Vallée de la Valserine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Valserine.
Vallée de la Valserine
Vallée de la Valserine vue depuis La Dôle
Vallée de la Valserine vue depuis La Dôle
Massif Jura
Pays Drapeau de la France France
Régions Auvergne-Rhône-Alpes
Bourgogne-Franche-Comté
Départements Ain
Jura
Coordonnées géographiques 46° 18′ nord, 5° 56′ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Vallée de la Valserine
Orientation
Longueur 40 km
Type Vallée en V
Écoulement Valserine
Voie d'accès principale D 991

La vallée de la Valserine se situe dans le massif du Jura, à la fois dans le département de l'Ain et le département du Jura dans sa partie haute. Elle est parallèle aux plus hautes crêtes. Elle a été formée par la Valserine, un torrent du parc régional du Haut-Jura qui conflue avec la Semine pour se jeter dans le Rhône.

La vallée part de Prémanon (1 200 mètres d'altitude) et descend vers le sud jusqu'à Bellegarde-sur-Valserine (350 mètres) tout en s'élargissant, avec sur le côté droit le massif de Lajoux et, sur le côté gauche, le Haut Jura avec le Crêt de la Neige (1 720 mètres).

La vallée de la Valserine fait partie du parc naturel régional du Haut-Jura, qui commence au niveau de la commune de Montanges (« Porte du Parc »).

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Climat et végétation[modifier | modifier le code]

Le climat est froid en hiver avec d'abondantes chutes de neige surtout du côté de Mijoux et Lélex et assez chaud en été, voire très chaud à Bellegarde-sur-Valserine.

Environnement[modifier | modifier le code]

Prairie en fleur.
Prairie en Valserine.

Certains enjeux environnementaux cruciaux pour l'avenir de la vallée se cristallisent depuis quelques années[Quand ?] autour d'un projet d'extraction de pierre, sur le territoire des communes de Champfromier et Montanges. Ce projet suscite une vive inquiétude et l'opposition d'une partie de la population des deux villages. Les détracteurs du projet, regroupés entre autres au sein de l'association Le Sureau, estiment qu'une carrière n'a pas sa place dans une vallée encore sauvage et préservée telle que la Valserine, d'autant plus que celle-ci se situe sur le territoire du parc naturel régional. Ils considèrent que les bénéfices dégagés par la carrière pèseront peu en comparaison des coûts en termes de santé publique, environnement, atteinte au patrimoine et dépenses de voirie. De plus, la commune de Montanges abrite une importante colonie de chiroptères (labelisée Natura 2000) et que la zone d'hibernation des chauves-souris se situe à proximité du site pressenti pour le projet de carrière.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]