Naira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Naira
Unité monétaire moderne actuelle
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau du Nigeria Nigeria
Banque centrale Central Bank of Nigeria
Appellation locale Naira
Symbole local
Code ISO 4217 NGN
Sous-unité Kobo
Taux de change Nigerian Naira
Chronologie de la monnaie

Le naira ou naïra, avec comme symbole , est la monnaie du Nigeria depuis 1973. Il se subdivise en 100 kobos (k). Son code monétaire selon la norme ISO 4217 est NGN.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'époque de sa création, le 1er janvier 1973[1], en plein choc pétrolier, le naira est une monnaie importante au niveau international, qui s'échange au taux de 2 nairas pour un dollar. Mais elle s'est affaiblie progressivement depuis : en novembre 2011 il fallait environ 160 nairas pour un dollar et 212 pour un euro. Jusqu'au milieu des années 1990 seuls existaient une pièce de 1 naira et des billets de 5, 10 et 20 nairas. Mais depuis ont été créés les billets de 50, 100, 200, 500 et 1 000 nairas.

Au verso du billet de 20 nairas figure la potière Ladi Kwali (1925-1984).

L'annonce de la création en 2012 d'un billet de 5 000 nairas et de la transformation des billets de 5, 10 et 20 nairas en pièces[2] a provoqué de fortes controverses ; l'introduction de ce billet a été suspendue et reportée à plusieurs reprises[3]. En janvier 2015, il ne figure toujours pas sur la liste de la Banque centrale du Nigeria des billets en circulation.

Le taux d'inflation du naira en 2014 est 8,2 %[4]. Malgré tout le naira est facilement accepté dans les pays voisins du Nigeria. À terme le naira devrait être remplacé, comme presque toutes les monnaies ouest-africaines, par l'eco, la future monnaie de la zone monétaire ouest-africaine [réf. souhaitée].

Billets[modifier | modifier le code]

Le billet de 500 nairas est à l'effigie de Benjamin Nnamdi Azikiwe, premier président de la République Fédérale du Nigeria.

Celui de 5 000 nairas devait porter les portraits de trois politiciennes ayant œuvré pour l'indépendance du Nigeria, Margaret Ekpo, Funmilayo Ransome-Kuti et Hajiya Gambo Sawaba[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) History of Nigerian Currency, Banque Centrale du Nigeria
  2. a et b (en) Female activists Funmilayo Ransome-Kuti, Margaret Ekpo, others to be used on NEW N5,000 Note sur onlinenigeria.com, 24 août 2012
  3. (en) Ayo Teriba, Economics of the N5000 Note, sur ssrn.com, 29 mai 2014
  4. « Central Bank of Nigeria - Home », Central Bank of Nigeria, Central Bank of Nigeria (consulté le 6 août 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]