Communauté de communes de la Plaine de l'Ain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes
de la Plaine de l'Ain
Blason de Communauté de communes de la Plaine de l'Ain
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Forme Communauté de communes
Siège Chazey-sur-Ain
Communes 53
Président Jean-Louis Guyader (UDI)
Date de création
Date de disparition District (1973 → 1995)
Sivom (1995 → 2001) Communauté de communes (2001→ )
Code SIREN 240100883
Démographie
Population 76 879 hab. (2015[1])
Densité 108 hab./km2
Géographie
Superficie 711,5 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes de la Plaine de l'Ain
Situation dans le département au .
Liens
Site web cc-plainedelain.fr
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes de la Plaine de l'Ain est une communauté de communes située dans le département de l'Ain et la région Auvergne-Rhône-Alpes, regroupant 53 communes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le District[modifier | modifier le code]

Le , en application de la loi Marcellin sur le regroupement des communes, le préfet de l'Ain créée le district de la Plaine de l'Ain.

Le siège provisoire est à Meximieux. Les séances se tiennent à l'école Pivarel. Les délégués sont au nombre de 47.

Les 29 communes regroupaient toutes celles du canton de Lagnieu (13), du canton d'Ambérieu (8) et une large fraction du canton de Meximieux (8) représentant 31 800 habitants.

Le , la première réunion se tient au château de Chazey propriété du district depuis 1974.

En 1993, 20 ans après sa création, le district regroupe 48 000 habitants.

Le SIVOM[modifier | modifier le code]

Le , le conseil de district décide de se transformer en SIVOM.

Le , 4 nouvelles communes du canton de Meximieux (Faramans, Saint Eloi, Joyeux, Le Montellier), intègrent l'intercommunalité qui compte désormais 33 communes.

La Communauté de communes[modifier | modifier le code]

En 2002, l'intercommunalité décide de passer à la fiscalité directe en devenant une communauté de communes à TPU (taxe professionnelle unique), les très lourdes charges d'emprunt liées au lycée de la plaine de l'Ain ayant été résorbées et le temps étant venu de créer une T.E.O.M. hors de portée d'un SIVOM.

Le passage en communauté de communes marque un changement en matière de redistribution de moyens en direction des communes.

Le dans le prolongement de la loi NOTRe, la Communauté de communes de la Plaine de l’Ain change de périmètre en intégrant les communes des anciennes communautés de communes de la Vallée de l'Albarine (sauf Évosges et Hostiaz) et Rhône-Chartreuse de Portes[2].

Territoire[modifier | modifier le code]

Communes membres[modifier | modifier le code]

