Croisillon (signe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Croisillon et Carré (homonymie).
 # (le croisillon) ne doit pas être confondu avec (le dièse) ni (un sinogramme).
image illustrant la typographie
Cet article est une ébauche concernant la typographie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le signe typographique croisillon, aussi utilisé comme hashtag, est différent du dièse « ♯ »

Le croisillon ou carré (au Québec)[1] est le signe typographique « # ». Il est souvent confondu avec le dièse « ♯ ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Le croisillon # est à l’origine une stylisation de ℔, ligature de « lb », abréviation de libra, nom latin de la livre (unité de masse).

Le croisillon et le clavier[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, ce symbole est appelé pound (du nom anglophone de la livre, unité de mesure). Les autres pays anglo-saxons parlent plutôt de number sign ou hash. Le symbole # étant inconnu des usages francophones, lorsque les premiers claviers à le proposer sont arrivés, on a nommé la touche correspondante « touche dièse », à cause de sa ressemblance avec le symbole musical. Les anglophones, cependant, disent bien hash key ou pound key (« touche hash » ou « touche livre »).

En informatique, on notera l'exception du langage de programmation C# qui doit être écrit normalement « C♯ » et non « C# », qui se lit donc C dièse (C sharp), alors qu'il ne s'agit pas d'un dièse mais bien d'un croisillon : l'explication est que Microsoft désigne effectivement le terme musical dans le nom de ce langage, mais par commodité d'écriture, utilise le symbole courant (croisillon / hash)[2].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Le croisillon est utilisé comme :

Programmation[modifier | modifier le code]

Le # est très utilisé en programmation informatique comme :

  • début d’un commentaire dans de nombreux langages ; par exemple Bash, AWK, Make ou Python.
  • premier caractère du shebang « #! » ;
  • signe introduisant un code de couleur dans les langages informatiques utilisés sur Internet. Ainsi, le code #ff69b4 renvoie à la couleur Cuisse de Nymphe émue ;
  • en TeX et LaTeX il sert à indiquer les arguments positionnels d'une macro, par exemple #1 est le premier argument. Pour afficher le croisillon il faut faire \#.
  • En Lisp il sert notamment à créer des étiquettes #N= et des renvois #N# dans les expressions de listes circulaires, par exemple #1=(1 2 #1#) est une liste dont le troisième élément est elle-même.
  • un identificateur de fragment, c’est-à-dire un élément d’une page Web ou autre ressource, dans une URI (par exemple le lien #Voir_aussi pointe vers la section Voir aussi ci-dessous) ;
  • un élément d'une liste ordonnée/numérotée en syntaxe wiki ;
  • en C ou C++, une instruction passée au préprocesseur, par exemple pour inclure une autre portion de code avec #include ..., définir une macro #define ..., etc. ;
  • le signe utilisé dans la graphie courante officielle du nom du langage de programmation C# (par difficulté de composer le caractère dièse (♯)) ;
  • en Lua, la fonction donnant la longueur d'une chaîne de caractères ou le nombre d'éléments d'un tableau ;
  • en Mathematica, l'argument primitif d'une fonction. Par exemple, f[#, a, #, b] &[x, y] donne f[x, a, y, b] ;
  • en OCaml, un appel de méthode.

Unicode[modifier | modifier le code]

En Unicode, plusieurs caractères sont assignés :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8874955.
  2. (en) C#/.NET History Lesson.