Brève

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brève (homonymie).
Brève
◌̆ ˘
Graphies
Graphie ◌̆ (diacritique)
˘ (lettre)
Codage
Unicode U+0306 (diacritique)
U+02D8 (lettre)

La brève ‹ ◌̆ › (du latin brevis, « court ») est à l'origine un diacritique de l'alphabet grec utilisé maintenant comme diacritique de l'alphabet latin et de l'alphabet cyrillique.

À l'origine, il servait en philologie pour noter une voyelle courte, par opposition au macron ‹ ◌̄ › qui indique une voyelle longue. Dans l'alphabet cyrillique, bien que les voyelles le portant soient généralement qualifiées de « courtes », il transcrit un deuxième élément de diphtongue. Utilisé dans les écritures modernes, ses fonctions ont souvent évolué.

Malgré leur ressemblance, il ne faut pas confondre la brève et le háček, qui est pointu, tandis que la brève est arrondie.

Exemples[modifier | modifier le code]

La brève est utilisée dans les langues et écritures suivantes :

  • alphabet cyrillique :
    • biélorusse : elle est utilisée sur la lettre у pour former ў (« u court »), valant /u̯/ deuxième élément de diphtongue ; l'alphabet łacinka, variante latine pour le biélorusse, l'écrit ŭ (même valeur) ;
    • russe : la brève est utilisée sur и (й ; « i court ») et vaut /i̯/ ;
    • ukrainien et bulgare : outre la valeur /i̯/ de й, la lettre sert aussi à noter la consonne /j/, par exemple devant /o/ : йо = /jo/ (qu'on note ё ou, plus couramment, е en russe) ;
    • langues caucasiennes et langues turques : dans les orthographes cyrilliques de langues non slaves, il n'est pas rare qu'on se soit servi de й et ў pour noter les consonnes /j/ et /w/, que l'alphabet cyrillique ne sait sinon pas représenter simplement ;
    • tchouvache : on trouve les voyelles avec brève ă et ӗ ;
  • alphabet latin :

Représentation informatique[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant résume les différents codages Unicode pour les caractères comportant une brève :

Latin
Majuscule Minuscule
Lettre Code Lettre Code
Ă U+0102 ă U+0103
U+1EAE U+1EAF
U+1EB0 U+1EB1
U+1EB2 U+1EB3
U+1EB4 U+1EB5
U+1EB6 U+1EB6
Ĕ U+0114 ĕ U+0115
Ğ U+011E ğ U+011F
Ĭ U+012C ĭ U+012D
Ŏ U+014E ŏ U+014F
Ŭ U+016C ŭ U+016D
Cyrillique
Majuscule Minuscule
Ӑ U+04D0 ӑ U+04D1
Ӗ U+04D6 ӗ U+04D7
Ў U+040E ў U+045E
Й U+0419 й U+0439
Grec
Majuscule Minuscule
U+1FB8 U+1FB0
U+1FD8 U+1FD0
U+1FE8 U+1FE0

Écrire une brève[modifier | modifier le code]

Sur les claviers, il existe un accent circonflexe que l'on peut ajouter aux voyelles (â ê î ô û), en tapant [circonflexe], puis la voyelle. On appelle cela un « circonflexe mort ».

De même, il existe une « brève morte », qui se trouve sous Windows en faisant AltGr + Maj + *, suivi de la voyelle. Cela fonctionne également sans problèmes sous KDE/Qt (GNU-Linux). Pour Gnome/Gtk, il faut forcer l'utilisation de xim en ajoutant, dans .bashrc, les lignes suivantes :

  • GTK_IM_MODULE=xim
  • export GTK_IM_MODULE

Sur Mac OS X 10.3, Mac OS X 10.4 et Mac OS X 10.5, il convient de sélectionner la méthode de saisie « clavier américain étendu », de taper « option » + « B » et de compléter par la lettre à accentuer (en prenant garde au fait que le clavier est considéré comme étant QWERTY). Il faut donc taper « q » pour obtenir un « a ».

Articles connexes[modifier | modifier le code]