Elle est composée des 53 communes suivantes [3] :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Chazey-sur-Ain
(siège)
01099 Chazeyens 21,95 1 513 (2016) 69
L'Abergement-de-Varey 01002 Abergementais 9,15 243 (2016) 27
Ambérieu-en-Bugey 01004 Ambarrois 24,6 14 081 (2016) 572
Ambronay 01007 Ambrunois 33,55 2 684 (2016) 80
Ambutrix 01008 Butrians 5,22 750 (2016) 144
Arandas 01013 Arandassiens 14,1 148 (2016) 10
Argis 01017 Argissiens 7,84 438 (2016) 56
Bénonces 01037 Bénonçards 15,33 294 (2016) 19
Bettant 01041 Bettaniers 3,37 750 (2016) 223
Blyes 01047 Blyards 9,32 993 (2016) 107
Bourg-Saint-Christophe 01054 Bourtoirs 8,98 1 325 (2016) 148
Briord 01064 Briolands 12,29 991 (2016) 81
Chaley 01076 Chaleysiens 4,6 137 (2016) 30
Charnoz-sur-Ain 01088 Charnoziens 6,62 923 (2016) 139
Château-Gaillard 01089 Chateaugaillardans 16,06 2 080 (2016) 130
Cleyzieu 01107 Cleyzolets 7,82 135 (2016) 17
Conand 01111 Conandais 15,28 120 (2016) 7,9
Douvres 01149 Douvrois 5,26 1 053 (2016) 200
Faramans 01156 Faramantois 11,22 801 (2016) 71
Innimond 01190 13,44 98 (2016) 7,3
Joyeux 01198 Joliacois 16,58 274 (2016) 17
Lagnieu 01202 Lagnolans 27,25 7 090 (2016) 260
Le Montellier 01260 Montiliens 15,38 293 (2016) 19
Leyment 01213 Leymentais 14,18 1 285 (2016) 91
Lhuis 01216 Lhuissars 24,43 890 (2016) 36
Lompnas 01219 12,69 169 (2016) 13
Loyettes 01224 Loyettains 21,28 3 145 (2016) 148
Marchamp 01233 13,11 131 (2016) 10
Meximieux 01244 Meximiards 13,75 7 669 (2016) 558
Montagnieu 01255 6,22 609 (2016) 98
Nivollet-Montgriffon 01277 8,24 118 (2016) 14
Oncieu 01279 Onciolans 7,76 94 (2016) 12
Ordonnaz 01280 Ordonnaxiens 14,88 146 (2016) 9,8
Pérouges 01290 Pérougiens 18,97 1 205 (2016) 64
Rignieux-le-Franc 01325 Rignards 15,02 976 (2016) 65
Saint-Denis-en-Bugey 01345 San-Deniens 2,61 2 293 (2016) 879
Saint-Éloi 01349 Saint-Éloisiens (Santaloins) 14,26 453 (2016) 32
Saint-Jean-de-Niost 01361 Buyatins 14,19 1 427 (2016) 101
Sainte-Julie 01366 11,15 999 (2016) 90
Saint-Maurice-de-Gourdans 01378 25,39 2 537 (2016) 100
Saint-Maurice-de-Rémens 01379 10,35 752 (2016) 73
Saint-Rambert-en-Bugey 01384 28,55 2 310 (2016) 81
Saint-Sorlin-en-Bugey 01386 Saint-Sorlinois 9,07 1 150 (2016) 127
Saint-Vulbas 01390 Villibadois 21,44 1 306 (2016) 61
Sault-Brénaz 01396 5,61 960 (2016) 171
Seillonnaz 01400 9,59 138 (2016) 14
Serrières-de-Briord 01403 8,03 1 262 (2016) 157
Souclin 01411 Souclinois 13,19 268 (2016) 20
Tenay 01416 Tenaysiens 13,12 1 044 (2016) 80
Torcieu 01421 Torciolans 10,72 725 (2016) 68
Vaux-en-Bugey 01431 Vauxois 8,22 1 228 (2016) 149
Villebois 01444 Villeboisiens 14,46 1 160 (2016) 80
Villieu-Loyes-Mollon 01450 Villacuciens 15,91 3 586 (2016) 225

Démographie[modifier | modifier le code]

Compétences[modifier | modifier le code]

La communauté de communes exerce à la place des 53 communes les compétences suivantes[4] :

  • Mobilité, déplacements, stationnement

Création ou aménagement de pistes cyclables Création ou aménagement de parkings de co-voiturage Subventions pour l'achat de vélo à assistance électrique

  • Développement économique et emploi

Actions de développement économique d'intérêt communautaire. Création, aménagement et gestion des zones d'activités

  • Habitat, logement, cadre de vie, ADS

Programme local de l'habitat Politique du logement d'intérêt communautaire

  • Déchets et environnement

Collecte et traitement des déchets TiEOM

  • Accueil des gens de voyage

Construction, aménagement, entretien et gestion des aires d'accueil

  • Promotion du sport, jeunesse, solidarité

Construction, aménagement, entretien et gestion des équipements culturels et sportifs d'intérêt communautaire. Subventions aux associations sportives, solidarité et jeunesses

  • Communication, évènementiels, culture

Subventions aux associations culturelles Promotion du patrimoine local

  • Bâtiments, patrimoine immobilier (y compris patrimoine local)

Aménagement et sauvegarde du patrimoine

  • Finances et budget
  • Tourisme

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chiffre de population paru en 2018.
  2. « Historique », sur cc-plainedelain.fr (consulté le 2 avril 2018)
  3. « Carte du territoire », sur cc-plainedelain.fr (consulté le 2 avril 2018)
  4. « Compétences », sur cc-plainedelain.fr (consulté le 2 avril 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]