Points d'interrogation et d'exclamation culbutés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le point d’interrogation culbuté ‹ ¿ › et le point d’exclamation culbuté ‹ ¡ ›, aussi dits renversés, sont des signes de ponctuation utilisés respectivement en début de proposition interrogative et exclamative, dans la tradition typographique de certaines langues.

Usage[modifier | modifier le code]

Ces signes de ponctuation sont employés surtout dans les langues d'Espagne: en espagnol, en asturien[1], ponctuellement en catalan (son utilisation est toutefois déconseillée par l’Institut d’Estudis Catalans[2]) et anciennement en galicien. Ces signes de ponctuation ont été initialement proposés par l’Académie royale espagnole en 1754[3] et ont été adoptés graduellement le siècle suivant.

Les mêmes signes sont également utilisés dans certaines langues d’Afrique de l’Ouest comme le byali au Bénin, l’izi (en) au Nigeria et le nawdm au Togo[4].

Exemple[modifier | modifier le code]

En voici un exemple en espagnol:

« ¿Te gustan los pasteles?¡Sí, por supuesto! ¡¿Y cómo no?! »

“Tu aimes les gâteaux ? – Oui, bien sûr ! Quelle question !”

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Signe Représentation Chaîne
de caractères
Point de code Description
point d’interrogation culbuté ¿ ¿U+00BF U+00BF point d’interrogation renversé
point d’exclamation culbuté ¡ ¡U+00A1 U+00A1 point d’exclamation renversé
point exclarrogatif culbuté U+2E18 U+2E18 point exclarrogatif renversé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ALA 2005.
  2. IEC 1996, p. 91-94 (traduit du catalan) :

    « En accord avec cette pratique et en tenant compte du fait que l'absence d'une norme claire conduit à une situation confuse, la Section Philologique conseille, dans une finalité simplificatrice, d'utiliser les signes interrogatifs et exclamatifs exclusivement à la fin de la phrase. »

  3. Real Academia Española 1754, s.v. 21. Interrogante, 22., 23. Admiracion, p. 125–129.
  4. Roberts 2008.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Académie de la langue asturienne, Normes orthográfiques, Uviéu, Gráfiques ÁPEL, , 6e éd. (ISBN 84-8168-394-9, lire en ligne [[PDF]])
  • Institut d’Estudis Catalans, Documents de la Secció Filològica III, (lire en ligne [[PDF]])
  • (es) Real Academia Española, Ortografía de la lengua castellana, , 2e éd. (1re éd. 1741) (lire en ligne)
  • David Roberts, L'orthographe du ton dans les langues béninoises, Atelier sur la révision des outils d'écritures en langues nationales béninoises du 29 au 31 mai 2008 à Lokosso au Bénin, (lire en ligne [[PDF]])