry Lee Lewis , Danny Kaye et Johnny Cash le à Memphis pour ce qu'on a coutume d'appeler The Million Dollar Quartet.

Parmi les nombreux artistes ayant repris cette chanson[1], on peut citer également :

et encore Mahalia Jackson, Harry Belafonte, le Golden Gate Quartet, Jean-Christian Michel, BB King, Liz McComb, Line Renaud, Jeane Manson, etc.

Adaptation française[modifier | modifier le code]

Henri Salvador a adapté cette chanson en français, sous le titre Oh ! Quand les Saints, sur des paroles de Boris Vian, publié en face B du single Blouse du dentiste (1958).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

- Interprétée par Louis Armstrong When The Saints Go Marching In