Deux-points

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Deux-points
:
Graphies
Graphie :
Codage
Nom Deux-points
Unicode U+003A
Bloc Commandes C0 et latin de base

Le deux-points[1] est un signe de ponctuation représenté par deux points, l’un au-dessus de l’autre. « Deux-points » est un mot invariable.

Grammaire[modifier | modifier le code]

Du point de vue de la syntaxe, le deux-points s’apparente au point-virgule, et sépare deux membres de phrase souvent constitués de propositions indépendantes.

Le deux-points peut introduire diverses catégories de segments.

  • Une citation, dans le discours rapporté direct :
    « Louis XIV aurait dit : “L’État, c’est moi !” »
  • Une explication, une cause :
    « Je reste chez moi : il pleut et je suis fatigué. »
  • Une conséquence, une synthèse :
    « Il pleut et je suis fatigué : je reste chez moi. »
  • Une énumération :
    « Il pratique de nombreuses activités sportives : natation ; planche à voile ; course ; tennis ; etc. »

On ne met pas de majuscule après un deux-points, sauf s’il introduit une citation[2].

Typographie[modifier | modifier le code]

En typographie française, le deux-points est généralement séparé par une espace insécable du caractère qui le précède, comme c'est le cas pour tous les signes en deux parties. Pour plus de détails, voir l'article dédié au sujet.

On utilise cette ponctuation en SAMPA là où, en API, on utilise le chrone (ː) : pour allonger le phonème précédent.

Autres utilisations[modifier | modifier le code]

  • En arithmétique, le deux-points est employé comme signe de la division, en variante de l’obélus « ÷ » et de la barre oblique « / ».
  • Le deux-points sert à séparer l’heure, les minutes et les secondes dans certaines notations (notamment celle spécifiée par la norme ISO 8601). Il précise que ce qui suit est une division sexagésimale.
  • Dans les émoticônes, les deux-points représentent les yeux.
  • Dans l’orthographe grebo au Liberia, le deux-points est utilisé avant une syllabe pour indiquer un ton bas. Le caractère Unicode «  » (U+A789 lettre modificative deux-points) est préféré.
  • Le deux-points permet l’indentation dans le moteur de wiki MediaWiki utilisé par Wikipédia.
  • A:B, où A et B sont deux matrices, désigne le produit matriciel interne : .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Petit Larousse 2008,  éd. Larousse, Paris (ISBN 978-2-03-582503-2), p. 316.
  2. Lexique des règles typographiques en usage à l'Imprimerie nationale, France, Imprimerie nationale, (réimpr. 2007, 2008, 2011, 2014), 6e éd. (1re éd. 1971), 197 p. (ISBN 978-2-7433-0482-9), p. 38-39, 147.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]