Northern Songs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un label de musique
Cet article est une ébauche concernant un label de musique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Northern Songs est une maison de disques britannique fondée en 1963 par le producteur de musique Dick James, Brian Epstein et par Les Beatles. Elle publie les chansons des Beatles.

Dans les années 1960, Northern Songs était détenu à 51 %, soit la majorité des parts, par Brian Epstein à travers sa société NEMS. Il disparait en 1967. Sa famille, et Dick James, administrateur de Northern Songs depuis les débuts en 1963, décident de vendre à l'empire ATV, en 1969, sans que les Beatles ne puissent rien faire, ce qui sera pour eux un déboire participant à l'ambiance délétère menant à leur dissolution en 1970[1]. Ce catalogue détenu par ATV est racheté par Michael Jackson pour 47,5 millions de dollars en 1985[2].

En mars 2016, Sony[3] le géant japonais de l'électronique annonce qu'il rachète à l'organisme de gestion du patrimoine de Michael Jackson les 50 % de parts que ce dernier détient dans leur filiale musicale Sony/ATV Music Publishing. Le montant de la transaction serait de 750 millions de dollars (675 millions d'euros). Sony devient ainsi le propriétaire à 100 % de cette société qui s'occupe de la collecte des droits et de la distribution des revenus afférents pour le compte de nombreux artistes, dont les Beatles.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. The Beatles Anthology, Seuil, 2000
  2. Alex Armitage et Dana Cimilluca, « Michael Jackson Refinances to Stave Off Bankruptcy », Bloomberg,‎ (consulté le 19 mai 2008)
  3. (fr) Le Point, magazine, « Sony rachète à 100 % les droits des Beatles et de Lady Gaga », sur Le Point (consulté le 17 mars 2016)